Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

S'informer/Entrepreneuriat

Oser entreprendre : Plan d'action gouvernemental en entrepreneuriat 2017-2022

Le rôle du gouvernement est de mettre en place un environnement et des outils qui favorisent le développement des entreprises et des entrepreneurs.

À cet effet, les parties prenantes et les associations d’entrepreneurs ont été consultées dans le contexte de l’élaboration du PAGE. Le succès de la mise en œuvre de ce plan passe par leur engagement.

Encourager les entrepreneurs à prendre part à la mise en œuvre du PAGE

Les tables d’action en entrepreneuriat pour dynamiser les régions

Les tables d’action en entrepreneuriat ont été mises en place dans le cadre de la Stratégie québécoise de l’entrepreneuriat.

Elles sont présentes dans chacune des régions du Québec et sont présidées par des chefs d’entreprise engagés et reconnus dans leur milieu. Elles visent à dynamiser la culture entrepreneuriale en contribuant à la concertation des acteurs économiques locaux et régionaux en matière d’entrepreneuriat.

Mesure 32 – Renforcer le rôle des tables d’action en entrepreneuriat

Le M E S I reconnaît l’importance des tables d’action en entrepreneuriat et en assure la continuité. Elles se verront confier le rôle de dynamiser la culture entrepreneuriale en contribuant à la concertation des acteurs économiques régionaux et en mettant en place des initiatives régionales portant sur les objectifs du PAGE.

Les tables seront également au cœur du déploiement du PAGE dans toutes les régions. En effet, elles seront appelées à collaborer avec les différents organismes de soutien aux entrepreneurs, dont :

  • OSEntreprendre;
  • les pôles régionaux d’innovation;
  • le Réseau M.

Résultats attendus :

  • Initiatives régionales mises en œuvre

Mesure 33 – Donner un rôle clé à la table nationale d’action en entrepreneuriat

Le gouvernement crée la Table nationale d’action en entrepreneuriat (T N A E) et lui confie le mandat d’être son comité-conseil sur toutes les questions relatives au développement de l’entrepreneuriat au Québec. Le gouvernement reconnaîtra officiellement la T N A E par décret.

Celle-ci sera coprésidée par le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional ainsi que par un représentant qui proviendra des tables d’action en entrepreneuriat et qui aura été choisi par elles.

La T N A E sera constituée des présidents des tables d’action en entrepreneuriat et des principaux organismes nationaux en entrepreneuriat. Elle donnera une place prépondérante aux entrepreneurs, qui seront ainsi appelés :

  • à mettre en place des initiatives structurantes pour l’entrepreneuriat à l’échelle nationale;
  • à effectuer le suivi et la mise en œuvre du PAGE.

La mise en œuvre de cette table permettra également la circulation de l’information, des idées et des expériences prometteuses réalisées à l’échelle régionale et nationale. Elle évitera les chevauchements ou les dédoublements d’activités et favorisera la mise en commun de l’expertise de chacun.

Résultats attendus :

  • Initiatives nationales structurantes mises en œuvre

Mesure 34 – Soutenir un forum annuel consacré aux entrepreneurs

logo ADS

Expo Entrepreneurs est une initiative qui vise à rassembler l’écosystème entrepreneurial du Québec afin de proposer un modèle de forum dynamique et unique aux entrepreneurs. Annuellement, ce forum réunira l’ensemble des ressources et des services s’adressant aux entrepreneurs, quel que soit le stade de développement de leur entreprise et leur secteur d’activité.

Ce forum permet aux entrepreneurs invités de se familiariser avec le vaste éventail de services et d’expertises de grande qualité offerts, mais souvent méconnus et sous-utilisés.

De plus, non seulement des exposants, des conférenciers et des experts seront présents, mais des rencontres d’information sur les différents programmes de financement, les nouvelles tendances et les activités de réseautage qui s’adressent aux entrepreneurs tant débutants qu’expérimentés seront accessibles. Expo Entrepreneurs contribuera ainsi à bâtir une culture entrepreneuriale plus solide au Québec.

Ce forum sera également l’occasion pour le gouvernement de faire état des actions mises en œuvre pour soutenir les entrepreneurs et les entreprises, ainsi que de promouvoir Entreprise Québec qui simplifie l’accès aux services gouvernementaux.

