Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

Asie - 24 février 2021

Regain de croissance économique pour la Chine

Après une période de récession dans plusieurs pays, le regain de croissance économique de la Chine apporte une note plus optimiste à la reprise économique. En effet, au premier trimestre de l’année 2020, la croissance avait chuté de 6,8 %, ce qui avait engendré une incertitude quant au futur. D’après les estimations de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, la croissance de la Chine pourrait atteindre 7,9 % en 2021. Le Bureau national de la statistique en Chine est satisfait des résultats, mais reste cependant prudent devant les incertitudes liées à la pandémie. Le journal Le Monde a publié un article.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. qui stipule que la croissance est surtout liée à la reprise de l’activité industrielle. Cette dernière a en effet contribué à la hausse des ventes en ligne, qui représentent désormais le quart des ventes totales soit 24,9 % ou 4,2 points de plus par rapport à l’année 2019.

On assiste toutefois à une tentative de rééquilibrage de la stratégie économique de la Chine, qui désire se concentrer davantage sur son marché intérieur. Mais les exportations restent toujours une part importante de l’économie, car la consommation intérieure n’est pas aussi dynamique en comparaison. Le nombre de masques exportés entre les mois de mars et de décembre 2020, par exemple, s’élève à 224 milliards.

D’un autre côté, le panier des ménages n’a pas augmenté, et leur pouvoir d’achat stagne. En effet, les ventes en détail ont chuté de 3,9 % en 2020, malgré un rebond en novembre dernier avec une hausse d’à peu près 5 % selon un article du journal Le Figaro.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.. Néanmoins, l’endettement des ménages pourrait devenir une contrainte majeure pour la consommation. D’ailleurs, BNP Paris Bas publiait dans un article intitulé Chine : la consommation privée, un moteur fragile.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. que la progression des salaires en Chine sera ralentie surtout à cause des difficultés que rencontre l’industrie manufacturière en raison de l’affaiblissement de la demande externe et de la multiplication des mesures protectionnistes américaines. La Chine cherche de ce fait un relais de croissance en misant sur la consommation intérieure afin de moins dépendre des exportations.