Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

Actualités

International - 1 juin 2020

La chaîne de valeur mondiale du masque facial dans l’éclosion de la COVID-19

Une analyse.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. de l’Organisation de coopération et de développement économiques fournit des informations sur la chaîne de valeur mondiale de la production de masques chirurgicaux et de respirateurs N95 dans le contexte de la COVID-19. Elle vise à cerner les causes de la pénurie actuelle de ces fournitures médicales essentielles pour prévenir la propagation du coronavirus et passe en revue certaines options politiques à court et à long terme, en mettant l’accent sur le rôle des politiques relatives au commerce et aux investissements. En voici un résumé :

  • La COVID-19 a provoqué une pénurie dramatique de l’offre de masques faciaux qui s’explique principalement par une forte augmentation de la demande.
  • Aucun pays ne pouvant répondre à lui seul à l’augmentation de la demande de masques, le commerce devient donc essentiel. Les interdictions d’exportation sont néfastes pour les pays sans capacité de production, mais peuvent également se retourner contre les pays qui les imposent lorsqu’ils doivent eux-mêmes importer des intrants, des masques additionnels ou d’autres biens essentiels. Les tarifs douaniers ou les licences d’exportation peuvent retarder les échanges en plus d’augmenter les prix.
  • Le bon fonctionnement des infrastructures de transport et de la logistique, en particulier le fret aérien, est essentiel pour soutenir la chaîne de valeur des masques faciaux pendant la crise. Une plus grande attention devrait également être accordée à la fourniture d’intrants clés.
  • Cependant, le libre-échange et les mesures de facilitation du commerce ne suffisent pas à résoudre la pénurie actuelle; une augmentation importante de l’offre est nécessaire à court terme, ce qui exige une planification gouvernementale et des incitations pour que les entreprises convertissent les chaînes de montage existantes et créent une capacité additionnelle. Les procédures de certification devraient être accélérées pour permettre aux masques produits par de nouvelles sociétés d’être échangés dès que possible.
  • Dans l’avenir, il serait excessivement coûteux pour chaque pays de développer des capacités de production qui correspondent à la demande exacte en temps de crise et qui englobent toute la chaîne de valeur. Une solution de rechange, plus efficace et plus rentable à long terme, peut impliquer la combinaison de stocks stratégiques, d’accords en amont avec les entreprises pour la reconversion rapide des chaînes de montage en cas de crise (avec d’éventuelles incitations gouvernementales et coordination) et de mesures de soutien du commerce international.