Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

Océanie - 1 mai 2020

Comment la planification par scénarios prépare-t-elle l’Australie à un avenir incertain?

Les décideurs publics sont souvent appelés à adopter des visions à long terme pour les gouvernements. Les données quantitatives et les prévisions sont des outils utiles pour déterminer où les gouvernements doivent agir, mais seulement jusqu’à un certain point. Les situations perturbatrices comme les catastrophes naturelles, les changements sociétaux, les bouleversements politiques et les percées technologiques peuvent changer de façon considérable ce à quoi ressemblera l’avenir.

Les décideurs doivent être prêts à faire face à ces incertitudes tout en gardant une vision à long terme des enjeux politiques en question. C’est le défi auquel les gouvernements australiens ont récemment été confrontés alors qu’ils planifiaient la façon de répondre à la demande croissante du transport de marchandises et de services logistiques en Australie, qui représente environ 8,6 % du produit intérieur brut australien. Dans un article.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. publié sur le site Apolitical, Sarah Lewis, conseillère politique pour le gouvernement australien, explique que le volume de fret devrait augmenter d’environ 35 % entre les années 2018 et 2040, tandis que le fret urbain devrait croître de près de 60 % aux environs de l’année 2040.

Les divers paliers de gouvernement australiens jouent un rôle central dans la planification, la fourniture et la gestion à long terme des réseaux de transport qui permettent au fret d’aller où il doit aller. Toutefois, les gouvernements doivent éviter d’entraver le secteur du fret en faisant une mauvaise planification des infrastructures, en mettant en place une réglementation incohérente ou trop lourde et en ne considérant qu’un ou deux aspects de la chaîne d’approvisionnement au détriment de l’ensemble du réseau.

Ainsi, en 2017, les gouvernements australiens ont convenu de former une vision nationale sur 20 ans du système de fret australien qui cernerait les domaines dans lesquels les gouvernements doivent agir maintenant pour répondre à la demande croissante de fret de l’Australie.

L’un des mécanismes retenus est la planification par scénarios, une façon d’anticiper les situations futures possibles pour se préparer aux effets potentiels. En partenariat avec le Center for Supply Chain and Logistics.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. de l’Université de Deakin, le projet visait à répondre à l’ensemble des objectifs retenus à travers un processus en deux étapes. La première étape, menée en 2017, concernait les deux premiers des quatre objectifs : anticiper ce que l’avenir peut apporter, réfléchir à ce que l’Australie pourrait faire et déterminer les angles morts. Cela a éclairé l’enquête.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. de 2018 sur les priorités nationales en matière de fret et de chaîne d’approvisionnement.

Réalisée en 2018, la deuxième étape était concentrée sur les troisième et quatrième objectifs, c’est-à-dire la définition des angles morts dans les recommandations de l’enquête ainsi que l’expérimentation des éléments du projet de stratégie.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. nationale de transport et des chaînes d’approvisionnement et du plan d’action national (tous les deux publiés en août 2019).

L’exercice de planification a abouti à quatre scénarios :

  1. Un avenir possible caractérisé par des progrès technologiques élevés et une grande préoccupation pour le climat;
  2. Un avenir possible caractérisé par des progrès technologiques, mais par peu de soucis pour le climat;
  3. Un monde où la croissance démographique a explosé, tandis que les progrès technologiques et les actions pour lutter contre le changement climatique ont ralenti;
  4. Un monde très préoccupé par le climat, mais où la promesse d’un développement de l’automatisation n’a pas pu se concrétiser.

Les scénarios gravitent autour de deux groupes clés de forces motrices : les pressions environnementales (en particulier les changements climatiques) et l’automatisation. Ceux-ci se sont révélés avoir la combinaison la plus élevée d’impact, de probabilité et d’incertitude pouvant façonner l’avenir du secteur du fret en Australie.