Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

International - 26 février 2018

La technologie blockchain peut-elle servir à la fois les entreprises, la population et la planète ?

De la perte de biodiversité et de l'effondrement de l'écosystème aux crises de l'eau et aux phénomènes météorologiques extrêmes, plusieurs des risques les plus importants qui ont été cernés dans le dernier Rapport mondial sur les risques du Forum économique mondial.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. sont de nature environnementale.

Dans une analyse sur le site de ce forum.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité., Jochem Verberne, le directeur des partenariats mondiaux au Fonds mondial pour la nature (WWF), est d'avis que de toutes les nouvelles technologies qui composent la quatrième révolution industrielle, la blockchain s'avère sans doute la plus prometteuse en matière de bouleversement radical.

Par exemple, la blockchain a été introduite dans l'industrie du thon des îles du Pacifique pour aider à éradiquer la pêche illégale et les violations des droits de l'homme. Rappelons que la blockchain est un enregistrement numérique, infalsifiable et accessible à tous.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.. Cela signifie qu'un simple balayage des emballages de thon avec un téléphone intelligent peut révéler le lieu et le moment où le poisson a été pêché de même que le navire et la méthode de pêche. Ainsi, les consommateurs peuvent être certains d'acheter du thon durable, capturé légalement et sans travail forcé.

La plateforme Global Fishing Watch.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. exploite également des bases de données volumineuses et reconnaît le potentiel de la blockchain à contrer le coût global annuel de la pêche illégale, qui est estimé à 29 milliards de dollars canadiens. Ces deux exemples montrent comment les nouvelles technologies peuvent garantir la durabilité dans l'économie de l'océan – un marché de 3 150 milliards de dollars canadiens, selon le WWF et le Boston Consulting Group..  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.

Outre les produits de la mer, la blockchain peut transformer la nature de la certification et la traçabilité pour toutes sortes de produits. Elle le fait en suivant les produits du producteur au consommateur, en créant des contrats contraignants sans avoir recours à une tierce partie, et en éradiquant la manipulation des données sur l'origine, le contenu, la production ainsi que la santé et la sécurité.

Des programmes tels que Recycle to Coin.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. et Plastic Bank.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. utilisent la blockchain pour récompenser le recyclage avec des jetons cryptographiques ainsi que pour assurer un suivi des quantités, des coûts et de ses effets. De telles approches, lorsqu'elles sont étendues et reproduites, peuvent stimuler le développement d'économies circulaires et partagées.

Pour connaître les détails, consultez l'article Can blockchain serve business, people and the planet ?.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.