Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Export Québec/Stratégie exportation

Stratégie québécoise de l'exportation 2016-2020 - Oser exporter - Moderniser notre économie

Les mines

Les mines : les principaux secteurs industriels concernés

  • Équipements et services spécialisés
  • Transport (véhicules spéciaux)
  • Technologies propres
  • Technologies de l'information et des communications
  • Génie-conseil

Les conséquences du ralentissement du secteur

Le cycle de ralentissement économique, observé depuis 2009 dans les pays développés, a des incidences importantes sur les cours et le niveau de la demande de plusieurs métaux dans le monde. La faiblesse persistante du prix des métaux touche les exploitants miniers, et ce, partout dans le monde.

On constate une forte réduction des capitaux disponibles pour les activités d’exploration et d’exploitation dans le domaine minier, à l’échelle internationale.

On observe également des restructurations importantes ayant des conséquences sur la configuration, le nombre et la valeur des investissements. La tendance est au maintien des mines existantes et au prolongement de leur durée de vie. On estime qu’il y aura d’ici 2017 une augmentation de 41 % du nombre de petits projets actifs et une réduction d’environ 50 % des projets nécessitant une capitalisation totale importante25.

Des biens et des services pour l’exportation

Le Québec compte, pour sa part, plusieurs types de fournisseurs d’équipements et de services qualifiés pour l’exploration, l’extraction et la transformation des minerais. Bon nombre d’entre eux sont déjà actifs sur plusieurs marchés internationaux et sont des fournisseurs de compagnies minières dont le siège social se trouve au Canada et qui exploitent des mines sur plusieurs continents. Plus de fournisseurs d’équipements et de services québécois doivent s’ouvrir à l’exportation et intensifier leurs efforts de commercialisation en dehors du Québec.

Le Canada, qui compte au-delà de 250 mines en activité et de 50 usines de transformation, offre plusieurs possibilités aux entreprises québécoises. L’Ontario et la Colombie-Britannique sont les provinces les plus actives au Canada dans le secteur minier, et bon nombre de fournisseurs suivent avec attention l’évolution des projets dans les différentes provinces.

L’Asie de l’Est, avec la Chine et la Mongolie, sera la région la plus favorisée sur le plan des investissements miniers dans les années à venir. Les compagnies du Québec y sont très peu présentes.

L’Afrique et certains pays latino-américains devraient eux aussi voir démarrer plusieurs projets.

La rareté d’un savoir-faire qualifié dans plusieurs de ces régions peut favoriser le recours à des produits et services québécois.

Le potentiel

Dans le contexte actuel, les innovations et les solutions réduisant les coûts et permettant d’automatiser, de suivre la production et d’optimiser les investissements présentent un grand potentiel commercial.

Les entreprises québécoises du secteur des mines, malgré leur taille relativement modeste, possèdent un savoir-faire reconnu mondialement.

Les actions priorisées

Pour favoriser leur développement sur les marchés étrangers, le gouvernement priorisera les actions suivantes dans le cadre du deuxième volet de la Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020.

Tableau 11 — Actions et territoires prioritaires – secteur des mines
Actions prioritaires Mesures du deuxième volet de la stratégie
Appuyer et organiser des activités d'information et de sensibilisation sur les territoires porteurs. 1
Acquérir de l'information spécialisée afin de soutenir les entreprises dans leurs efforts de développement de marchés. 9
Organiser des activités et des missions ciblées afin de faciliter les ventes à l'étranger en complément des actions fédérales. 17
Approfondir la connaissance de l'offre dans le secteur minier afin de faciliter la promotion de l'expertise québécoise à l'internationale. 18
Soutenir des actions de promotion ponctuelles ayant pour but de faciliter le positionnement de l'expertise et des produits du Québec dans certains marchés étrangers. 18

Territoires prioritaires
Canada, États-Unis, Mexique, Chili, Pérou, Afrique, Australie, Chine, Mongolie.

Les actions priorisées pour le marché sectoriel des mines seront mises en œuvre principalement par le MESI.

25. Industrial Info, Update metal and mineral, août 2015.