Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

S'informer/Créneaux et pôles d'excellence

ACCORD, Agir ensemble pour être compétitif.

Tourbe et agroenvironnement

Le Bas-Saint-Laurent, berceau de la tourbe horticole au Québec

Secteurs d’activité

Description

Le créneau d’excellence Tourbe et agroenvironnement regroupe les entreprises du secteur de la production et de la transformation de la tourbe de l’ensemble du Québec.

Ainsi, le Bas-Saint-Laurent, le Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord et le Centre-du-Québec sont les quatre régions administratives où se concentre actuellement l’essentiel des activités de l’industrie québécoise de la tourbe.

Au Bas-Saint-Laurent, les activités de récolte de la tourbe s’effectuent depuis plus de 75 ans. C’est donc dans cette région que s’est développée la filière des technologies agroenvironnementales liées à la tourbe, notamment : 

  • la production d’équipements pour la récolte et la transformation de la tourbe;
  • la biofiltration;
  • les absorbants écologiques.

D’après les données compilées auprès des entreprises du périmètre du créneau par l’Association des producteurs de tourbe horticole du Québec (APTHQ), l’ensemble du secteur génère : 

  • 1 550 emplois directs (équivalents temps plein) au Québec;
  • 2 400 emplois au total (équivalents temps plein) au Québec;
  • plus de 550 M$ de chiffre d’affaires (ou valeur de production directe).

Les producteurs de tourbe québécois possèdent également des sites de production ailleurs au Canada (Nouveau-Brunswick, Ontario, Manitoba, Saskatchewan et Alberta) et exploitent des usines de transformation et des sites de distribution aux États-Unis.

Certaines entreprises du secteur des technologies agroenvironnementales ont aussi des emplacements d’affaires à l’étranger (Europe, Asie, etc.). Ces implantations hors Québec constituent un avantage pour le créneau, tant en matière de visibilité que d’acquisition de connaissances commerciales et technologiques.

Stratégie

Une stratégie et un plan d’action quinquennaux ont été élaborés dans le but de poursuivre le développement du créneau d’excellence Tourbe et agroenvironnement, en misant notamment sur des actions visant :

  • à appuyer les entreprises du créneau dans le développement de marchés;
  • à favoriser la création de nouveaux produits ou de nouvelles technologies.

Une nouvelle entente de mise en œuvre du créneau, d’une durée de cinq ans, a été signée le 26 août 2013 par les autorités gouvernementales et les représentants régionaux.

Vision

L’industrie québécoise de la tourbe et des technologies agroenvironnementales connexes sera reconnue comme un chef de file sur les marchés internationaux, notamment pour :

  • la gestion responsable de ses ressources (responsabilité sociétale);
  • son offre diversifiée de technologies et produits innovants.

Forces du créneau

Le créneau dispose des nombreux atouts suivants :

  • Une concentration de producteurs et de transformateurs de tourbe au Québec, dont plusieurs chefs de file (Premier Tech, Berger, Tourbières Lambert, Fafard et Frères, etc.).
  • La présence d’entreprises qui sont des chefs de file en innovation dans les trois secteurs
    suivants :
    • produits horticoles;
    • technologies agroenvironnementales;
    • équipements et gamme complète de produits.
  • Des investissements des industriels en innovation et en R et D supérieurs à ce qui se fait ailleurs au Canada (investissements totalisant 15 M$ par année au Québec), tant à l’interne dans le secteur privé que par les centres de recherche (chaires et centres collégiaux de transfert de technologie).
  • Une Chaire de recherche industrielle en aménagement des tourbières appuyée par l’industrie de la tourbe (Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)/Université Laval).
  • Une ressource à temps plein effectuant la coordination scientifique de travaux afin d’optimiser les partenariats et la recherche au sein de l’industrie.
  • L’expertise de plusieurs générations.
  • La notoriété des produits de l’industrie, lesquels constituent une référence internationale pour le secteur horticole professionnel et le domaine de la biofiltration décentralisée des eaux usées.
  • Une culture d’échange, de concertation et de coordination bien établie.
  • L’élaboration de divers guides :
    • les guides techniques sur la restauration des tourbières et la production de sphaigne;
    • les analyses du cycle de vie (ACV) pour la production de tourbe horticole;
    • les rapports d’expérimentation sur la restauration des tourbières;
    • le rapport de responsabilité sociale de l’industrie.
  • Un positionnement stratégique grâce à la mise au point de la certification environnementale VeriFlora® Gestion responsable des tourbières.

Principaux axes de développement

Les membres du créneau ont ciblé quatre principaux axes stratégiques pour assurer le développement de la filière au cours de la période 2013-2018.

