Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

Angleterre - 17 septembre 2020

Un nouveau projet d’économie circulaire voit le jour

Le site Business Green rapporte .  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.que l’agence gouvernementale britannique Innovate UK a investi 1,9 million de livres sterling dans une initiative d’économie circulaire baptisée Rare Earth Recycling for E-Machines (RaRE). Cette initiative est dirigée par HyProMag de l’université de Birmingham, qui lui apporte une contribution financière de 700 000 livres sterling. Bénéficiant donc d’un budget de 2,6 millions de livres sterling, ce projet consiste à développer une technologie pour recycler les aimants de terres rares contenus dans les voitures électriques afin de s’en servir pour produire des moteurs de voitures électriques.

Le terme« terres rares ».  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. fait référence à 17 métaux, soit ceux du groupe des lanthanides (numéros atomiques entre 57 et 71), auxquels sont ajoutés le scandium et l’yttrium puisqu’ils possèdent des propriétés chimiques semblables. Ces métaux dits rares sont toutefois présents dans la croûte terrestre, mais en faibles concentrations. Ils représentent en effet moins de 1 % de la roche hôte, ce qui les rend difficiles et coûteux à exploiter. De plus, leur extraction est très polluante et génère des déchets radioactifs. Malgré tout, ces métaux sont très importants pour les appareils dits de haute technologie, tels que les téléphones intelligents et les tablettes, ainsi que pour les progrès en matière de technologies vertes.

Ce projet, qui repose sur un processus breveté de l’université de Birmingham, nécessite l’aide de quatre partenaires commerciaux. Le premier partenaire d’importance dans la chaîne après HyProMag est le développeur de moteurs de batteries Advanced Electric Machine Research, puisque les aimants seront intégrés dans leurs moteurs selon une spécification. Cette dernière sera donnée par le second partenaire, soit la marque automobile Bentley Motors, qui utilisera ces moteurs dans la production de voitures électriques. Le troisième partenaire est le spécialiste automobile Unipart Powertrain Applications. Il concevra la chaîne de montage commerciale pour les matériaux recyclés, qui devra produire 100 000 unités par an. La gestion de ce projet sera effectuée par le dernier partenaire, soit la société de gestion de déchets électroniques intelligents Lifestyle Solutions.