Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

S'informer/microélectronique

Aperçu de l'industrie

Québec, chef de file en microélectronique

L’industrie microélectronique québécoise regroupe 97 entreprises qui emploient près de 8 300 personnes1. Elle repose sur deux sciences principales, soit la science des matériaux et les technologies de fabrication. Elle regroupe trois segments de marché :

  • Semi-conducteurs;
  • Circuits et systèmes spécialisés pour la conception, l’inspection et la fabrication;
  • Services d’assemblage et accessoires.

Ces entreprises sont à forte valeur ajoutée et elles s’appuient sur une connaissance scientifique de pointe.

Répartition du nombre d'entreprises par créneau – Industrie de la microélectronique, 2012*

Services d'assemblage et accessoires

  • 48 entreprises
  • 49 %

Circuits et systèmes spécialisés pour la conception, l'inspection et la fabrication

  • 37 entreprises
  • 39 %

Semi-conducteurs

  • 12 entreprises
  • 12 %

Répartition du nombre d'emplois par créneau – Industrie de la microélectronique, 2012*

Semi-conducteurs

  • 4735 emplois
  • 58 %

Services d'assemblage et accessoires

  • 2475 emplois
  • 30 %

Circuits et systèmes spécialisés pour la conception, l'inspection et la fabrication

  • 990 emplois
  • 12 %

*Source : Répertoire de l'industrie de la microélectronique au Québec, 2012

Un rayonnement important des entreprises québécoises en Amérique du Nord

Le Québec est la région canadienne la plus importante en microélectronique. La plus grande fonderie canadienne de semi-conducteurs est localisée à Bromont. La Montérégie est aussi le lieu où est située la seule usine d’encapsulation de puces en Amérique du Nord.

Au Québec, les régions de la Montérégie et de l’Estrie font partie du corridor nord-est de la microélectronique. Ce corridor englobe les activités microélectroniques de Fishkill, de Poughkeepsie et d’Albany, dans l’État de New York, ainsi que de Burlington au Vermont. L’économie montérégienne compte environ 4 000 employés2 en microélectronique, soit près de la moitié du total du Québec pour ce secteur d’activité.

Ce créneau tire avantage de la présence d’entreprises multinationales, comme Teledyne DALSA et IBM, ainsi que d’un nombre grandissant de petites et moyennes entreprises qui interagissent dans des niches technologiques. Ce tissu industriel donne à la région une assise solide qui lui permet de rayonner non seulement dans le corridor microélectronique du nord-est, mais également sur les marchés internationaux.

De plus, les dépenses en recherche et développement réalisées par les entreprises phares de la Montérégie sont importantes et elles sont soutenues par des investissements considérables en équipements et en formation de la main-d’œuvre.

1. Source : Répertoire de l'industrie de la microélectronique au Québec, 2012, p. 9.

2. Source : Répertoire de l'industrie de la microélectronique au Québec, 2012, p. 11.

Précédent
Plan économique du Québec - Mise à jour novembre 2017 Québécois, notre façon d'être canadien Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Le Québec dans le monde : s'investir, agir, prospérer Ensemble on fait avancer le Québec Stratégie maritime du Québec Le plan économique du Québec Propulser le Québec par l'électricité
Suivant