Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Vecteurs – Veille stratégique en économie et innovation.

23 février 2022 - International

Onze tendances qui façonneront le travail en 2022

Harvard Business Review.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. a publié un article qui liste onze tendances qui détermineront la volatilité dans les lieux de travail en 2022.

  1. Les questions de justice et d’équité seront déterminantes pour les entreprises. Qu’il s’agisse de race, de changements climatiques ou de distribution des vaccins contre la COVID-19, les débats sur la justice et l’équité s’enchaînent dans la société. En 2022, les employeurs doivent déterminer la manière d’être justes et équitables dans les expériences les plus variées de leurs employés. En d’autres mots, comment expliquer que les employés qui ont des enfants reçoivent des avantages et pas les autres? Pourquoi accorder des primes aux nouveaux employés et ne rien donner aux anciens dans un contexte de pénurie de main‑d’œuvre? À qui allouer un emploi du temps flexible en cas de déménagement dans un endroit où le coût de la main‑d’œuvre est moins élevé? Autant de questions que soulèvent les nouvelles façons de travailler.
  2. Les employeurs s’appuieront sur les tests pour assurer la sécurité dans les lieux de travail plutôt que sur la vaccination. Aux États-Unis, moins de 2 % des entreprises prévoyaient rendre la vaccination contre la COVID-19 obligatoire en janvier 2021. Ce nombre a depuis augmenté pour atteindre à peu près 50 % à la fin de l’année. Même avec la montée du variant Omicron, le nombre d’entreprises qui adhèrent à cette option n’augmentera pas de manière considérable en 2022. Cependant, environ la moitié des grands employeurs maintiendront l’option de test afin de se conformer aux règles de l’Administration Biden.
  3. Pour limiter le taux de roulement et attirer des employés compétents, certaines entreprises choisiront de raccourcir la semaine de travail au lieu d’augmenter les salaires. Toujours aux États-Unis, les augmentations salariales en 2021 ont été de 4 %, ce qui est bien plus élevé que la norme de 2 %. Toutefois, si l’inflation continue d’augmenter, les employeurs constateront que la rémunération qu’ils offrent donnera de moins en moins de pouvoir d’achat aux employés. Plutôt que d’essayer de gagner la guerre des talents en augmentant les salaires, certains employeurs vont opter pour la réduction du nombre d’heures travaillées tout en maintenant les salaires.
  4. Le taux de roulement continuera à augmenter au fur et à mesure que le travail hybride et le travail à distance deviendront la norme. De nos jours, les employeurs qui n’offrent pas de flexibilité verront une augmentation du roulement dès que les employés recevront des offres qui correspondent à leurs besoins.
  5. Les tâches de gestion seront automatisées pour que les gestionnaires puissent établir des relations plus humaines avec leurs employés. À cause du travail hybride et du travail à distance, les employés expérimenteront le travail principalement par l’entremise des gestionnaires. Ces derniers se trouvent également en première ligne pour soulever et exprimer les préoccupations en matière d’équité.
  6. Les outils utilisés pour le travail à distance serviront à mesurer la performance. Lorsque le travail devient géographiquement plus dispersé, les gestionnaires voient moins le travail des employés. De ce fait, il faudrait adapter les évaluations de performance pour éviter les biais basés sur le lieu de travail. Une enquête de Gartner effectuée en 2020 a révélé que 64 % des gestionnaires et des cadres pensent que les employés qui travaillent au bureau sont plus performants que les employés à distance, et 76 % croient que les employés sur place sont plus susceptibles d’obtenir une promotion.
  7. La complexité de la gestion d’une main-d’œuvre hybride conduira certains employeurs à exiger un retour au bureau. Même si 90 % des entreprises offrent un modèle de travail hybride, il faut s’attendre à ce qu’elles changent d’avis devant la complexité de la gestion.
  8. Les employeurs utiliseront le bien-être pour mieux comprendre leurs employés. Plusieurs mesures ont été expérimentées au cours des années pour mieux comprendre les employés. C’est maintenant au tour du bien-être de servir d’outil pour évaluer la santé mentale, physique et financière des employés.
  9. Un des nouveaux rôles majeurs dans les entreprises sera celui de directeur des objectifs. Les entreprises tentent de plus en plus de créer un environnement de travail inclusif et productif. De nos jours, les questions politiques et culturelles envahissent les lieux de travail. Les employés s’attendent à ce que leurs dirigeants se prononcent sur les débats sociétaux et politiques du moment, ce qui crée des conflits sur les lieux de travail. Une enquête de Gartner a d’ailleurs révélé que 44 % des employés ont , en 2020, activement évité leurs collègues à cause de leurs convictions politiques. Le rôle de directeur des objectifs sera donc essentiel pour répondre au changement de culture dans les entreprises.
  10. Les dirigeants prendront plus en considération la santé physique de leurs employés. Les travailleurs ont réagi différemment à la transition vers le travail à distance. Certains se sont mis à faire plus d’activité physique tandis que d’autres sont devenus plus sédentaires. Le manque de mouvement lié au travail à distance augmentera le risque pour la santé. Les entreprises se verront donc obligées de développer de nouvelles stratégies pour encourager l’activité physique chez leurs employés à distance.
  11. Les dirigeants vont apprendre à évoluer dans un environnement perturbé de manière inégale. De nombreuses études ont démontré que la performance reste la même que les employés travaillent à distance ou au bureau. Cependant, selon la perception commune, les employés qui travaillent au bureau sont plus performants donc plus susceptibles d’obtenir une promotion. Sans intervention des dirigeants, les écarts s’élargiront dans les entreprises.
Nous joindre
Veille stratégique

Téléphone :
418 691-5973

Adresse postale :
710, place D'Youville
Québec
G1R 4Y4

Abonnez-vous
à notre infolettre