Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

Asie - 28 octobre 2020

La Chine : une politique commerciale à « double circulation » pour le futur

Les effets de la pandémie de coronavirus, jumelés aux tensions avec les États-Unis, secouent l’économie chinoise, et cela a amené le gouvernement à réfléchir à différentes stratégies pour renforcer son économie. Ainsi, de nouvelles politiques ont été proposées sous le thème de « double circulation ». La Chine reconnaît qu’elle ne pourra pas compter éternellement sur le commerce extérieur. Cette stratégie de diversification vise à renforcer la résilience économique du pays face aux ondulations économiques mondiales et au recul général de la mondialisation parmi les démocraties occidentales.

La double circulation.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. met l’accent sur le commerce intérieur. Elle envisage un nouvel équilibre loin de l’intégration mondiale (la première circulation) et vers une dépendance intérieure accrue (la deuxième circulation). Elle découle d’une conviction que la Chine est entrée dans un nouveau paradigme qui combine une incertitude mondiale croissante et un environnement extérieur de plus en plus hostile. L’accent est mis sur l’internationalisation et l’autosuffisance. Ce modèle implique l’engagement des marchés internationaux de capitaux, financiers et technologiques lorsque des avantages peuvent être obtenus. Il renforce aussi simultanément les capacités locales pour éviter une dépendance excessive à l’égard de l’économie mondiale. Tout comme la réforme structurelle de l’approvisionnement .  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.qui fut controversée, cette nouvelle vision soulève des questionnements.

À cet égard, la Chine a tissé un partenariat avec FTSE Russell, une filiale du London Stock Exchange Group pour ajouter des obligations de l’État chinois.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. à son indice des obligations. L’objectif est de rendre le marché obligataire chinois plus accessible aux investisseurs étrangers. Cette décision s’aligne parfaitement avec la stratégie de double circulation.

Dans le futur, il faudrait s’attendre à un nouveau visage de la Chine qui stimulera davantage la demande intérieure plutôt que l’exportation et trouver des moyens de réduire la dépendance envers les intrants externes dans les domaines clés.