Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

S'informer/Inde

Note abrégée sur le commerce Québec-Inde

Février 2018

Cette note dresse le portrait de l'économie du pays et de l'évolution des échanges commerciaux qu'il entretient avec le Québec.

L'économie indienne

Inde
Principaux indicateurs, 2017
1. Nombre d'unités de Roupies par dollar canadien sur une moyenne de 250 jours en 2017.
Sources : Fonds monétaire international (FMI), Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Banque du Canada et Organisation mondiale du commerce (OMC).
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI), novembre 2017.
Population (en millions) 1 299,8
PIB en G$ US courants 2 263,8
PIB par habitant en $ US courants 1 741,7
Taux de croissance du PIB réel (%) 7,1
Taux d'inflation (%) 4,5
Taux de chômage (%) 0,0
Taux de change1 50,7099
Exportations de biens et services (en G$ US courants) 425,7
Importations de biens et services (en G$ US courants) 492,8

Le contexte économique en abrégé

  • La croissance de l'économie indienne a été l'une des plus dynamiques au monde au cours des quinze dernières années. Durant la période (1999-2016)1, le taux de croissance annuel moyen du produit intérieur brut (PIB) de l'Inde était de 7,2 %. Cette performance reste largement supérieure à celle de l'économie mondiale (3,5 %) et des économies émergentes et en développement (5,5 %) pour la même période.
  • L'économie indienne est intégrée de façon modérée aux chaînes de valeur ainsi qu'aux échanges commerciaux et financiers mondiaux, ce qui l'expose moins aux chocs extérieurs et la rend donc moins vulnérable à ceux-ci. Par ailleurs, elle a montré une grande résilience lors de la crise financière et économique qui a sévi en 2008-2009. Durant cette crise, la croissance du PIB de l'Inde a été de 3,9 % en 2008, contre 9,5 % en moyenne au cours des trois années précédentes (2005-2007).
  • Entre 2010 et 2016, le taux de croissance annuel moyen du PIB de l'Inde a été de 7,3 %. Cette bonne performance de l'économie indienne était en grande partie attribuable à la demande extérieure (exportations) et à la demande intérieure privée (consommation des ménages et des entreprises). L'investissement (investissement privé interne et investissements directs étrangers [IDE]) a ralenti en partie à cause des obstacles et de la restructuration réglementaires. Toutefois, avec la suppression de la Foreign Investment Promotion Board2, la situation devrait s'améliorer.
  • De façon globale, les exportations indiennes ont été stimulées par la reprise dans la zone euro ainsi que par la vigueur de la demande en Asie. Les réformes expliquent également cet élan soutenu de la croissance générale de l'économie. Cependant, l'inflation demeure élevée, tout comme le déficit budgétaire et la dette. Les autorités se sont engagées à réduire le déficit de façon progressive durant les années 2017-2018 et au cours des suivantes.
  • Les principaux secteurs d'activité en pourcentage du PIB sont :
  • En 2016, l'Inde a enregistré les résultats économiques suivants :
    • une croissance du PIB réel de 7,1 %, selon les données du FMI;
    • un taux d'inflation de 4,5 %;
    • un solde budgétaire déficitaire correspondant à 7 % du PIB;
    • un commerce extérieur s'élevant à 918,5 G$ US.
  • Cette même année, les principaux partenaires commerciaux de l'Inde étaient les suivants : l'Union européenne (UE-28), les États‑Unis, les Émirats arabes unis et la Chine en ce qui concerne les exportations et la Chine, l'UE-28, les États‑Unis, les Émirats arabes unis et l'Arabie saoudite en ce qui a trait aux importations.
  • Selon les données de la Banque mondiale, toujours en 2016, le PIB4 de l'Inde se situait au 7e rang mondial, après celui de la France et avant celui de l'Italie5.
  • Les perspectives économiques demeurent optimistes, car la tendance de la croissance observée récemment reste à la hausse. Les prévisions du FMI indiquent une croissance de l'économie indienne de 7,4 % en 2018 et de 7,8 % en 2019.
  • Parmi les défis auxquels fait face l'Inde, il y a la poursuite des réformes concernant l'investissement étranger afin d'attirer plus de capitaux étrangers, l'amélioration des conditions sociales ainsi que la réalisation d'une croissance inclusive.

