Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

International - 1 juin 2020

Les bureaux de travail du futur selon Cushman et Wakefield

La situation actuelle va changer nos habitudes de vie et de travail à cause des nouvelles mesures sanitaires et de distanciation sociale. Une entreprise a donc repensé les lieux de travail afin d’inclure ces nouvelles mesures en accord avec les instructions des médecins spécialistes et de l’Organisation mondiale de la santé. Un article du site Fast company.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. présente le fruit de sa réflexion après avoir testé leur lieu de travail.

Pour les emplois de bureau, un nouveau concept nommé bureaux des six pieds est proposé par la compagnie Cushman et Wakefield.

Tout d’abord, l’édifice doit être repensé de manière à ce que les employés n’aient pas à toucher à une surface quelconque. Évidemment, des bornes de désinfectants sont installées à divers endroits tels que dans l’entrée et d’autres emplacements stratégiques.

Par la suite, tous les bureaux sont espacés de façon à ce qu’il y ait toujours une distance de six pieds entre les gens. Des signes visuels tels qu’un grand cercle délimite la zone de six pieds autour des bureaux. Des flèches sont également peintes sur le sol pour indiquer le sens de la circulation, à savoir le sens horaire pour éviter les regroupements.

Tous les jours, chaque employé doit également prendre un ensemble de fournitures de bureau jetable en papier pour éviter de contaminer sa surface de travail.

Le concept implique l’utilisation des données de localisation des téléphones intelligents et des capteurs afin d’assurer le respect des mesures. Ces appareils peuvent émettre un signal audible pour prévenir la personne concernée du non-respect d’une mesure.

De plus, l’entreprise qui a développé le concept suggère aux autres entreprises d’améliorer leur système de filtration de l’air. Ce concept préconise aussi le télétravail et le travail au bureau en alternance pour limiter le nombre d’employés sur place et éviter ainsi les risques de contamination.