Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

Asie - 14 juin 2021

Déclin de la population chinoise : conséquence pour l’économie du pays

Selon le Financial Times, la population chinoise serait en déclin pour la première fois depuis la fin des années 1950. Il semblerait que l’abandon de la politique de l’enfant unique en 2015 soit finalement venu trop tard. En effet, à la suite de cette décision, les naissances ont repris timidement en 2016 pour ensuite chuter de plus de 10 % à partir de l’année 2017. Les raisons qui ont causé ce ralentissement sont, entre autres choses, le coût de la vie qui pousse les Chinois à choisir de ne pas faire plus d’enfants.

Les autorités chinoises étaient censées rendre publics les résultats du recensement de l’année 2020 au début du mois d’avril de cette année, mais jusqu’à la fin du mois de mai, aucune information n’avait fuité. Le bureau national des statistiques maintient que des travaux additionnels doivent être réalisés. Toutefois, certains pensent que les chiffres du recensement ne satisfont pas les autorités et que c’est pour cette raison qu’elles ne veulent pas partager l’information. Déjà, en 2019, les différents services gouvernementaux avaient pris du temps pour arriver à un consensus avant de rendre public le nombre d’habitants (plus de 1,4 milliard). Ce délai a fait douter de l’exactitude de l’information. En outre, le taux de fertilité des femmes chinoises est estimé à 1,5 au lieu du 1,8 que les autorités véhiculent, selon un rapport de la banque centrale chinoise. La Chine a d’ailleurs récemment annoncé.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. qu’elle va autoriser les couples à avoir jusqu’à trois enfants.

La question de la démographie est très importante en Chine, car la taille de la population a énormément contribué à la croissance économique du pays. Une baisse de la population affectera la stratégie de développement du commerce intérieur au détriment des exportations, car elle reflète un vieillissement de la population. De ce fait, il faut s’attendre à ce que les Chinois épargnent plus, étant donné qu’ils devront s’occuper de leurs aînés tout en préparant leur retraite. Cela signifie une baisse de la consommation intérieure. Par ailleurs, un déclin de la démographie exigerait un investissement dans la planification de structures d’accueil pour les aînés. Un autre point à considérer serait les conséquences pour les autres pays ou entreprises qui misent sur le marché chinois pour se développer.

Selon un article.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. publié en réponse au premier, on estime que la population chinoise atteindra 1,28 milliard en 2050 et qu’elle diminuera à 730 millions en 2100. Il faudrait à ce moment-là repenser les politiques en matière d’agriculture, d’alimentation, de ressources, d’éducation, de travail, de santé, de retraite, etc.