Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

International - 1 mai 2020

Agir rapidement et prendre tous les moyens pour atténuer la crise économique due à la COVID-19

D’éminents économistes du monde entier appellent à une action politique rapide pour atténuer les dommages économiques de la pandémie mondiale. Dans ce livre électronique.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. produit par le Centre for Economic Policy Research (CEPR) et le site en recherche économique VoxEU, les experts sont unanimes : les arguments en faveur d’une relance budgétaire décisive et coordonnée sont innombrables.

Richard Baldwin, Olivier Blanchard, Adam S. Posen et Paul Krugman figurent parmi les contributeurs de ce livre. Ils explorent diverses options politiques coordonnées pour réduire l’accumulation de « tissu cicatriciel économique », c’est-à-dire le nombre injustifié de faillites personnelles et d’entreprises, en maintenant des niveaux de dépenses sains, en augmentant l’investissement public et les dépenses de santé et en évaluant les divers mécanismes de financement ouverts aux institutions nationales et internationales.

Les auteurs – tous économistes chevronnés – soutiennent que le moment est venu de sortir l’artillerie lourde budgétaire, coordonnée aux niveaux européen et international, de manière rapide et décisive pour atténuer les retombées économiques de la COVID-19.

« L’avenir de l’économie mondiale pourrait à jamais être modifié par les effets de la COVID-19 et les changements de politique et de comportement qui sont néessaires pour faire face à la crise. Certains d’entre eux peuvent être bénéfiques, notamment un changement d’attitude à l’égard des dépenses d’investissement publiques, l’innovation en matière de travail flexible et une baisse des inégalités. Toutefois, il pourrait également y avoir moins de mobilité. »

Mais quelle conséquence la situation aura-t-elle pour le programme politique populiste du nationalisme économique issu de la dernière crise (2008)? La coordination mondiale qu’exigent les réponses politiques, comme il est discuté dans le livre, pourrait récompenser le leadership et la transparence, et s’éloigner de la rhétorique qui est en vogue ces dernières années.

Enfin, le Fonds monétaire international a mis en œuvre un outil de surveillance.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. mondial des mesures économiques, financières et fiscales que les gouvernements ont déployées pour limiter les répercussions humaines et économiques de la pandémie de la COVID-19. Cet outil englobe 186 économies. D’autres pays seront bientôt ajoutés.