Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

27 juillet 2022 – Amérique du Nord

L’indice de compétitivité de l’ITIF classe le Massachusetts, la Californie, l’Ontario et le Maryland au premier rang en Amérique du Nord. Le Québec est neuvième

Les provinces canadiennes sont surreprésentées dans le classement des économies de l’innovation les plus compétitives d’Amérique du Nord. En effet, l’Ontario se classe au troisième rang, la Colombie-Britannique, au quatrième rang et le Québec, au neuvième rang (parmi 92), selon un indice de compétitivité de l’Information Technology and Innovation Foundation.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. (ITIF). Le Massachusetts, la Californie, l’Ontario et le Maryland ont été nommés chefs de file de la compétitivité infranationale en matière d’innovation.

Représentant 28 % de la production économique mondiale, l’Amérique du Nord abrite divers écosystèmes d’innovation et constitue l’une des plus grandes zones de libre-échange au monde, ce qui en fait un sujet d’étude essentiel concernant l’économie de l’innovation. L’indice nord-américain de compétitivité de l’innovation infranationale publié par l’ITIF a classé la compétitivité de l’innovation des États nord-américains au moyen de 13 indicateurs dans 3 catégories : main-d’œuvre basée sur le savoir, mondialisation et capacité d’innovation.

L’indice a révélé que les États-Unis sont loin derrière le Canada en termes d’éducation de la main-d’œuvre. Seulement 35 % de la main-d’œuvre américaine a fait des études postsecondaires, comparativement à 61 % pour la main-d’œuvre du Canada. De plus, Chihuahua, la Basse-Californie et Tamaulipas étaient en tête de tous les autres États nord-américains dans une sous-catégorie de la mondialisation, car ils se classaient au premier rang pour les exportations de produits de haute technologie par rapport au produit intérieur brut.

La première recommandation de la ITIF est d’élargir le crédit d’impôt pour la recherche et développement aux États-Unis afin que ces derniers deviennent plus compétitifs avec le Canada.

D’autres recommandations politiques incluent la création de chaînes d’approvisionnement nord-américaines plus compétitives afin que les entreprises technologiques américaines et canadiennes puissent tirer parti de la proximité du Mexique pour intégrer verticalement leurs forces de travail complémentaires ainsi que leurs capacités de production et d’innovation. Le rapport recommande également de promouvoir les partenariats entre l’industrie et les universités; d’élargir la recherche collaborative entre les entreprises américaines et canadiennes; d’appuyer l’Accord Canada–États-Unis–Mexique de 2020 pour créer une économie numérique nord-américaine fluide; d’entreprendre des projets de développement économique ‘adaptés au milieu’ et d’améliorer la disponibilité des données économiques parmi les États nord-américains.

Nous joindre
Veille stratégique

Téléphone :
418 691-5973

Adresse postale :
710, place D'Youville
Québec
G1R 4Y4

Abonnez-vous
à notre infolettre