Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

L'Accord économique et commercial entre le Canada et l'Union européenne (AECG Canada-UE).

Boissons alcooliques

L’accord sur le commerce des vins et spiritueux existant déjà entre le Canada et l’Union européenne est incorporé à l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne (AECG).

Dans le cas des vins et spiritueux, l’AECG vise principalement à :

  • reconnaître le principe de non-discrimination, soit un traitement égal et équitable entre les produits du Canada et ceux de l’UE;
  • prévoir une obligation pour les sociétés des alcools de respecter les principes de la concurrence dans leurs activités extraterritoriales;
  • encadrer l’application des coûts de service imposés par les sociétés des alcools;
  • retirer les exigences fédérales relatives aux mélanges pour les spiritueux distillés importés.

Cet accord confirme aussi l’acceptation du rôle des sociétés des alcools au Canada et continue de permettre la vente :

  • sur les lieux de production pour les producteurs artisanaux;
  • de vins embouteillés au Québec en épicerie.

Foire aux questions

L’AECG aura-t-il des répercussions sur les pratiques de commercialisation des boissons alcooliques au Québec et sur les activités de la Société des alcools du Québec (SAQ)?
  • L’Accord n'aura pas de répercussions sur les pratiques actuelles de commercialisation des boissons alcooliques au Québec et sur les activités de la SAQ.
  • L’AECG confirme notamment l'acceptation du rôle des sociétés des alcools au Canada et continue de permettre la vente sur les lieux de production pour les producteurs artisanaux et la vente en épicerie de vins embouteillés au Québec.