Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Obtenir du financement/R-D et innovation

Espace Conseils PME - Accompagnement conseil stratégique

Les conditions de l’innovation : À vos marques! Prêts? Innovez!

Cet article provient du Bulletin Espace Conseils PME. Abonnez-vous!

Il est évident que dans un contexte où les cycles de vie des produits et des services sont plus courts et alors que la concurrence vient de partout, l’innovation devient un élément de différenciation pour les entreprises et un pilier essentiel à leur compétitivité1.

Le processus Défi Innovation peut certainement vous aider à innover. Il présente, en sept étapes, de bonnes pratiques utilisées par des entreprises innovantes.

Cela vous amène certainement à vous poser des questions :

  • Comment pouvons-nous savoir si notre entreprise est innovante?
  • Comment pouvons-nous améliorer les capacités d’innovation de notre entreprise?
  • Par où devons-nous commencer?

Commencez par la base : créez les conditions de l’innovation!

Les conditions favorables à l’innovation, intimement liées à la culture de l’entreprise, pourraient être classées, analysées et même mesurées en fonction de quatre grands axes :

  • le leadership de l’équipe de gestion;
  • la gestion des ressources humaines;
  • les processus de l’entreprise;
  • la structure, la communication et la collaboration.

Voyons concrètement ce que représentent ces axes et comment certaines entreprises ont réussi à implanter de bonnes pratiques pour se démarquer et devenir des modèles d’entreprises innovantes.

Le leadership de l’équipe de gestion

Le leadership de l’équipe de gestion est essentiel, car c’est en grande partie la vision et l’attitude du dirigeant qui conditionnent celles des employés relativement à l’innovation. Cela signifie que l’entreprise doit avoir une mission et une vision claires, ainsi que des cibles d’innovation bien définies.

Les orientations et les valeurs de l’entreprise doivent se refléter dans la prise de décision et dans les comportements de l’ensemble du personnel de l’organisation. À ce sujet, nous vous invitons à lire l’article Mission-vision-valeurs : un trio indispensable, publié dans le précédent bulletin Espace Conseils PME.

De plus, la mise en place de bonnes pratiques et de moyens favorisant l’innovation passe inévitablement par le soutien de l’équipe de direction.

Concrètement : 

Certaines entreprises disent que la mission est un des éléments les plus importants. Celle-ci favorise l’adhésion de tous les membres du personnel afin qu’ils se sentent interpellés et qu’ils comprennent leur rôle dans la réalisation de cette mission.

Pratiques à mettre en place

Partager avec le personnel les défis rencontrés par l’entreprise.
Définir des cibles d’innovation même en dehors des problèmes à régler.
Écouter les employés et développer également leur capacité d’écoute.

La gestion des ressources humaines

La gestion des ressources humaines inclut, entre autres, la gestion des compétences et la façon dont on agit avec les employés.

En effet, le recrutement du personnel, la formation, la communication, le partage des connaissances et la reconnaissance sont tous des facteurs déterminants d’une culture d’innovation.

Les entreprises innovantes sont persuadées qu’il est essentiel d’embaucher les meilleurs talents, de faire preuve de tolérance devant l’erreur et de donner au personnel la liberté d’explorer. Elles misent sur la responsabilisation des employés, sur leur participation à la résolution de problèmes et sur leur capacité à prendre des décisions.

Concrètement :

Certaines entreprises encouragent les membres du personnel à consacrer une partie de leur temps à des projets qui vont au-delà de leurs responsabilités officielles.

Pratiques à mettre en place

Développer les compétences.
Valoriser la recherche, l’expérimentation et les suggestions d’amélioration.
Accepter les erreurs et encourager la prise de risques.

Les processus de l’entreprise

Que l’on parle de processus administratifs, par exemple la gestion de projets, le développement de produits, ou encore de processus de fabrication, la capacité d’une entreprise à mettre en place de bons processus clairement définis et à les améliorer constamment représente également un facteur clé de l’innovation.

Pour ce faire, la mesure et l’utilisation d’indicateurs de performance sont utiles dans plusieurs sphères de l’organisation, par exemple :

  • le succès financier à la suite de l’introduction de nouveaux produits et services;
  • l’efficacité des processus;
  • la valorisation de la propriété intellectuelle;
  • la gestion des ressources humaines;
  • l’ouverture aux nouvelles idées.

Concrètement :

Dans certaines entreprises, le succès financier peut être mesuré par l’augmentation des ventes, qui devient alors une motivation à créer des produits centrés sur les besoins des clients.