  1. Favoriser l’amélioration en continu dans les entreprises et accélérer l’élaboration de nouveaux produits et technologies.
    En effet, l’innovation demeure un point essentiel pour le maintien et l’accroissement de la compétitivité des entreprises.
  2. Procéder au développement de marchés.
    En matière d'exportation, le créneau s’est fixé un objectif visant l’appui au développement des marchés, car plus de 80 % des produits et technologies élaborés par les membres du créneau sont exportés aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Asie et en Europe.
  3. Augmenter l’attractivité des emplois de la filière, notamment par la formation.
    Les emplacements d’affaires des entreprises de ce secteur étant principalement situés dans des régions périphériques, les ressources humaines constituent un élément primordial dans les objectifs du créneau.
  4. Contribuer à mettre en place les conditions favorables au développement des entreprises.
    Ce dernier point est essentiel, car il conditionne :
    • l’approvisionnement en ressources;
    • l’accessibilité au territoire;
    • l’accès au financement (par le cadre réglementaire et juridique appliqué et les avantages fiscaux en vigueur).

Objectifs d'affaires

Pour la période 2013-2018 et pour chacun des axes stratégiques, le créneau s’est fixé les objectifs d’affaires suivants :

  • Modification de 5 équipements et procédés.
  • Mise en marché de 15 nouveaux produits.
  • Croissance de la présence de 50 % des entreprises sur les marchés étrangers.
  • Mise sur pied de 12 formations récurrentes adaptées pour le secteur.
  • Offre d’activités de formation pour 500 employés de l’industrie, soit le tiers des travailleurs de celle-ci.
  • Croissance de 5 % du chiffre d’affaires global des entreprises.

Réalisations

Voici les réalisations les plus marquantes du créneau :

Coordination

L’Association des producteurs de tourbe horticole du Québec.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. (APTHQ) est l’organisme qui héberge le créneau d’excellence depuis 2008.

Fondée en 1964, l’APTHQ regroupe la grande majorité des producteurs de tourbe au Québec. Ses principaux mandats sont :

  • de promouvoir l’industrie de la tourbe horticole;
  • de représenter et de défendre les intérêts des membres;
  • de sensibiliser les producteurs à l’utilisation responsable des tourbières;
  • d’informer le public sur cette ressource indispensable en agriculture et en horticulture, qui entre dans la composition de nombreux produits d’utilité courante.

Principaux partenaires

  • Berger
  • Biopterre
  • Campor
  • Commission scolaire Kamouraska Rivière-du-Loup
  • Développement économique Canada
  • Du Côté DesChênes
  • Emploi-Québec
  • Fafard et Frères
  • Gestion Bernard Bélanger
  • Tourbières Lambert
  • Les Tourbes Nirom Peat Moss
  • Premier Tech (Chronos)
  • Premier Tech (Global)
  • Premier Tech Home and Garden
  • Premier Tech Horticulture
  • Premier Tech Technologies
  • Sémer
  • Service de la formation continue – Cégep de Rivière-du-Loup
  • Horticulture Sun Gro
  • Terix-Envirogaz
  • Tourbière Henri Théberge et Associés
  • Tourbière Réal Michaud & Fils
  • Tourbière Sylvain Moreau
  • Université du Québec à Rimouski

La région

Bas-Saint-Laurent

  • 199 577 habitants en 2015, soit 2,42 % de la population du Québec.
  • 8 municipalités régionales de comté et territoires équivalents.
  • Principales villes (2015) :
    • Rimouski (48 954 habitants);
    • Rivière-du-Loup (19 653 habitants);
    • Matane (14 236 habitants).
  • 84 500 emplois recensés en 2015.
  • 624 M$ de ventes de biens fabriqués destinées aux États-Unis en 2012.

Pour plus d'information

Direction régionale du Bas-Saint-Laurent
337, rue Moreault, RC 04
Rimouski (Québec)  G5L 1P4
Téléphone : 418 727-3577
Courriel

Créneau d'excellence Tourbe et agroenvironnement.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
C.P. 72
Rivière-du-Loup (Québec)  G5R 3Y7
Téléphone : 418 860-2221
Courriel

Démarche ACCORD

Ce créneau d'excellence est issu de la démarche ACCORD, une stratégie gouvernementale de développement économique régional.

Précédent
Plan d'action numérique en éducation et en enseignement supérieur Transporter le Québec vers la mobilité : Politique de mobilité durable - 2030 Budget 2018-2019 Plan économique du Québec - Mise à jour novembre 2017 Le plan économique du Québec Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Stratégie maritime du Québec
Suivant