Résultats attendus sur cinq ans :

  • 25 000 entrepreneurs participants

Faciliter le parcours entrepreneurial

Afin de libérer le potentiel des entrepreneurs, le gouvernement du Québec doit assurer un environnement propice à la croissance et à la compétitivité des entreprises québécoises. Cela passe notamment par l’allègement du fardeau réglementaire, administratif et fiscal des entreprises, par une révision de l’aide à l’entrepreneuriat ainsi que par un accès simplifié aux services de l’État et aux marchés publics.

Allègement réglementaire et administratif

Depuis plusieurs années, le gouvernement du Québec a déployé des efforts importants pour diminuer le fardeau imposé aux entreprises par la réglementation et les formalités administratives.

Les résultats sont probants. Ainsi, le coût des formalités administratives a été réduit de 21,8 % entre les années 2004 et 2015. Cette réduction dépasse l’objectif de 20 % que s’était fixé le gouvernement pour cette période. Elle représente des économies pour les entreprises de 303,7 millions de dollars sur une année.
Afin de poursuivre ses efforts, le gouvernement a publié, en septembre 2016, le Plan d’action gouvernemental 2016 - 2018 en matière d’allègement réglementaire et administratif – Bâtir l’environnement d’affaires de demain, qui est composé de 31 mesures visant à alléger le fardeau réglementaire et administratif des entreprises.

Les efforts du gouvernement ont été reconnus par les milieux des affaires. À cet égard, l’édition 2017 du Bulletin des provinces, publié par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, attribue la  note A au Québec, qui occupe ainsi le premier rang à égalité avec la Colombie-Britannique.

Allègement fiscal

Le gouvernement priorise les mesures d’application générale pour réduire le fardeau fiscal des sociétés. Par ce moyen, il vise à en faire bénéficier le plus grand nombre d’entreprises possible et à encourager ainsi la création d’emplois, l’innovation et l’investissement.

Globalement, la diminution du fardeau fiscal des entreprises que le gouvernement a entamée en 2014 représentera près de 3 milliards de dollars d’ici 2021 - 2022, dont près de 1,7 milliard de dollars particulièrement pour les P M E.

Accès simplifié aux services de l’État

Entreprises Québec offre un accès unique pour les entrepreneurs, par téléphone et sur le Web, à l’ensemble des services gouvernementaux qui leur sont destinés.

On trouve sur le site Web de l’information associée aux différentes fonctions de gestion de l’entreprise et à chacune des étapes de son cycle de vie. Le service Démarrer une entreprise réduit de moitié le temps moyen requis pour effectuer les démarches administratives liées à la création d’une entreprise. Il diminue les délais de traitement en donnant aux entrepreneurs la possibilité d’effectuer, étape par étape, plusieurs démarches nécessaires au lancement de leur entreprise, notamment son immatriculation et son inscription aux fichiers fiscaux.

La Zone entreprise offre un espace sécurisé où les entreprises peuvent accéder à des services en ligne offerts par des ministères et organismes du gouvernement du Québec, effectuer des demandes et d’autres démarches pour s’acquitter de leurs obligations. Elles peuvent aussi faire le suivi de ces démarches de façon sécuritaire.

La Zone entreprise pose ainsi les jalons d’une administration en ligne innovante en proposant aux entreprises un service transactionnel centralisé qui leur offre la possibilité de gérer leurs relations avec l’État à partir d’une plateforme unique sans avoir à se soucier de la structure administrative gouvernementale.

Cette initiative fait partie intégrante de Services Québec, la porte d’entrée des services gouvernementaux pour les citoyens et les entreprises sur tout le territoire du Québec.

Accès simplifié aux marchés publics

Un comité de travail sur l’entrepreneuriat des jeunes entreprises a reçu le mandat de proposer des actions permettant de favoriser l’accès des jeunes entreprises aux marchés publics. Le rapport de ce comité, déposé le 19 février 2017, recommandait au gouvernement de mettre en place des mesures, notamment par la création d’une « boîte d’accompagnement ». Le M E S I et le Secrétariat du Conseil du trésor collaborent afin de mettre en œuvre cette recommandation.

La nouvelle « boîte d’accompagnement » fera partie du M E S I et elle offrira plusieurs services aux entreprises, notamment :

  • de l’information sur les achats du gouvernement du Québec qui représentent des occasions d’affaires;
  • des formations pour aider les entreprises à comprendre les processus d’attribution de contrats au gouvernement du Québec;
  • des outils pour aider les entreprises à répondre aux appels d’offres du gouvernement. Entreprises Québec sera la porte d’entrée des entreprises pour accéder à ces services.