Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

International - 10 février 2021

L’argent, une valeur de refuge en situation de pandémie

Il va sans dire qu’en temps de crise, certains produits ont plus la cote que d’autres. Dans la situation de pandémie actuelle, l’argent est devenu une valeur de refuge. En effet, en 2020, on a assisté à une croissance de la valeur du métal précieux de 47 à 50 %, ce qui lui a permis d’atteindre son plus haut niveau en sept ans selon un article.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. publié sur le site Web du journal Le Monde. En décembre dernier, l’once se négociait à 26 dollars.

L’or, qui a toujours été la valeur de prédilection des investisseurs, n’a cependant pas été en reste. Il a lui aussi affiché une importante croissance de 25 % en 2020. L’attrait de l’argent est dû au fait qu’il est largement utilisé dans le secteur industriel, notamment pour les panneaux solaires, les éoliennes ou les équipements électroniques. D’ailleurs, les prévisions pour l’année 2021 annoncent une croissance continue de la valeur de l’argent sur le marché financier puisque la reprise des activités économiques aura lieu principalement dans le secteur manufacturier. En effet, la pandémie a forcé plusieurs pays à mettre leur économie sur pause, et la reprise engendrera une forte consommation industrielle. Cette situation aura une influence sur le prix de l’argent.

Les tensions géopolitiques expliquent également la croissance du prix de l’argent. Le président nouvellement élu des États-Unis, Joe Biden, a un programme politique qui inclut la lutte contre les changements climatiques. Il est donc plus enclin à investir dans le développement durable. Cela affectera sans contredit le prix de l’argent sur le marché, car ce produit est largement utilisé dans le domaine. Nonobstant les considérations politiques et économiques, la faiblesse du billet vert et les bas taux d’intérêt rassurent les investisseurs sur la sureté de l’argent comme valeur de refuge.