Le commerce de marchandises entre le Québec et l'Inde

L'évolution des échanges

  • En 2016, les échanges commerciaux6 de marchandises7 entre le Québec et l'Inde se chiffraient à 1,6 G$, ce qui représentait une hausse de 1 % par rapport à l'année 2015. Cette hausse s'expliquait principalement par l'augmentation des importations (+149,3 M$, soit +16,3 %), les exportations ayant plutôt diminué (−133,8 M$, soit −20,3 %).
  • La valeur de ces échanges correspondait à 19,8 % des échanges commerciaux de marchandises entre le Canada et ce pays.
  • Toujours en 2016, la valeur des échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et l'Inde était supérieure à celle des échanges entre le Québec et la plupart des pays d'Asie, à l'exception de la Chine, du Japon et de la Corée du Sud.
  • L'Inde se classait alors au 4e rang des partenaires commerciaux du Québec en Asie, derrière la Corée du Sud et devant Taïwan, et au 14e rang des partenaires commerciaux internationaux du Québec.
  • La même année, la valeur des échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et l'Inde représentait 6 % des échanges du Québec avec l'Asie et 1 % des échanges internationaux de marchandises du Québec.
  • Au cours de la période considérée (2012-2016), la croissance annuelle moyenne de la valeur des échanges a été positive (+10,3 %).
  • En 2016, le solde des échanges commerciaux de marchandises du Québec avec l'Inde était négatif (−541,3 M$).

Les exportations

  • En 2016, la valeur des exportations de marchandises du Québec à destination de l'Inde était de 523,9 M$ et représentait 13,2 % du total des exportations canadiennes vers ce pays. Elle correspondait également à une baisse de 20,3 % par rapport à l'année 2015.
  • Toujours en 2016, la valeur des exportations de marchandises du Québec vers l'Inde représentait 7,5 % des exportations québécoises vers l'Asie et 0,7 % du total des exportations internationales de marchandises du Québec.
  • Les exportations québécoises de marchandises vers l'Asie (7,0 G$) représentaient alors 8,7 % du total des exportations internationales de marchandises du Québec (80,3 G$).
  • La même année, parmi les clients du Québec, l'Inde se classait au 4e rang en Asie et au 13e rang à l'échelle internationale.
  • Au cours de la période considérée (2012-2016), la croissance annuelle moyenne de la valeur des exportations a été positive (+2,0 %).
  • En 2016, les cinq produits en tête de liste des exportations québécoises à destination de l'Inde étaient les suivants :
    • le papier journal en rouleaux ou en feuilles (45,5 % du total);
    • les déchets et les débris de fonte, de fer ou d'acier (6,6 %);
    • les simulateurs de vol et leurs parties (5,3 %);
    • les pâtes mi-chimiques de bois (3,6 %);
    • les ferroalliages (3,5 %).
  • La valeur des dix principaux produits québécois exportés vers l'Inde représentait alors 74,7 % de l'ensemble des exportations du Québec vers ce pays.
  • Toujours en 2016, le contenu en technologie des exportations de biens manufacturés du Québec à destination de l'Inde se répartissait comme suit : les produits de faible technologie (58,9 %), les produits de moyenne-haute technologie (24,7 %), les produits de haute technologie (9,6 %) ainsi que les produits de moyenne-faible technologie (6,8 %).
  • Au cours de la période considérée (2012-2016), les produits de faible technologie ont dominé les exportations du Québec à destination de l'Inde.

