Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

S'informer/Créneaux et pôles d'excellence

ACCORD, Agir ensemble pour être compétitif.

Signature Bois Laurentides

Les Laurentides, un patrimoine forestier unique, riche et préservé

Région

Secteurs d’activité

Description

Située au nord de Montréal, la région des Laurentides dispose de la plus grande forêt mixte au Canada. Celle-ci recouvre plus de 11 000 km2 et englobe tant des territoires forestiers du domaine de l’État que des territoires forestiers appartenant à une centaine de propriétaires privés. 

Une partie très importante de son territoire forestier public et privé est certifié selon la norme environnementale Forest Stewardship Council (FSC), ce qui la distingue de toutes les régions administratives du Québec.

De longue date, l’industrie du bois est présente dans la région et constitue un moteur économique de premier plan. Elle compte 260 entreprises, dont 237 exercent des activités directement liées à la transformation du bois et 23 sont des entreprises sylvicoles.

L’exploitation forestière approvisionne de nombreuses entreprises de première transformation des régions administratives limitrophes. Les entreprises de sciage de bois de résineux et de bois de feuillus sont également très présentes dans la région.

L’industrie des produits du bois des Laurentides est représentée dans les principales catégories de produits destinés à l’architecture, à la construction et à la rénovation de bâtiments résidentiels et non résidentiels. Ainsi, on y trouve des fabricants de :

  • produits relatifs à l’ossature des bâtiments;
  • structures préfabriquées;
  • panneaux;
  • multiples produits de finition, tels que les :
    • revêtements extérieurs de bois (en bois massif et autres types de bois),
    • portes et fenêtres (bois et bois hybride),
    • planchers de bois bruts, vernis ou huilés (bois massif, d’ingénierie ou stratifié),
    • moulures architecturales,
    • composants d’escaliers.

La région compte également :

  • quelques entreprises de sous-traitance;
  • des industriels du meuble et des armoires de cuisine;
  • de nombreux artisans;
  • des ébénistes;
  • des entreprises du secteur de la finition de produits du bois;
  • des intervenants du secteur des métiers d’art du bois.

Finalement, la région amorce des activités de transformation des résidus du bois et de la biomasse forestière pour la fabrication, entre autres, de bûches écologiques et d’huiles essentielles.

Le créneau d’excellence dispose donc d’un large bassin d’entreprises. Cependant, afin de mieux définir ses actions et d’engendrer des retombées concrètes, le créneau a resserré son périmètre d’intervention. Celui-ci s’étend maintenant autour de 55 entreprises qui possèdent une expertise en matière de fabrication de produits pour la construction et la rénovation et qui réalisent des exportations ou ont le potentiel d’être concurrentielles sur les marchés internationaux. 

La stratégie du créneau d’excellence Signature Bois Laurentides repose sur une vision d’avenir du réseau de création de valeur du secteur de la transformation du bois des Laurentides, de l’arbre jusqu’au marché. La compétitivité des entreprises est donc au cœur des préoccupations du créneau, qui mise sur :

  • l’accès à l’intelligence marketing;
  • l’amélioration de la capacité de différenciation et d’innovation des entreprises;
  • la croissance des activités commerciales des entreprises;
  • l’ouverture de marchés;
  • le développement des ressources humaines et l’amélioration de la formation de la main-d’œuvre.

Stratégie

Afin d’assurer la poursuite de la progression du créneau, une stratégie et un plan d’action couvrant la période 2012-2017 ont été élaborés par les industriels du créneau et les différents partenaires institutionnels. L’entente de mise en œuvre a été entérinée le 23 novembre 2012 par :

  • le gouvernement du Québec;
  • le comité régional ACCORD;
  • la conférence régionale des élus des Laurentides.

Vision

Signature Bois Laurentides vise à devenir un réseau mobilisateur et innovant d’entreprises passionnées des produits du bois misant sur l’orientation client et l’excellence de toutes les activités durables qui créent de la valeur à chacune des étapes, de l’arbre jusqu’au marché.

Forces du créneau

Le réseau de création de valeur du secteur de la transformation du bois des Laurentides présente des caractéristiques qui le distinguent et lui ouvrent des marchés uniques, à savoir :

  • une matière première abondante et distincte, soit la forêt mixte;
  • un noyau diversifié d’entreprises de deuxième et troisième transformation, principalement au sud de la région;
  • la présence de plusieurs entreprises phares :
    • Commonwealth Plywood,
    • Le Groupe Luxorama,
    • Uniboard Canada,
    • Bois Nobles Ka'N'Enda,
    • Groupe Crête,
    • Coopérative Forestière des Hautes-Laurentides;
  • une forte présence régionale et limitrophe d’entreprises de première transformation :
    • sciage,
    • fabrication de panneaux de fibres à haute densité (HDF), de fibres à densité moyenne (MDF) et de grandes particules orientées (OSB),
    • cellulose,
    • déroulage;
  • la proximité d’un marché intérieur important, soit le grand Montréal, pour des produits de structure et d’apparence destinés à la construction et à la rénovation. La disponibilité et la proximité, pour un tel marché, de la ressource forestière ainsi qu’une large gamme d’essences avec des propriétés variées facilitent notamment l’atteinte des nouvelles normes en matière de bâtiments verts;
  • une forte expertise forestière régionale (consultants, ingénieurs, etc.);
  • un accès à un réseau appréciable de laboratoires et d’expertise, même si localisés en dehors de la région;
  • un noyau d’entrepreneurs forestiers et sylvicoles dynamiques et expérimentés, prêts à innover et ouverts aux nouvelles façons de faire;
  • une volonté des entreprises de transformation de s’améliorer, de se différencier et de s’adapter aux orientations clients.

