Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

États-Unis - 19 mai 2020

Une surface intelligente pour augmenter le signal Wi-Fi

Dans un monde de plus en plus connecté, la nécessité d’avoir un réseau Internet fiable et performant est impérative. De nombreux chercheurs travaillent donc à améliorer le réseau. Une équipe de l’Université de Californie à San Diego a fait une percée dans ce domaine. Cette dernière est présentée dans un article du site Techxplore.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Les chercheurs ont mis au point une surface intelligente qui servira de capteur et de transmetteur de signal Wi-Fi. Cela permettra de rendre le signal disponible dans des endroits autrefois inaccessibles, c’est-à-dire où il était inexistant ou faible, et de doubler la vitesse de la connexion existante.

Cette surface intelligente est une carte de circuits imprimés de 10 centimètres sur 30 centimètres, constituée de 48 petites antennes programmées pour régler la phase du signal entrant. Par la suite, toutes les ondes fusionnent pour ne former qu’une seule onde radio amplifiée. Cette onde amplifiée permet d’étendre la portée du signal de 30 à 45 mètres selon les tests effectués à l’intérieur et de doubler le débit de données.

Cette carte peut être collée sur le mur pour augmenter la connectivité Wi-Fi et diminuer les interférences avec d’autres signaux sans fil.

Une fois fabriquée, cette technologie ne nécessite qu’une pile bouton, pile électrique d’un diamètre de 5 à 20 millimètres et d’une hauteur de 1 à 6 millimètres, qui peut durer jusqu’à un an étant donné la faible quantité d’énergie nécessaire pour son fonctionnement. En effet, il n’y a aucun besoin d’appareil spécialisé ou de modifications du point d’accès.

Tout cela est possible grâce au matériel et aux algorithmes innovants développés par l’équipe de chercheurs. De plus, la production de masse des cartes de circuits imprimés ne coûterait qu’environ cinq dollars l’unité.

Actuellement, les chercheurs travaillent à rendre le produit plus polyvalent. Ils doivent aussi vérifier si la combinaison de plusieurs surfaces augmente considérablement la portée de celui-ci et sa vitesse de débit.