Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

S'améliorer/production

La production sur mesure : comment s'y adapter?

Cet article provient du Bulletin Espace Conseils PME. Abonnez-vous!

Pendant plusieurs années, les pays émergents ou à bas coût ont constitué un choix stratégique important pour les entreprises qui cherchaient une main-d’œuvre dite « bon marché ». Dans un cadre où toutes les commandes étaient faites en fonction de l’offre proposée par les fabricants, il était plus facile de faire face à la demande, les commandes étant connues à l’avance et présentant peu de variabilité.

La distance et les délais de transport avaient peu de répercussions, car un déclenchement plus rapide de la fabrication pouvait compenser. On pouvait, de plus, faire des regroupements de commandes pour accroître les économies d’échelle. La variable temps n’était pas alors une contrainte, puisqu’elle était connue.

Cependant, même si elles ont eu des bénéfices indiscutables pour les propriétaires et les actionnaires, la délocalisation des unités de production et la sous-traitance importante ont entraîné des ralentissements économiques dans certains secteurs manufacturiers des entreprises, occidentales pour la plupart.

Un virage vers l’intégration, le partage et la connectivité des ressources

Depuis un certain nombre d’années, l’on assiste à l’apparition d’exigences et de restrictions plus importantes des donneurs d’ordres. Tous veulent se distinguer de la concurrence en étant capables d’offrir plusieurs choix de produits à des prix de plus en plus bas et avec des délais de plus en plus courts.

De la production de masse aux produits standards, on va vers une demande individualisée, qui donne toute la latitude aux clients dans la définition de leurs besoins. Le custom production c’est-à-dire la production sur mesure, prend de plus en plus d’importance et impose aux entreprises une plus grande coordination des activités pour une plus grande efficacité.

Dans ce contexte, on ne parle plus uniquement de production à valeur ajoutée (PVA), puisque désormais c’est l’ensemble de l’entreprise qui doit travailler dans cet état d’esprit. Tout ceci prend de l’importance avec un virage vers l’intégration, le partage et la connectivité des ressources autour de la gestion des données, du flux d’information et des structures de décision.

La question est de savoir comment s’adapter à cette mouvance, à ce nouvel élan, en vue de donner le coup de barre nécessaire aux entreprises vivant cette situation.

Les entreprises cherchent à réduire leurs coûts et à mieux maîtriser leur structure de dépenses. Elles cherchent également à se démarquer
en répondant aux exigences de leur clientèle.

Comment s'adapter?

  • Créer une volonté organisationnelle
  • Concevoir des standards à la fois en conception et en production
  • Améliorer le système de gestion d’information
  • Accroître la flexibilité des équipements
  • Adapter les flux de production
  • Miser sur les ressources humaines

Créer une volonté organisationnelle

La compréhension du modèle d’affaires par la haute direction est primordiale. Les décisions stratégiques qui en découlent affectent la structure organisationnelle de l’entreprise. Chaque décision de la direction doit être prise dans une volonté d’accompagner la remise en question de la conception et de la fabrication.

La R-D, la production et la qualité, pour ne nommer que celles-là, doivent être associées dès le début, pour imaginer les solutions qui rendront le produit le plus standard et le plus générique possible tout en permettant de répondre au besoin précis du client.

N’hésitez pas à associer les fournisseurs à votre démarche, car toute la chaîne d’approvisionnement est concernée.

Passer d’une gestion verticale en silo à une gestion horizontale collaborative.

Concevoir des standards à la fois en conception et en production

Un designer industriel pourrait faciliter la standardisation des pièces pour la fabrication et l’assemblage des composants.

Vous pouvez bâtir un système d’aide à la conception, en vous appuyant sur une base de données qui proposera des « pré-designs » pour chaque famille de produits, afin de permettre aux concepteurs de s’appuyer sur la connaissance amassée.

