Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

S'informer/Créneaux et pôles d'excellence

ACCORD, Agir ensemble pour être compétitif.

Système de construction en bois d'épinette noire

Explorez les nouveaux avantages du bois

Secteurs d’activité

Description

L’industrie forestière constitue un des piliers économiques des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec. Au fil du temps, celles-ci ont mis au point un savoir-faire en forêt ainsi que des infrastructures de transformation du bois pour mettre en valeur la matière ligneuse issue de la forêt boréale, créer des emplois et contribuer à la qualité de vie des communautés locales.

Située à la limite nordique d’exploitation et totalisant près de 157 000 km2, la superficie forestière productive de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec constitue plus de 19 % de la possibilité forestière de la forêt publique québécoise, toutes essences confondues, et près de 22 % de la possibilité en résineux.

Principalement constitué du domaine public, ce vaste territoire est aujourd’hui presque entièrement aménagé selon les normes de certification forestière FSC, CSA et ISO 14001.

Reconnue pour la qualité de sa fibre de bois à haute résistance mécanique, l’industrie régionale du bois est l’une des plus compétitives au Québec. Forte et diversifiée, la structure industrielle est composée d’entreprises intégrées et non intégrées, de multinationales et d’entreprises indépendantes d’envergure.

On y trouve plusieurs entreprises innovantes engagées dans la production et la commercialisation de composants structuraux et de systèmes de construction à haute valeur ajoutée :

  • panneaux à copeaux orientés (OSB);
  • solives de rives;
  • poutrelles en « I »;
  • poutrelles ajourées;
  • composants de placages de bois lamellés (LVL);
  • poutres en bois lamellé-collé;
  • panneaux massifs lamellés-croisés;
  • composants de fermes de toit;
  • murs usinés;
  • bâtiments modulaires.

Principalement fabriqués à partir de bois d’œuvre résineux, ces produits ont d’abord une fonction structurale et, en ce sens, répondent à différents critères de performance technique pour des applications spécifiques à la toiture, à la structure de plancher ou à l’enveloppe d’un bâtiment.

D’autre part, la présence d’usines de fabrication de panneaux particules, de pâtes et papiers et de cogénération, actives dans la mise en valeur des produits conjoints au sciage de résineux (copeaux, sciures et écorces), contribuent largement à l’équilibre et à la compétitivité du système productif régional.

Plusieurs entreprises sont établies depuis de nombreuses années sur les principaux marchés de commodités nord-américains. Avec la mise en œuvre d’un créneau d’excellence interrégional, les acteurs de la filière de la construction en bois expriment leur volonté de mettre à profit leurs compétences et, pour plusieurs, la notoriété établie sur les marchés d’exportation afin de poursuivre leur développement.

Stratégie

L’élaboration d’une planification stratégique commune, ralliant les acteurs de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, est le fruit de plusieurs années de réflexion au sein de chacune des régions.

Ces démarches de partenariat mèneront à l’adoption du plan d’action 2014‑2019 pour le développement du créneau d’excellence Système de construction en bois d’épinette noire (Épinex).

Vision

Être reconnu, sur les marchés extérieurs, comme chef de file de la valorisation et de la commercialisation de systèmes de construction mettant en valeur les attributs de la fibre d’épinette noire et offrant une performance accrue en matière d’empreinte carbone.

Forces du créneau

Les régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec se distinguent en outre par la proximité d’usines de transformation du bois parmi les plus modernes au Québec et par la présence de fabricants et autres professionnels du bâtiment qui sont résolument engagés à travailler ensemble pour intégrer ces produits dans des systèmes de construction innovants.

Sur le plan de la matière ligneuse et des produits du bois, le territoire se démarque grâce à la présence de l’épinette noire, essence largement dominante en forêt boréale québécoise, qui possède des caractéristiques physiques et mécaniques généralement supérieures aux essences de son groupe au Québec (SEPM) ainsi qu’à celles d’essences comparables.

Ces propriétés lui procurent des avantages concurrentiels importants pour des applications structurales, ce qui s’inscrit parfaitement dans les tendances mondiales actuelles où l’on observe une demande croissante pour les produits du bois de haute qualité et de performance prévisible.

L’adoption de pratiques de gestion forestière respectueuses de la biodiversité et reposant sur les critères d’aménagement durable les plus élevés contribuent au maintien du patrimoine génétique des forêts et, par conséquent, permettent à l’industrie de se distinguer comme un fournisseur de solutions écologiques pour la construction.

Les entreprises du créneau bénéficient d’une offre diversifiée de formations professionnelles, collégiales et universitaires, et comptent sur une expertise importante en recherche et développement dans le secteur du bois provenant :

  • de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue;
  • du cégep de l’Abitibi-Témiscamingue;
  • du cégep de Saint-Félicien – centre de Chibougamau;
  • de leurs réseaux de partenaires associés.

Outre l’expertise présente sur le territoire, les entreprises peuvent profiter de l’appui de nombreux centres et organismes de recherche spécialisés dans la transformation du bois, ou encore, dans le développement de produits, d’équipements ou de procédés de fabrication.

