Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

International - 1 mai 2020

Un rapport de l’OCDE explore la dimension spatiale de la productivité

Le centre de recherche Spatial Productivity Lab (SPL) du OECD Trento Centre for Local Development.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. analyse les liens complexes entre, d’un côté, les processus régionaux et locaux et, d’un autre côté, la productivité dans le but de générer des informations pertinentes pour l’élaboration de politiques efficaces.

Dans son rapport de recherche publié en janvier.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité., le SPL propose que le discours dominant – autant dans le monde universitaire que dans celui de l’élaboration des politiques – analyse des facteurs de production dans une perspective qui privilégie le palier national, les secteurs ou même les industries. En revanche, il semblerait y avoir des lacunes importantes relativement au rôle des lieux et des régions dans la définition de leur propre performance de productivité.

Dans cette perspective, la conception réussie des politiques nationales et locales – qui visent à stimuler la croissance de la productivité régionale et à réduire les inégalités interrégionales en profitant des atouts des régions et des localités – exigerait une compréhension plus approfondie de la dimension spatiale de la productivité et de sa plus récente dynamique.

Le rapport mentionne la diminution de la croissance de la productivité depuis le début du siècle dans de nombreux pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l’accroissement de divergences dans la performance interrégionale au sein des pays comme autant de facteurs qui propulsent la recherche sur la dimension spatiale de la productivité. Par conséquent, il est souhaitable d’obtenir une plus grande synergie entre les politiques nationales et régionales et la combinaison de politiques pour répondre aux besoins de différents types de régions (métropolitaines, urbaines ou rurales).

Ce besoin d’information devient d’autant plus urgent que les tendances globales ont une répercussion directe sur les lieux situés le long du continuum urbain-rural. Les moteurs de la productivité se transforment, et la part de l’emploi dans le secteur manufacturier de la zone de l’OCDE diminue tandis que celle des services augmente régulièrement. Notons que le développement dépend davantage de la taille du marché local et de la présence des économies d’agglomération.

Par conséquent, le rapport analyse les facteurs de productivité dits « spatiaux » (par exemple, les agglomérations, les infrastructures ou la géographie) et ceux que l’on qualifie de « non spatiaux », comme le capital humain, la réglementation du travail, l’innovation et le dynamisme de l’industrie. La conclusion semble être que sous la pression de la globalisation, ces deux types de facteur de production sont très liés et que, de ce fait, tous les facteurs de production peuvent être considérés de nature spatiale.

Par exemple, le rapport signale que dans le cas de l’adoption de la technologie et de l’intensité de la recherche-développement (R-D), la recherche régionale a démontré que la proximité géographique est critique. En effet, l’échange de connaissances et la création de nouvelles ainsi que l’intensité des activités de R-D ont lieu souvent dans des centres de connaissances délimités spatialement. Ces pôles peuvent être propres à l’industrie, mais le plus souvent, ils sont constitués d’entreprises qui appartiennent à une gamme d’industries et de secteurs connexes.