Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Obtenir du financement/environnement

Projets mobilisateurs de l'avion écologique

Deuxième phase du projet mobilisateur SA2GE visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

Veuillez noter qu'aucun appel à projets n'est présentement en cours.

Le 6 octobre 2016, le gouvernement du Québec a lancé la deuxième phase du projet mobilisateur de l’avion écologique.

Cette initiative vise à soutenir l’industrie aérospatiale dans le développement de nouvelles technologies dont la commercialisation favorisera l’adaptation aux nouvelles normes environnementales ainsi qu’une réduction des émissions de GES au Québec et à l’international.

Le budget 2015-2016 prévoit des investissements de 40 millions de dollars pour la seconde phase du projet mobilisateur de l'avion écologique Systèmes aéronautiques d’avant-garde pour l’environnement (SA2GE). Cette mesure sera financée par les crédits du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI) et par le Fonds vert.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC).

Une contribution équivalente du secteur privé est attendue, portant ainsi à 80 millions de dollars la valeur des nouveaux investissements.

Caractéristiques d’un projet mobilisateur

Par l’initiative des projets mobilisateurs, le gouvernement du Québec soutient financièrement des entreprises privées à but lucratif afin qu’elles combinent leurs efforts pour mener à bien des projets de développement d’un produit ou d’un procédé novateur, en mobilisant des universités, des centres publics de recherche ainsi que des PME.

Plus spécifiquement, ce projet mobilisateur regroupe plusieurs sous-projets qui se concrétisent par le développement de nouveaux produits ou procédés dont la commercialisation favorisera l’adaptation aux nouvelles normes environnementales ainsi qu’une réduction des émissions de GES au Québec et hors Québec.

Sous-projets retenus

À la suite de l’appel de projets d’octobre 2015, les sous-projets suivants ont été retenus :

Bombardier : Fuselage Avancé Respectueux de l’Environnement (FARE)

Bombardier propose de concevoir au Québec, en collaboration avec différents partenaires industriels et du milieu scolaire, des technologies permettant une plus grande efficacité de fabrication des structures d’avion en matériaux composites et métalliques et la réduction du poids de celles-ci, tout en réduisant les GES et en utilisant des matériaux plus respectueux de l’environnement.

Bombardier vise à améliorer la conception et la fabrication de structures d’avion à travers trois démonstrateurs pleine grandeur, en lien direct avec les sous-ensembles stratégiques fabriqués et assemblés au Québec par le Centre manufacturier de Saint-Laurent : Empennage vertical et fuselage arrière (composite), et panneaux de poste de pilotage (métallique).

CAE : SimÉco 4.0 – Solutions de formation synthétique et virtuelle

Le projet SimÉco 4.0 a pour objectif de créer une nouvelle génération de technologies de formation de pilotes synthétique et virtuelle connectée.

Pour CAE, ce projet vise également la création d’un nouveau modèle d’affaires dans lequel le temps de cycle de développement de solutions de formation serait optimisé.

Esterline CMC Électronique : Avionique modulaire intégrée pour éconavigation (AMI-Éconav)

Ce projet vise la création de nouvelles technologies et de nouveaux produits de navigation réduisant l’empreinte écologique du transport aérien. L’éconavigation proposée par CMC se décline en trois volets principaux :

  • la navigation fondée sur la performance, optimisant la trajectoire de l’aéronef;
  • un capteur GPS utilisant le renforcement au sol, afin de guider l’aéronef sur des approches de précision 3D;
  • un affichage du trafic aérien sur une « carte mobile » dans le poste de pilotage.

La plateforme est optimisée sur le plan du volume, du poids et de la consommation d’énergie, et le projet comporte un volet de fabrication additive.

TeraXion : Modules photoniques compacts pour systèmes de communication et de navigation aéroportés

TeraXion concevra un module photonique radiofréquence (RF) intégré pour des systèmes de communication aéroportés. Celui-ci pourra transmettre, recevoir ou convertir des signaux RF en utilisant l’optique.

En plus de repousser les limites de la bande passante des systèmes RF, le module permettra de remplacer les câbles coaxiaux dans les avions par des fibres optiques beaucoup plus légères.

De plus, TeraXion mettra au point une source laser multifréquence intégrée pour un système de navigation de nouvelle génération. Celle-ci permettra de réduire considérablement le poids du gyroscope.

La technologie commune à ces deux modules, la photonique sur silicium, consiste à intégrer sur une puce des fonctions optiques complexes. Extrêmement légers et compacts, ces modules entraîneront des économies substantielles d’espace et de poids dans les avions.

Thales : Contrôleur Critique Intégré Multi-Application (COCIMA)

Thales créera un contrôleur critique spécialement adapté aux besoins des systèmes non-avioniques permettant de couvrir l’ensemble de ces systèmes par un seul boîtier. Un tel contrôleur permettra de réduire de 64 % les équipements électroniques mis à bord d’un aéronef pour les systèmes non-avioniques.

Pour plus d’information

Direction du transport et de la logistique
Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation
Téléphone : 514 499-6535

Précédent
Plan économique du Québec - Mise à jour novembre 2017 Québécois, notre façon d'être canadien Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Le Québec dans le monde : s'investir, agir, prospérer Ensemble on fait avancer le Québec Stratégie maritime du Québec Le plan économique du Québec Propulser le Québec par l'électricité
Suivant