Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

États-Unis - 1 juin 2020

Google et Facebook souhaitent acquérir une part du marché financier

Le domaine des paiements connaît une période d’effervescence depuis quelques années avec la venue des grandes innovations technologiques qui modifient le paysage financier. Auparavant réservé aux établissements financiers tels que les caisses et les banques, ce secteur voit apparaître de nouveaux joueurs qui comptent bien acquérir une part du marché. L’entreprise américaine Google a récemment annoncé qu’elle travaille sur un projet de carte de débit intelligente. Le site The Verge.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. a publié un reportage sur ce projet.

Tout d’abord, il faut savoir qu’avec ce projet, Google compte étendre sa gamme de services financiers. Pour le moment, cette dernière ne comprend que l’application Google Pay, qui permet d’effectuer des transactions en ligne. Le fait d’ajouter une carte de débit physique intelligente permettrait également à l’entreprise de bénéficier d’informations utiles sur les dépenses des consommateurs et ainsi, de mieux cibler leurs besoins.

Ce produit destiné à concurrencer Apple, une autre entreprise américaine de renommée internationale, offrirait les mêmes services de base. En effet, la carte de débit intelligente pourrait être sous une forme physique et numérique, soit une carte de paiement accessible sur un téléphone intelligent. De plus, elle pourrait fournir le numéro d’une carte de crédit distincte pour les transactions en ligne. Toutefois, la différence fondamentale entre la carte de Google et celle d’Apple est que la première est une carte de débit alors que la seconde est une carte de crédit.

Le produit de Google, qui n’en est qu’à ses balbutiements, n’offre pour le moment aucun système de récompenses comme le fait Apple. De plus, aucune date de sortie n’est encore prévue.

Facebook, une autre grande compagnie américaine, souhaite pénétrer le secteur financier avec l’introduction de sa monnaie virtuelle, le Libra. Ce projet déjà connu que les principaux établissements financiers ont contesté subit aujourd’hui des modifications importantes. Celles-ci sont décrites dans un article du Massachussetts Technology Review.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.. Il existe deux différences fondamentales entre ce projet et le projet original. La première concerne l’inclusion d’un partenariat avec les établissements financiers ainsi qu’un modèle de chaînes de blocs centralisé.

Des projets d’envergure sont donc en voie de se concrétiser et de venir bonifier les offres de paiement.