Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

International - 12 juin 2020

De nombreuses licornes procèdent à des licenciements massifs

La situation mondiale actuelle de santé publique a provoqué des bouleversements sociétaux et économiques. Les jeunes pousses innovantes appelées licornes, qui ont connu une croissance fulgurante dans les dernières années, font maintenant face à un ralentissement de leurs activités commerciales. Ce fléchissement oblige les entreprises à effectuer une série de licenciements dans le but de passer à travers ces moments difficiles. Un article de Forbes.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. aborde ces congédiements massifs et l’avenir des licornes.

Tout d’abord, les licornes sont de jeunes pousses comme Uber, Lyft, Yelp et Airbnb qui sont valorisées, donc qui présentent un chiffre d’affaires potentiel qui équivaut à plus d’un milliard de dollars. Ce nombre est le résultat d’une spéculation des investisseurs sans corrélation avec les profits engendrés par l’entreprise.

En réalité, rares sont les licornes qui avaient atteint l’équilibre budgétaire et engendraient un surplus financier. La situation actuelle augmente ainsi la pression sur ces entreprises, qui entrevoient un ralentissement de leur croissance dans les prochaines années. Ces licenciements importants de leurs employés démontrent la fragilité des licornes, qui doivent subir une restructuration pour garantir leur survie et se recentrer sur leurs activités commerciales initiales pour éviter la dispersion des ressources.

La majorité des licenciements dans l’ensemble des jeunes pousses du domaine technologique est survenue dans les secteurs des fonctions commerciales (30 % des congédiements) et dans les relations clients (22 %). Ce sont principalement les secteurs du tourisme et du logement qui ont été affectés par la crise sanitaire.

Ces problèmes amènent les économistes à s’interroger sur ces modèles économiques et leur capacité de survie. Les fonds d’investissement servent à soutenir leur croissance et à combler les pertes financières.

Cette situation démontre les limites des modèles économiques des licornes.