Faites en sorte que vos composants ou sous-composants soient les plus génériques possibles dans la chaîne de valeur. Par la réduction du nombre de références et par l’appui sur une gamme générique, les délais, les coûts de fabrication ou le nombre de fournisseurs pourront être réduits.

Améliorer le système de gestion d’information

Le système de gestion d’information ERP (enterprise resource planning, progiciel de gestion intégrée) occupe une place importante dans la gestion d’une production sur mesure. Le choix d’un ERP afin de gérer les aspects de la production, des achats et des données administratives et comptables vous sera d’une très grande utilité pour raccourcir vos temps de réponse.

Il vous faudra probablement intégrer ou connecter votre ERP à un système de collecte de l’information en temps réel MES (manufacturing execution system, système d’exécution de la fabrication) pour suivre la production en récupérant l’information concernant les machines et les tâches effectuées par le personnel de production.

Envisagez d’acquérir un système de configuration de produit. Il informatisera la prise de commande. Ce logiciel permettra d’éliminer le papier et de passer au support informatique fixe ou mobile, ce qui limitera les erreurs de saisie et réduira le nombre d’étapes dans la prise de commande.

Le configurateur de produit transmettra les commandes des clients sous forme d’ordres de fabrication au système de planification et d’ordonnancement du ERP, ce qui fournira une date de livraison possible au client. Le configurateur vous permettra de transférer vos commandes sous forme de bons de fabrication, de gérer les données techniques et de vérifier les stocks produits.

Accroître la flexibilité des équipements

Il ne s’agit pas seulement de réduire la taille des lots, mais encore plus de réduire les temps de mise en course pour changer rapidement les lots de produits à fabriquer.

Au-delà des techniques usuelles d’amélioration des temps de mise en course basées sur la méthode SMED (Single minute exchange of die) il se développe aujourd’hui des machines intégrées, qui remplacent plusieurs machines distinctes.

Avec l’informatique, ou par exemple avec les chargeurs automatiques intégrés, il est même possible de faire exécuter les mises en course automatiquement par des programmes qui communiqueront directement avec le PLC (Programmable logic controllers) des machines.

La production sur mesure demande beaucoup de flexibilité.

Adapter les flux de production

La réorganisation de votre atelier de fabrication permettra de réduire le délai de fabrication et le temps de cycle des produits. Pour avoir plus de renseignements sur la démarche, vous pouvez consulter l’article sur l’aménagement d’usine.

Le but est, d’une part, d’améliorer le flux des matières et des personnes, et d’autre part, de favoriser l’amélioration des méthodes de travail et de vos temps standards d’opération.

Miser sur les ressources humaines

Que l’on parle de production en série ou sur mesure, vos ressources humaines resteront indispensables.

Malgré vos investissements dans la technologie et malgré les outils informatiques que vous mettrez à la disposition de votre personnel pour les aider à performer dans l’exécution du travail, le rôle et le choix de votre personnel demeureront, à tout point de vue, essentiels, et seront la clé de voûte de votre succès.

Au final, il n’y a pas de secret : gagner de nouveaux marchés, même dans un contexte de production sur mesure, se fera avant tout grâce à votre savoir-faire et à votre savoir-être. Il vous faudra probablement un coup de pouce des outils informatiques, mais le tout doit s’accomplir à l’intérieur d’un processus réfléchi de remise en question et d’un plan d’amélioration continue souple et évolutif.

Contactez
Direction du développement des entreprises

Téléphone :
1 866 463-6642

Adresse postale :
380, rue Saint-Antoine Ouest, tour sud, 4e étage
Montréal (Québec)
H2Y 3X7

Télécopieur :
514 873-9912

Voir plus d'informations
Précédent
Québécois, notre façon d'être canadien Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Le Québec dans le monde : s'investir, agir, prospérer Budget 2017-2018 Ensemble on fait avancer le Québec Stratégie maritime du Québec Le plan économique du Québec Propulser le Québec par l'électricité Plan Nord
Suivant