Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

Canada - 14 juin 2021

Ce qu’il faut pour que les entreprises à fort potentiel de croissance réussissent dans l’économie du savoir

Selon l’opinion.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. d’un chercheur.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. du Innovation Policy Lab .  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.et du président-directeur général de Delvinia.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. publié sur le site du journal The Globe and Mail, l’économie d’aujourd’hui se démarque par son caractère « intangible.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. » et par ses investissements dans des actifs incorporels. Un rapport.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. de l’année 2020 livré au gouvernement de l’Ontario révélait qu’aucun autre élément immatériel n’est plus important que la propriété intellectuelle (PI). Les brevets, les marques, les secrets commerciaux et les droits d’auteur stimuleront la croissance et la prospérité au 21e siècle.

Cependant, on ignore encore trop souvent comment tirer parti de la propriété intellectuelle et naviguer sur les marchés mondiaux, où elle est reine.

Selon l’Enquête 2019 sur la connaissance et l’utilisation de la propriété intellectuelle.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. récemment publiée par Statistique Canada, les entreprises détenant de la propriété intellectuelle se développent rapidement et dépensent davantage en recherche et développement (R-D) : 28,4 % des détenteurs de propriété intellectuelle ont connu une croissance annuelle moyenne de plus de 21 % entre les années 2017 et 2019. En outre, la moitié des entreprises qui dépensent en R-D ont de la propriété intellectuelle (50,3 %). Près du quart (24,8 %) des entreprises au Québec ont déclaré être détentrices de PI. Venaient ensuite l’Ontario (17,1 %) et le reste du Canada.

Selon une recherche.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. récente, les entrepreneurs canadiens ne sont pas bien informés sur la protection et la maximisation de la valeur potentielle de leur propriété intellectuelle à mesure qu’ils évoluent. Ils auraient tendance à « vendre leur PI à des entités étrangères, renonçant à la possibilité de contrôler l’exploitation des technologies brevetées qu’ils ont créées ». Entre les années 1998 et 2017, la part des brevets transférés à des entités étrangères est passée de 18 % à 45 %. Les entrepreneurs canadiens sont pris dans un dilemme entre prendre rapidement de l’expansion à l’échelle mondiale et vendre leur propriété intellectuelle, plutôt que de considérer la propriété intellectuelle comme un élément central de leur croissance.

Le problème résiderait principalement à l’échelle des scale-up firms, des entreprises sur le point de se mondialiser qui ont atteint le statut de forte croissance, qui ont fait leurs preuves sur le marché, qui ont relevé le défi de la phase de démarrage et qui sont prêtes pour une expansion internationale, à condition de garantir un capital de croissance sans perte de contrôle et éventuellement la propriété de l’entreprise. Une analyse.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. du Innovation Policy Lab indique que même si la plupart des entrepreneurs savent que la propriété intellectuelle est à prendre au sérieux, ils ignorent comment elle peut apporter de la valeur à leur entreprise ou être utilisée d’une autre manière pour soutenir une croissance future. Jim Hinton, un expert en propriété intellectuelle, avance.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. que même les entreprises technologiques les plus performantes ne semblent pas apprécier l’importance de leur propriété intellectuelle.

Dans le domaine de la propriété intellectuelle, il existe un besoin évident de formation pour les entreprises à croissance rapide dotées de technologies commercialisées au Canada.