Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Créer des liens/Créneaux d'excellence ACCORD

ACCORD - Agir ensemble pour être compétitif

Industrie des systèmes électroniques du Québec

Une industrie à découvrir...

Régions

Description

Le créneau d’excellence de l’Industrie des systèmes électroniques du Québec (CISEQ).  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. regroupe l’ensemble des entreprises du secteur de l’électronique du Québec qui évoluent dans la conception et la fabrication de systèmes électroniques, tels que :

  • le matériel informatique;
  • le matériel de communication;
  • le matériel audio et vidéo;
  • les semi-conducteurs et les composants électroniques;
  • les instruments de navigation et les instruments médicaux; 

Il englobe également les entreprises actives dans la fabrication : 

  • de matériel, d’appareils et de composants électriques;
  • de matériel de transport.

Les régions de la Montérégie et de l’Estrie sont reconnues comme des foyers d’excellence pour :

  • la fabrication de systèmes électroniques;
  • la qualité de leur main-d’œuvre;
  • l’excellence de leur recherche industrielle et universitaire.

Au Québec, ces deux régions regroupent 21 % de toutes les entreprises de l’industrie des systèmes électroniques, soit 79 entreprises. Mais le rayonnement de ce champ d’activité, dont le potentiel économique est très important, dépasse largement ces frontières.

En effet, le marché offre plusieurs possibilités à l’ensemble des entreprises de l’industrie, car l’électronique est présente partout. Les principaux utilisateurs viennent des secteurs :

  • de l’avionique;
  • du transport;
  • de la santé;
  • des communications.

L'industrie des systèmes électroniques est :

  • incontournable : elle joue un rôle prépondérant et primordial dans tous les secteurs clés de l’activité économique;
  • ingénieuse : elle est au centre de la recherche et de l’innovation québécoises;
  • interdisciplinaire : elle regroupe une multitude de hautes technologies diversifiées;
  • intégrée : elle possède un écosystème complet de fabricants, de centres de recherche, de firmes d’ingénierie ainsi que d’intégrateurs performants et possédant de vastes expertises techniques.

Stratégie

À la suite de l’évaluation du créneau d’excellence, le Ministère a autorisé le comité régional ACCORD de la Montérégie à entamer les travaux d’actualisation de la stratégie du créneau d’excellence et l’élaboration d’un nouveau plan stratégique quinquennal.

Le plan stratégique :

  • fixe les axes prioritaires sur lesquels les membres du créneau travailleront au cours des cinq prochaines années;
  • permet de définir quelques projets déjà ciblés par les entreprises.

L’entente de mise en œuvre a été signée le 3 février 2015.

Vision

Le CISEQ veut que le Québec soit reconnu comme un pôle d’expertise de calibre mondial dans l’élaboration et la fabrication de systèmes électroniques.

Il s’est donné pour mission de mobiliser l’industrie des systèmes électroniques afin d’augmenter de façon marquée sa contribution au développement socioéconomique du Québec.

Forces du créneau

Le créneau dispose des nombreux atouts suivants : 

  • technologie habilitante pour tous les marchés;
  • écosystème complet de fabrication favorisant la mise en marché de produits locaux;
  • qualité de la main-d’œuvre;
  • recherche et développement (R et D) à forte valeur ajoutée (réseau universitaire);
  • centre de développement de classe mondiale en systèmes électroniques;
  • généreux crédits d’impôt pour la R et D.

Principaux axes de développement

Les principales orientations du créneau lui permettront ensuite d’établir les axes d’intervention, les thèmes ainsi que les activités pour faire rayonner l’industrie dans tout le Québec.

Le CISEQ doit :

  • créer une image de marque pour mieux se faire connaître dans les régions de la Montérégie et de l’Estrie, tout comme dans l’ensemble du Québec, non seulement dans le domaine des microtechnologies, mais également au sein de l’industrie des systèmes électroniques;
  • améliorer la synergie entre les intervenants du créneau et l’industrie des systèmes électroniques;
  • bonifier les outils d’intervention auprès des universités et des entreprises, tout en stimulant la R et D;
  • favoriser l’essaimage, l’implantation et le regroupement d’entreprises dans le domaine des microtechnologies;
  • établir des échanges avec des entreprises actives dans le secteur de la microélectronique situées dans le nord-est des États-Unis.

Afin de concrétiser cette vision, le nouveau plan stratégique s’articule autour de cinq axes de développement. Ces derniers s’appuient sur une préoccupation centrale, soit la performance des entreprises du créneau.

  • Axe 1 : La représentativité de l’industrie
  • Axe 2 : Le développement de marchés
  • Axe 3 : La main-d’œuvre qualifiée
  • Axe 4 : L’innovation et la R et D
  • Axe 5 : Le financement

Chacun de ces axes est lié aux enjeux de l’industrie. Pour sa part, le plan d’action se décline en une vingtaine d’actions associées chacune à des résultats attendus prédéfinis.

Objectifs d'affaires

  • Accroître la connaissance des entrepreneurs des microentreprises et des PME en ce qui a trait aux étapes de développement d’un marché.
  • Mettre en valeur les PME auprès des grands donneurs d’ordres en exploitant les filières intercréneaux.
  • Maximiser les retombées industrielles régionales, particulièrement pour les PME, en créant des alliances et en établissant des partenariats.
  • Participer à des salons internationaux.
  • Réaliser des missions d’exportation sectorielles.