Les importations

  • En 2016, la valeur des biens dédouanés au Québec en provenance de l'Inde était de 1,1 G$, ce qui représentait une hausse de 16,3 % par rapport à l'année 2015. Cette valeur correspondait également à 26,4 % du total des importations canadiennes en provenance de ce pays.
  • Toujours en 2016, la valeur des biens dédouanés au Québec en provenance de l'Inde représentait 5,4 % des importations québécoises en provenance de l'Asie et 1,2 % du total des importations internationales de marchandises du Québec.
  • L'Inde était alors le 4e fournisseur du Québec en Asie, derrière la Chine (1er), le Japon (2e) et la Corée du Sud (3e), et son 13e fournisseur à l'échelle internationale.
  • Au cours de la période considérée (2012-2016), la croissance annuelle moyenne de la valeur des importations a été positive (+17 %).
  • En 2016, les cinq produits en tête de liste des biens manufacturés dédouanés au Québec en provenance de l'Inde étaient les suivants :
    • les huiles de pétrole raffinées (36,5 % du total);
    • les médicaments présentés sous forme de doses (5,8 %);
    • le linge de lit, de table, de toilette ou de cuisine (2,5 %);
    • les fèves de soya, même concassées (2,2 %);
    • les ouvrages moulés en fonte, en fer ou en acier (2,0 %).
  • La même année, la valeur des dix principaux produits indiens importés au Québec représentait 55,5 % de l'ensemble des importations du Québec en provenance de l'Inde.
  • Le contenu en technologie des biens manufacturés dédouanés au Québec en provenance de l'Inde se présentait alors comme suit : les produits de moyenne-faible technologie (49,9 %), les produits de faible technologie (27,0 %), les produits de moyenne-haute technologie (15,3 %) ainsi que les produits de haute technologie (7,8 %).
  • Au cours de la période considérée (2012-2016), les produits de moyenne-faible technologie ont dominé les importations du Québec en provenance de l'Inde, sauf en 2014.

Les investissements étrangers et les filiales d'entreprises

  • En 2016, il y avait 5 filiales8 d'entreprises indiennes établies au Québec et 63 au Canada.

Annexe

Tableau 1

Commerce de marchandises entre le Québec et l'Inde, 2012-2016
(en millions de dollars canadiens)
*Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, novembre 2017.
2012 2013 2014 2015 2016
Exportations de biens 485 458 475 658 524
Importations de biens 568 650 608 916 1 065
Échanges totaux* 1 053 1 108 1 082 1 574 1 589

Tableau 2

Exportations de marchandises du Québec, par groupe de produits à destination de l'Inde, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %

*Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, novembre 2017.

Papier journal en rouleaux ou en feuilles 152,1 31,4 192,8 42,1 202,2 42,6 225,7 34,3 238,1 45,5
Déchets et débris de fonte, de fer ou d'acier 33,1 6,8 11,4 2,5 6,6 1,4 14,2 2,2 34,5 6,6
Simulateurs de vol et leurs parties 11,2 2,3 15,1 3,3 7,4 1,6 12,4 1,9 27,6 5,3
Pâtes mi-chimiques de bois 9,7 2,0 6,9 1,5 14,9 3,1 12,3 1,9 18,8 3,6
Ferroalliages 9,3 1,9 9,2 2,0 8,7 1,8 12,3 1,9 18,5 3,5
Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 4,6 1,0 10,2 2,2 4,8 1,0 15,3 2,3 14,4 2,7
Robinets, valves, clapets et soupapes de retenue 9,7 2,0 4,2 0,9 7,0 1,5 55,9 8,5 12,7 2,4
Initiateurs et accélérateurs de réaction et préparations catalytiques 7,7 1,6 11,5 2,5 14,0 3,0 9,9 1,5 10,8 2,1
Instruments, appareils et machines de mesure ou de contrôle 7,6 1,6 7,4 1,6 7,9 1,7 10,8 1,6 8,6 1,6
Machines et appareils électriques ayant une fonction propre 0,3 0,1 3,8 0,8 3,7 0,8 4,9 0,8 7,5 1,4
10 principaux produits ci-dessus * 245,2 50,6 272,6 59,5 277,0 58,3 373,7 56,8 391,5 74,7
Autres produits * 239,7 49,4 185,4 40,5 197,8 41,7 284,0 43,2 132,4 25,3
Total * 484,9 100,0 458,0

100,0

474,8 100,0 657,7 100,0 523,9 100,0
Québec/Canada   20,5   16,4   14,7   15,2   13,2