Grâce aux interactions dynamiques qu’elle entretient avec ces différents organismes de recherche et développement, l’industrie forestière régionale continue de se démarquer sur le plan de l’innovation et du développement technologiques.

Principaux axes de développement

Le créneau d’excellence Système de construction en bois d’épinette noire vise à favoriser la croissance d’une industrie de classe mondiale dans la fabrication de composants et de systèmes de construction en bois.

La stratégie adoptée par les acteurs régionaux de la filière de la construction en bois s’articule autour des quatre axes d’interventions suivants :

  • l’élaboration d’une image de marque axée sur la valorisation de la fibre d’épinette noire;
  • la réduction de l’empreinte carbone par la recherche de l’excellence opérationnelle dans l’ensemble de la chaîne de valeur;
  • la mise au point de systèmes de construction innovants;
  • le développement et la qualification de la main-d’œuvre.

Objectifs d’affaires

  • Faire valoir favorablement l’épinette noire grâce à ses qualités structurales uniques et à sa performance environnementale sur les marchés canadiens et américains, sans exclure certaines initiatives en Europe et en Asie.
  • Accroître la valeur globale du panier de produits des entreprises participantes.
  • Assurer un apport continu d’informations stratégiques sur l’évolution de l’industrie de la construction aux acteurs du créneau (intelligence de marché).
  • Diminuer l’empreinte carbone des composants structuraux et des systèmes de construction en bois des entreprises participantes.
  • Appuyer le développement de produits structuraux en bois.
  • Appuyer le développement d’une offre de produits et de services adaptés aux marchés de la construction non résidentielle et multirésidentielle en bois.
  • Valoriser la performance énergétique des systèmes de construction en bois d’épinette noire.
  • Favoriser le développement de nouvelles applications structurales en bois d’épinette noire.
  • Favoriser la mise en place d’une offre de formations avant-gardistes répondant aux besoins évolutifs des acteurs du créneau.
  • Accroître la force d’attraction du secteur en valorisant la force d’innovation de l’industrie.
  • Accroître le niveau d’intégration des travailleurs autochtones au sein de l’industrie.

Réalisations

Voici les réalisations les plus marquantes du créneau :

Coordination

La mise en œuvre du créneau d’excellence a été confiée à Épinex.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité., un organisme sans but lucratif regroupant des entreprises de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec actives dans :

  • la première transformation du bois;
  • la fabrication de systèmes de construction en bois;
  • la préfabrication de bâtiments en bois et autres produits et services connexes.

Principaux partenaires

  • 48e Nord International
  • Administration régionale Baie-James (ARBJ)
  • Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue (AFAT)
  • Association québécoise des fabricants de structures de bois (AQFSB)
  • Bureau de promotion des produits du bois du Québec (QWEB)
  • Centres de formation professionnelle
  • Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ)
  • Centre d’expertise sur la construction commerciale en bois (Cecobois)
  • Collèges et centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT)
  • Conseil national de recherches Canada (CNRC)
  • Emploi-Québec
  • Formabois
  • FPInnovations
  • Ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI)
  • Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP)
  • Société de développement de la Baie-James (SDBJ)
  • Société d’habitation du Québec (SHQ)
  • Universités et centres de recherche universitaires

Les régions

Abitibi-Témiscamingue

  • 147 909 habitants en 2017, soit 1,76 % de la population du Québec.
  • 5 municipalités régionales de comté (MRC) et territoires équivalents.
  • 3 principales villes :
    • Rouyn-Noranda (2017) – 42 427 habitants;
    • Val-d’Or (2015) – 32 723 habitants;
    • Amos (2015) – 12 778 habitants.
  • 76 500 emplois recensés en 2018.
  • 1 milliard de dollars de ventes de biens fabriqués destinés aux pays étrangers en 2012.

Nord-du-Québec

  • 45 367 habitants en 2017, soit 0,54 % de la population du Québec.
  • 3 MRC et territoires équivalents.
  • 3 principales villes :
    • Chibougamau – 7 518 habitants;
    • Chisasibi – 4 835 habitants;
    • Mistissini – 3 803 habitants.
  • Un peu plus de 100 millions de dollars de ventes de biens fabriqués destinés aux pays étrangers en 2012.

Pour plus d'information

Direction régionale de l’Abitibi-Témiscamingue
170, avenue Principale, bureau 202
Rouyn-Noranda (Québec)  J9X 4P7
Téléphone : 819 763-3561
Sans frais : 1 866 463-6642
Courriel

Direction régionale du Nord-du-Québec
333, 3e Rue
Chibougamau (Québec)  G8P 1N4
Téléphone : 418 748-6681
Sans frais : 1 866 463-6642
Courriel

Créneau d’excellence Système de construction en bois d’épinette noire
C. P. 95
Rouyn-Noranda (Québec)  J9X 5C1
Téléphone : 819 856-6594
Courriel

Démarche ACCORD

Ce créneau d'excellence est issu de la démarche ACCORD, une stratégie gouvernementale de développement économique régional.

Précédent
Suivant