En effet, concevoir un produit qui est facile d’utilisation engendre une appréciation de l’expérience client. Les clients demeurent ainsi fidèles à l’entreprise.

Du point de vue du développement des produits et des services, mettre en place des processus efficaces pour répondre directement aux besoins des clients a un effet direct sur le succès d’un projet.

De plus, plusieurs pensent qu’il est préférable de concevoir un produit avec plusieurs boucles d’itération pour ainsi tenir compte des commentaires des clients. Cela permet de réduire le temps de mise en marché et de commercialiser un produit plus innovant, qui répond davantage aux préoccupations des clients.

Selon le secteur d’activités, certaines entreprises mesurent régulièrement l’évolution des tendances des nouvelles technologies et le nombre de brevets obtenus pour valoriser leur propriété intellectuelle.

Plusieurs entreprises ont alloué des budgets à des programmes permettant de développer les compétences de leurs employés. Un suivi rigoureux de ces budgets et des formations est effectué régulièrement par la direction des ressources humaines.

Finalement, des entreprises ont décidé de montrer leur ouverture aux nouvelles idées en reconnaissant, par un programme bien établi, le nombre et la qualité des idées émises par le personnel.

Pratiques à mettre en place

Analyser les situations avec attention avant de chercher une solution.
Poser des questions : pourquoi? pourquoi pas? comment?
Penser sans cesse à améliorer les produits, les services et les processus.

La structure, la communication et la collaboration

De plus en plus, les entreprises doivent s’organiser de façon à faciliter la collaboration, aussi bien à l’interne qu’avec des partenaires externes, car les bonnes idées peuvent venir de partout.

La structure de l’entreprise, les rôles et les responsabilités, ainsi que les mécanismes de communication doivent être déterminés de façon à encourager et à optimiser le travail d’équipe.

En effet, la façon dont on communique avec les employés a une grande importance. Certaines phrases, souvent utilisées, tuent l’innovation. C’est le cas des suivantes :

  • « C’est une bonne idée, mais nous n’avons pas le personnel pour le faire. »
  • « C’est bon en théorie, mais en pratique c’est difficile à faire. »
  • « Ça coûte trop cher de mener un tel projet. »
  • « On ne change pas ce qui marche. »
  • « On n’a jamais fait les choses de cette façon. »
  • « Si c’était bon, tout le monde le ferait. » 

Petit conseil :

Si vous reconnaissez votre organisation dans ces quelques énoncés, il faudrait penser à changer votre façon de communiquer.

À l’ère des technologies, l’utilisation de celles-ci peut également faciliter la communication entre les différents départements ou divisions d’une organisation, et peut aussi lui permettre de joindre facilement ses clients ou ses partenaires.

Concrètement :

Au cours des dernières années, des entreprises ont utilisé des outils Internet dans le but d’organiser des concours d’innovation pour faire appel à des collaborateurs internes et externes. Elles ont ainsi joint des milliers de personnes qui ont soumis des idées innovatrices pouvant servir à réaliser des projets au sein de l’organisation.

Pratiques à mettre en place

Favoriser les échanges d’idées, les discussions et la formation d’équipes multidisciplinaires.
Solliciter des solutions plutôt que d’en proposer.
Créer un climat de confiance, d’autonomie et de responsabilisation. 

Que vous travailliez au sein d’une petite, d’une moyenne ou d’une grande entreprise, il est important de se rappeler, en conclusion, que la mise en place de moyens favorisant l’innovation est la première étape vers la réussite.

Notre questionnaire en ligne Quelle est notre capacité d’innovation?.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. vous permettra d’évaluer la capacité d’innovation de votre organisation.

Petit conseil :

Faites remplir le questionnaire par quelques employés et discutez de vos réponses. Cet exercice vous permettra de mieux comprendre, de leur point de vue, la perception de la culture d’innovation de l’entreprise.

Pour aller plus loin…

Si vous désirez approfondir ce sujet, le Ministère offre une formation du programme MPA – les meilleures pratiques d’affaires intitulée Défi InnovationMD : Comment rendre mon entreprise plus innovante.

Pour un accompagnement, des références ou un atelier sur ce sujet, communiquez avec votre conseiller régional.

Références

* Contenu en anglais seulement.

1. Selon le rapport 2012-2013 du Forum économique mondial.

Précédent
Plan économique du Québec - Mise à jour novembre 2017 Québécois, notre façon d'être canadien Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Le Québec dans le monde : s'investir, agir, prospérer Ensemble on fait avancer le Québec Stratégie maritime du Québec Le plan économique du Québec Propulser le Québec par l'électricité
Suivant