Et de façon précise :

  • Rencontrer 10 % des entreprises situées en Montérégie et en Estrie pour connaître leurs besoins et faire la promotion du créneau.
  • Mettre en place un répertoire des entreprises de la Montérégie et de l’Estrie.
  • Évaluer les besoins des entreprises relativement à leur démarche de développement de marchés lors des rencontres.
  • Analyser les ressources disponibles pour combler les besoins énoncés par les entrepreneurs.
  • Donner une formation ou offrir de l’accompagnement pour répondre aux besoins énoncés.

Coordination

L’organisme porteur du créneau est le Centre de Collaboration MiQro Innovation (C2MI).

Le C2MI est un centre international de collaboration et d’innovation du secteur des systèmes microélectromécaniques (MEMS) et de l’encapsulation. Il est le maillon essentiel entre la recherche appliquée et la commercialisation de produits du secteur de la microélectronique.

La collaboration et la synergie des membres actifs du Centre leur permettent de commercialiser rapidement les prototypes de demain.

Principaux partenaires

Deux entreprises pionnières

IBM

IBM est un acteur mondial de premier plan dans le domaine des technologies avancées de l'information, qui suscite des occasions d’affaires importantes pour les PME de l’électronique au Québec. Dans son usine de Bromont, IBM transforme les semi-conducteurs en systèmes microélectroniques de pointe, produit des logiciels et offre des services de stockage des informations aux entreprises.

Abritant les installations d’essai et de mise sous boîtier de semi-conducteurs d’IBM les plus importantes à l’échelle mondiale, l’usine de Bromont compte parmi les principaux exportateurs de produits technologiques au Canada.

Inaugurée en 1972, cette usine est un centre de compétences reconnu et spécialisé dans la mise sous boîtier et la vérification des puces les plus évoluées du monde.

Teledyne DALSA

Teledyne DALSA est également un moteur de développement important pour le Québec, étant spécialisée depuis plus de vingt-cinq ans dans la fabrication de dispositifs à semi-conducteurs et de puces électroniques. Située à Bromont, l’usine de fabrication emploie plus de 400 personnes.

Teledyne DALSA jouit d’une réputation d’excellence en ce qui a trait aux procédés ainsi qu’aux services de fabrication et d’essais de plaques de silicium que les fonderies de grande envergure ne peuvent offrir. Elle possède une expertise mondiale dans le transfert de procédés et de produits de même qu’en ce qui concerne l'adaptation des procédés visant à les rendre conformes aux spécifications du client.

Teledyne DALSA se classe parmi les trois fonderies les plus importantes de MEMS du monde.

Six centres de R et D 

  • Agence spatiale canadienne
  • Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ)
  • Centre de robotique industrielle (CRI)
  • Institut national de recherche scientifique – Énergie Matériaux Télécommunications (INRS-EMT)
  • Photonic Systems Group (Université McGill)
  • Electronic Devices and Materials

Polytechnique 

  • Centre de recherche en microélectronique
  • Groupe de recherche en physique et technologie des couches minces

Université Laval

  • Centre d’optique, photonique et laser

Université de Sherbrooke 

  • Centre de recherche sur les propriétés électroniques de matériaux avancés
  • Centre de recherche en nanofabrication et nanocaractérisation (CRN2)
  • Institut interdisciplinaire d’innovation technologique (3IT)
  • Laboratoire de robotique mobile et de systèmes intelligents

Les régions

Estrie

  • 322 099 habitants en 2015 (3,9 % de la population du Québec).
  • 7 municipalités régionales de comté (MRC) et territoires équivalents.
  • Principales villes (2015) :
    • Sherbrooke (164 666 habitants);
    • Magog (26 464 habitants);
    • Coaticook (9 189 habitants);
    • Asbestos (6 873 habitants);
    • Lac-Mégantic (5 828 habitants).
  • 2,1 G$ de ventes de biens fabriqués destinées aux États-Unis en 2012.

Montérégie

  • 1 520 094 habitants en 2015, soit 18,4 % de la population du Québec.
  • 15 municipalités régionales de comté (MRC) et territoires équivalents.
  • Principales villes (2015) :
    • Longueuil (243 743 habitants);
    • Saint-Jean-sur-Richelieu (95 227 habitants);
    • Brossard (86 354 habitants);
    • Granby (66 520 habitants).
  • 793 600 emplois recensés en 2015.
  • 7,6 G$ de ventes de biens fabriqués destinées aux États-Unis en 2012.

Pour plus d'information

Direction régionale de la Montérégie
201, place Charles-Le Moyne, bureau 101
Longueuil (Québec)  J4K 2T5
Téléphone : 450 928-7645
Courriel

Direction régionale de l’Estrie
200, rue Belvédère Nord, bureau 4.03
Sherbrooke (Québec)  J1H 4A9
Téléphone : 819 820-3731
Courriel

Créneau d'excellence de l'Industrie des systèmes électroniques du Québec.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
45, boulevard de l’Aéroport
Bromont (Québec)  J2L 1S8
Téléphone : 450 534-8000

Démarche ACCORD

Ce créneau d'excellence est issu de la démarche ACCORD, une stratégie gouvernementale de développement économique régional.

Nous joindre
Direction du soutien à l'entrepreneuriat et aux créneaux d'excellence

Téléphone :
418 691-5698, poste 4858

Sans frais :
1 866 680-1884, poste 4858

Adresse postale :
710, place D'Youville, 8e étage
Québec (Québec)
G1R 4Y4

Voir plus d'informations
Précédent
Plan d'action numérique en éducation et en enseignement supérieur Transporter le Québec vers la mobilité : Politique de mobilité durable - 2030 Budget 2018-2019 Plan économique du Québec - Mise à jour novembre 2017 Le plan économique du Québec Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Ensemble on fait avancer le Québec Stratégie maritime du Québec
Suivant