Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

International - 18 mars 2019

Dépensez moins, innovez plus

Les organismes publics dont le mandat est de soutenir l'innovation des entreprises doivent remplir leur rôle tout en se souciant de bien gérer l'argent des citoyens. Or, le soutien de l'innovation demande de prendre des risques et d'accepter la possibilité d'un échec. Les échecs peuvent être difficiles à accepter dans l'opinion publique, puisque c'est l'argent des citoyens qui a servi à financer l'initiative et qui risque d'être perdu.

Dans un article d'Apolitical.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité., Ann Mei Chang se penche sur ce problème. Selon elle, trop de prudence de la part des organismes publics peut nuire à l'innovation des entreprises. Elle recommande donc trois techniques que les gouvernements peuvent utiliser pour balancer la prudence budgétaire et l'audace en innovation.

1. Le financement échelonné

Selon Chang, les programmes gouvernementaux de soutien à l'innovation ont tendance à être gros, et les échecs qui peuvent survenir sont plus retentissants et coûteux. À son avis, il faudrait plutôt attribuer un financement initial plus petit, suivi du versement d'autres montants plus importants à la condition que le succès devienne assuré. Le fait d'allouer de petits montants au commencement permet de donner une chance à plus de projets, pour ensuite appliquer la technique de l'entonnoir et financer les initiatives les plus prometteuses.

2. La distribution de bourses de récompenses

Quand l'innovation désirée par l'instance publique est bien précise et que les résultats sont mesurables, Chang recommande de mettre en place une bourse de récompense. Cette dernière est remise seulement si les caractéristiques de performance pour la découverte ou l'invention demandée sont atteintes. Si elles ne le sont pas, l'argent n'est pas versé, et le coût pour le gouvernement est presque nul. Elle souligne aussi qu'il est possible de s'allier avec le secteur privé pour cofinancer la bourse.

3. Le financement basé sur les résultats

Le financement basé sur les résultats aurait pour effet de promouvoir la rétroaction dans les organisations financées et d'augmenter leur rentabilité. Ce type de subvention partage l'avantage des bourses, c'est-à-dire ne pas risquer de financer un échec, puisque le versement de l'aide dépend du succès.

Pour en savoir davantage sur ce sujet : Three Ways to Increase Innovation While Minimising Risk to Taxpayer Dollars.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.