Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

Europe - 19 mai 2020

Le plan d’urgence du gouvernement français pour soutenir le commerce extérieur

Le mardi 31 mars, le gouvernement français a annoncé un plan.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. de soutien exceptionnel aux petites et moyennes entreprises (PME) ainsi qu’aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) exportatrices afin de répondre au ralentissement économique lié à la COVID-19. Ce plan vise à sécuriser leur trésorerie et à leur permettre de rayonner de nouveau à l’international après la crise.
Le plan comprend quatre mesures exceptionnelles pour soutenir les entreprises exportatrices :

  1. L’octroi des garanties de l’État par l’entremise de Bpifrance Assurance Export.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. pour les cautions et les préfinancements de projets d’exportation sera renforcé afin de sécuriser la trésorerie des entreprises exportatrices. Les quotités garanties seront ainsi relevées à 90 % pour toutes les PME et ETI. La durée de validité des accords de garanties des préfinancements pour l’exportation sera prorogée pour atteindre six mois.
  2. Les assurances-prospection en cours d’exécution seront prolongées d’un an afin d’étendre la période de prospection couverte.
  3. Une capacité de 2 milliards d’euros (3,12 milliards de dollars canadiens) sera apportée à l’assurance-crédit export de court terme grâce à l’élargissement du dispositif de réassurance publique Cap Francexport. Ce dispositif couvrira l’ensemble des pays du globe.
    Selon Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, « l’État va garantir l’assurance des factures et des créances non plus sur 17 pays, mais sur tous les pays du monde. C’est la première fois que l’État garantit les créances et l’assurance des entreprises exportatrices non pas sur un nombre limité de pays dangereux ou à risque, mais sur l’ensemble des pays du monde ».
  4. L’accompagnement et l’information par les opérateurs de la Team France Export (Bpifrance.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité., Business France.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. et les chambres de commerce et d’industrie) seront renforcés, en lien avec les régions et le réseau des conseillers du commerce extérieur, en complémentarité avec les acteurs privés de l’accompagnement. Une veille particulière dans chaque zone géographique intéressant les entreprises est mise en place.
    Selon le ministre de l’Économie et des Finances, « le plan de soutien à l’export que nous déployons aujourd’hui permettra à nos entreprises, notamment aux PME, de préserver leurs positions à l’international dans le contexte difficile de l’épidémie de la COVID-19 ».

Un article.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. du journal La Tribune mentionne que pour le ministre de l’Économie, « la crise est violente, durable et le retour à la normale sera lent et difficile. Elle doit être accompagnée par les pouvoirs publics. L’analyse de tous ceux qui pensent à un retour à la normale rapide est erronée. Il y a un risque de concurrence exacerbée à la sortie de la crise avec la volonté de récupérer des parts de marché très rapidement ».