Sur le plan de la formation, la région bénéficie : 

  • des programmes des établissements scolaires des Hautes-Laurentides;
  • de l’appui de la Table Forêt Laurentides sur le plan de la formation;
  • des programmes d’Emploi-Québec.

Sur le plan de la recherche et développement (RD) ainsi que de l’innovation, le créneau collabore de façon régulière avec des centres spécialisés, tels que :

  • FPInnovations;
  • différents centres collégiaux de transfert de technologie;
  • l’Institut de développement de produits;
  • la Commission des Ressources naturelles et du Territoire des Laurentides;
  • le consortium de recherche FORAC pour ses projets de RD.

Principaux axes de développement

Le créneau a retenu trois grandes orientations stratégiques :

  1. Faire rayonner l’expertise de l’industrie de la fabrication des produits du bois et consolider sa position en tant qu’industrie apte à fournir des produits, des connaissances et des services susceptibles de répondre aux défis auxquels fait face le secteur de la construction.
  2. Valoriser les bois sans preneurs et la biomasse forestière.
  3. Bâtir sur les acquis en soutenant l’amélioration continue et l’innovation des secteurs traditionnels de la sylviculture et du sciage pour assurer le succès des produits de deuxième et troisième transformation.

Ainsi, le plan d’action du créneau s’articule autour de cinq axes de développement :  

  1. Valorisation de l’activité commerciale
    Connaissance des marchés et des besoins des clients, développement du potentiel commercial des entreprises, etc.
  2. Implantation d’une culture d’innovation
    Implantation d’une culture d’innovation en entreprise en collaboration avec les centres de recherche et les experts de RD, diffusion et partage d’information et d’outils, etc.
  3. Maillage, coopération et collaboration
    Renforcement du réseau, partage avec les donneurs d’ouvrage, création de partenariats entre entreprises, etc.
  4. Développement des ressources humaines et formation
    Analyse des besoins, promotion des métiers, développement des connaissances et maintien d’un bassin d’expertise spécialisée, etc.
  5. Rayonnement et promotion
    Revaloriser l’image du secteur, communiquer plus largement les actions du créneau, etc.

Objectifs d'affaires

Pour chacun des axes de développement, le créneau s’est fixé des cibles à atteindre. D’ici 2017 :

  • le chiffre d’affaires global des entreprises membres aura augmenté de 20 %;
  • 10 nouvelles entreprises membres du créneau exporteront hors Québec;
  • plus de 25 % des entreprises membres auront mis au point et adopté un processus d’innovation;
  • le créneau aura réalisé 10 projets collaboratifs d’innovation;
  • le créneau aura collaboré à la mise sur pied d’un cursus scolaire propre aux besoins régionaux;
  • 25 % des entreprises membres auront adopté un programme de formation continue avec certification appuyé par Emploi-Québec;
  • au moins 60 % des prescripteurs de la région connaîtront le créneau.

Réalisations

Voici les réalisations les plus marquantes du créneau :

Coordination

Pour la mise en œuvre de sa stratégie et de son plan d’action, le créneau a mis en place une structure spécialisée, Signature Bois Laurentides, un organisme à but non lucratif légalement constitué.

Principaux partenaires

  • Ministère de l’Économie, de la Science et de l'Innovation
  • Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles
  • Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
  • Emploi-Québec
  • Développement économique Canada
  • Table Forêt Laurentides
  • Q-WEB régions (Bureau de promotion des produits forestiers du Québec)
  • Laurentides Économique
  • FPInnovations
  • La Municipalité régionale de comté (MRC) des Laurentides

La région

Les Laurentides 

  • 592 683 habitants en 2015, soit 7,17 % de la population du Québec;
  • 8 municipalités régionales de comté (MRC) et territoires équivalents;
  • principales villes (2015) :
    • Saint-Jérôme (74 111 habitants),
    • Blainville (56 606 habitants),
    • Mirabel (48 954 habitants),
    • Saint-Eustache (44 900 habitants);
  • 311 800 emplois recensés en 2015;
  • 2,7 G$ de ventes de biens fabriqués destinées aux États-Unis en 2012.

Pour plus d'information

Direction régionale des Laurentides
85, rue de Martigny Ouest, bureau C-3.35, 3e étage
Saint-Jérôme (Québec)  J7Y 3R8
Téléphone : 450 569-3031
Courriel

Signature Bois Laurentides.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
725, rue Labelle
Saint-Jérôme (Québec)  J7Z 5M2
Téléphone : 819 275-3039
Courriel

Démarche ACCORD

Ce créneau d'excellence est issu de la démarche ACCORD, une stratégie gouvernementale de développement économique régional.

Précédent
Plan d'action numérique en éducation et en enseignement supérieur Transporter le Québec vers la mobilité : Politique de mobilité durable - 2030 Budget 2018-2019 Plan économique du Québec - Mise à jour novembre 2017 Le plan économique du Québec Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Ensemble on fait avancer le Québec Stratégie maritime du Québec
Suivant