Tableau 3

Importations de marchandises du Québec, par groupes de produits en provenance de l'Inde, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, novembre 2017.
Huiles de pétrole raffinées 112,9 19,9 165,3 25,4 0,0 0,0 174,0 19,0 388,4 36,5
Médicaments présentés sous forme de doses 35,7 6,3 40,6 6,2 41,1 6,8 62,6 6,8 61,4 5,8
Linge de lit, de table, de toilette ou de cuisine 22,0 3,9 20,8 3,2 20,0 3,3 20,5 2,2 26,6 2,5
Fèves de soja, même concassées 13,7 2,4 30,2 4,6 33,5 5,5 50,6 5,5 23,3 2,2
Ouvrages moulés en fonte, en fer ou en acier 4,2 0,7 5,8 0,9 12,3 2,0 26,1 2,8 21,1 2,0
Crustacés vivants, frais, réfrigérés, congelés, séchés, fumés, cuits, etc. 6,9 1,2 12,6 1,9 19,3 3,2 17,5 1,9 20,6 1,9
Diamants, même travaillés, mais non montés, ni sertis 5,4 0,9 8,6 1,3 12,1 2,0 13,6 1,5 13,5 1,3
Composés hétérocycliques à hétéroatomes d'azote exclusivement 15,7 2,8 14,1 2,2 13,5 2,2 14,6 1,6 12,8 1,2
Costumes tailleurs, ensembles, vestes, robes, jupes pour femmes ou fillettes 9,5 1,7 9,5 1,5 10,1 1,7 12,4 1,4 12,6 1,2
Robinets, valves, clapets et soupapes de retenue 18,0 3,2 14,4 2,2 16,2 2,7 12,7 1,4 11,2 1,1
10 principaux produits ci-dessus* 244,0 43,0 321,8 49,5 178,0 29,3 404,6 44,2 591,5 55,5
Autres produits* 323,9 57,0 327,8 50,5 429,7 70,7 511,5 55,8 473,9 44,5
Total* 567,9 100,0 649,6 100,0 607,7 100,0 916,1 100,0 1 065,4 100,0
Québec/Canada   19,9   21,8   19,1   23,3   26,4

Tableau 4

Exportations de biens manufacturés du Québec par groupes de produits à destination de l'Inde, selon le niveau de technologie, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Niveau de technologie 2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, novembre 2017.
Haute technologie 124,2 28,7 133,3 31,0 97,3 21,6 210,6 34,6 43,3 9,6
Moyenne-haute technologie 60,2 13,9 65,4 15,2 88,8 19,7 116,5 19,1 111,4 24,7
Moyenne-faible technologie 58,9 13,6 25,1 5,8 22,2 4,9 31,5 5,2 30,8 6,8
Faible technologie 189,4 43,8 206,3 48,0 242,7 53,8 250,9 41,2 266,2 58,9
Total manufacturier* 432,7 100,0 430,0 100,0 451,0 100,0 609,5 100,0 451,7 100,0

Tableau 5

Importations de biens manufacturés au Québec par groupes de produits en provenance de l'Inde, selon le niveau de technologie, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Niveau de technologie 2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, novembre 2017.
Haute technologie 46,4 8,7 49,8 8,3 53,8 9,8 78,2 9,4 79,5 7,8
Moyenne-haute technologie 122,6 22,9 114,8 19,2 120,2 21,9 168,8 20,3 155,6 15,3
Moyenne-faible technologie 200,2 37,5 244,9 40,9 152,6 27,8 328,5 39,4 507,5 49,9
Faible technologie 165,4 30,9 188,7 31,5 222,5 40,5 257,7 30,9 274,7 27,0
Total manufacturier* 534,6 100,0 598,3 100,0 549,1 100,0 833,2 100,0 1 017,3 100,0

Date de production de cette note : février 2018

1. Rappelons que la croissance annuelle moyenne du PIB de l'Inde était de 5,1 % entre 1999 et 2007 et de 6,7 % entre 2009 et 2016.

2. Les données proviennent de l’OMC, sauf indication contraire. Voir les tableaux 1 et 2 en annexe.

3. Banque mondiale, Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

4. PIB valorisé en dollars américains courants.

5. Source : Banque mondiale, World Development Indicators, 2017.

6. Voir les tableaux 1 à 5 de l'annexe pour des données additionnelles.

7. Dans le présent contexte, les termes biens et marchandises sont interchangeables.

8. Source : Statistique Canada.

Précédent
Plan d'action numérique en éducation et en enseignement supérieur Transporter le Québec vers la mobilité : Politique de mobilité durable - 2030 Budget 2018-2019 Plan économique du Québec - Mise à jour novembre 2017 Le plan économique du Québec Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Stratégie maritime du Québec
Suivant