Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

International - 12 juin 2020

Les tendances mondiales en matière d’investissements étrangers

Le thème sous-jacent du rapport fDi 2020.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. – l’évaluation annuelle des investissements transfrontaliers basée sur les services fDi Markets du journal Financial Times – est que les investissements directs étrangers (IDE) entièrement nouveaux sont restés largement stationnaires durant l’année 2019.

En effet, le rapport révèle que les investissements en capital entièrement nouveaux ont diminué de 15 % pour se chiffrer à 795,7 milliards de dollars américains, tandis que le nombre de projets d’investissements directs à l’étranger a atteint 15 558, une légère hausse par rapport aux 15 561 enregistrés en 2018. La création d’emplois a diminué de 5 % pour s’établir à 2,2 millions.

Parmi les tendances clés en matière d’investissements directs étrangers, on remarque ce qui suit :

  • Les États-Unis ont remplacé la Chine comme pays le mieux classé pour les IDE entrants avec 92,2 milliards de dollars américains enregistrés. Ils étaient également le pays le mieux classé pour l’IDE par nombre de projets (1 832), devant le Royaume-Uni (1271) et la Chine (771).
  • L’Europe de l’Ouest était la première région de destination des IDE en 2019 par nombre de projets avec 4 789 annonces, tandis que la région Asie-Pacifique a reçu les investissements en capital les plus élevés durant la même année, avec 255,9 milliards de dollars américains d’IDE enregistrés. L’Europe de l’Ouest était la première source d’IDE en 2019 avec 7 210 projets d’IDE enregistrés. Ce nombre représentait 46 % de tous les IDE à l’échelle mondiale et 300,5 milliards de dollars américains d’investissements en capital.
  • En Afrique, l’IDE par nombre de projets a augmenté de 49 %, passant à 998, par rapport à une augmentation de 12 % entre les années 2017 et 2018.
  • Le nombre de projets d’IDE de la Chine aux États-Unis a diminué de 51 %, et les investissements en capital ont chuté de 58,3 % pour passer à 2,62 milliards de dollars américains.

En Amérique du Nord

  • Le nombre de projets d’IDE en Amérique du Nord en 2019 a augmenté de 14 % (2 177 projets), malgré une baisse de 11 % des investissements en capital.
  • Les États-Unis sont demeurés la première destination de la région en attirant 84 % des projets d’IDE et 90 % des capitaux investis. Il s’agit d’une augmentation par rapport aux années 2018 (58 %) et 2017 (86 %).
  • Le nombre de projets d’IDE au Canada est passé de 328 en 2018 à 345 en 2019. L’investissement total en capital au Canada a diminué de 79 %, bien que cela soit dû en grande partie à l’annonce de la compagnie Shell en 2018 d’une installation de gaz naturel liquifié de 29,8 milliards de dollars américains.
  • La Colombie-Britannique se démarquait au Canada pour le nombre de projets en croissance. La province a attiré 33 % de projets de plus qu’en 2018, poursuivant ainsi sa tendance de croissance continue pour le nombre de projets amorcé à partir de l’année 2016.
  • Le Québec se positionnait au huitième rang parmi tous les États et toutes les provinces en Amérique du Nord pour le nombre de projets d’IDE (82), derrière la Californie (236), New York (194), le Texas (175), l’Ontario (153), l’Illinois (101), le Massachusetts (91) et la Floride (84). Pour le Québec, il s’agit d’une augmentation de 12 % par rapport à l’année 2018, et seuls les États du Massachusetts (60 %), de la Géorgie (39 %), de l’Illinois (36 %) et de la Caroline du Nord (17 %) faisaient mieux.
  • En matière d’investissement en capital en Amérique du Nord en 2018 (IDE), le Québec représentait 3 % des parts de marché (au huitième rang), ce qui correspondait à un montant de 2,9 milliards de dollars américains. Il se trouvait derrière l’Ontario (3,4 milliards de dollars américains).
  • Enfin, en ce qui a trait aux IDE sortants, le Québec arrive au neuvième rang de l’ensemble des États et provinces en Amérique du Nord pour le nombre de projets (98), derrière l’Ontario (234).