Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Démographie

Population

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la croissance démographique devrait être ténue au cours des prochaines années. La région ne s'inscrit donc pas dans la tendance de l'ensemble des régions manufacturières, qui devraient continuer de connaître une importante croissance démographique.

La région ne s'inscrit donc pas dans la tendance de l'ensemble des régions manufacturières, qui devraient continuer de connaître une importante croissance démographique.

De 2016 à 2021, la population de la région devrait croître de 0,1 %, comparativement à 4,2 % pour celle du Québec.

Les perspectives à plus long terme pointent vers une décroissance de la population.

Évolution démographique et perspectives
  2016-2021 2021-2026 2026-2031 2031-2036 2036-2041
Source : Institut de la statistique du Québec.
Saguenay–Lac-Saint-Jean 0,1 % -0,7 % -1,4 % -1,8 % -2,0 %
Le Québec 4,2 % 3,1 % 2,4 % 1,9 % 1,5 %

Mouvements migratoires interrégionaux

Le déclin démographique observé au sein de nombreuses régions trouve souvent sa source dans les mouvements migratoires.

À cet égard, le solde des échanges migratoires (les entrants moins les sortants) du Saguenay–Lac-Saint-Jean avec les autres régions a été plus souvent négatif que positif au cours des dernières années.

De 2014 à 2019, 571 personnes en moyenne par année ont quitté la région, pour un taux net de −0,21 %.

Depuis le solde positif enregistré en 2011‑2012, le solde migratoire de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean demeure négatif année après année.

Taux de migration interrégionale1

  • 2014-2015 : -0,20 %
  • 2015-2016 : -0,37 %
  • 2016-2017 : -0,26 %
  • 2017-2018 : -0,20 %
  • 2018-2019 : -0,02 %

1. Ce taux correspond au solde net des échanges migratoires divisé par la population initiale.
Note : Les échanges migratoires correspondent aux personnes ayant changé de région administrative de résidence entre le 1er juillet d'une année et le 1er juillet de l'année suivante.
Source : Institut de la statistique du Québec.

Nous joindre
Direction des politiques et de l’analyse économiques

Téléphone :
418 691-5698, poste 5685

Adresse postale :
710, place D'Youville, 4e étage
Québec
G1R 4Y4