Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

S'améliorer/production

Certification ISO 9001:2008

Les normes ISO 9000 couvrent les divers aspects relatifs à la gestion de la qualité. La norme ISO 9001:2008 fait partie de cette série de normes et sert à évaluer la capacité de l’organisation à satisfaire aux exigences de ses clients.

Les organisations qui choisissent de l’appliquer peuvent s’en servir à l’interne seulement ou étendre son application à l’externe, c’est-à-dire auprès de partenaires (clients et fournisseurs).

La norme ISO 9001:2008 encourage l’adoption d’une approche par processus pour l’élaboration, la mise en œuvre et l’amélioration de l’efficacité d’un système de gestion de la qualité. Elle aide à s’assurer que les clients obtiennent des produits et services uniformes et de bonne qualité avec, en retour, des retombées commerciales intéressantes. Vous trouverez au bas de cette page les éléments composant la norme ISO 9001:2008.

La norme ISO 9001:2008 repose sur les huit principes de management de la qualité : 

  • l’orientation client;
  • le leadership;
  • l’implication du personnel;
  • l’approche par processus;
  • le management par approche système;
  • l’amélioration continue;
  • l’approche factuelle pour la prise de décision;
  • les relations mutuellement bénéfiques avec les fournisseurs. 

Avant de commencer une démarche visant l’obtention de la certification ISO 9001:2008, l’entreprise doit d’abord nommer ou embaucher une ressource technique, qui travaillera à l’interne. Idéalement, cette ressource doit avoir des connaissances de base en gestion de la qualité et de la norme ISO.

Cette personne, qui agira comme coordonnateur de la qualité, doit absolument se consacrer au projet ISO en priorité, et ce, jusqu’à l’obtention de la certification. Par la suite, le simple maintien d’un système qualité bien adapté à l’entreprise ne devrait pas demander autant de temps.

De plus, si cela est nécessaire, l’entreprise peut embaucher un consultant spécialisé dans l’accompagnement relatif à la mise en place d’une certification ISO. La principale tâche du consultant sera de former et de guider le coordonnateur, lequel aura à élaborer la structure et les procédures en étroite collaboration avec l’ensemble du personnel de l’entreprise afin que le système qualité soit bien adapté à cette dernière.

Avant d’engager un consultant, l’entreprise devrait exiger une preuve de ses connaissances de la norme ISO 9001:2008. Des références d’entreprises, de secteurs d’activité et de taille semblables à l’entreprise visée par la démarche et au sein desquelles le consultant a assuré l’implantation de normes ISO, devraient également être demandées. L’entreprise devrait rencontrer au moins trois consultants et exiger d’eux des offres de services détaillées avant d’arrêter son choix.

En plus de former et d’accompagner le personnel de l’entreprise dans la mise en place d’un système qualité, le consultant devrait, dès le début :

  • poser un diagnostic sur le système qualité existant dans l’entreprise;
  • établir les écarts par rapport aux exigences de la norme;
  • recommander les correctifs appropriés. 

La démarche visant la mise en place et l’obtention de la certification ISO 9001:2008 comporte cinq étapes, décrites ci-dessous.

1. Préparer le terrain

Cette première étape consiste à donner un sens à la démarche et à la structurer :

  • en effectuant un diagnostic qualité au moyen de l’analyse du contexte organisationnel (champs de forces) ainsi que de la collecte et de l’analyse des éléments du système qualité existant;
  • en obtenant l’engagement de la direction par la création d’un comité directeur et l’élaboration de la politique qualité de l’organisation;
  • en procédant au lancement de la démarche grâce à l’établissement de l’échéancier préliminaire, à la sensibilisation des membres de l’organisation aux enjeux et aux normes ISO 9000, à la constitution de l’équipe de projet et à la définition d’objectifs de qualité mesurables et en cohérence avec la politique qualité.

2. Entreprendre la démarche

Cette deuxième étape consiste à mettre graduellement en œuvre le système qualité, par processus ou par exigences. Il s’agit donc : 

  • d’évaluer la situation de départ;
  • d’interpréter les exigences de la norme ISO 9001:2008 en fonction des activités de l’organisation et d’adapter celles-ci à sa situation;
  • de définir les besoins de changement pour se conformer aux exigences et aux objectifs;
  • de procéder à la rédaction de la documentation nécessaire (manuel de qualité, procédures, instructions de travail et formulaires);
  • de planifier la mise en œuvre des nouveaux éléments : formation de l’ensemble du personnel de l’entreprise ainsi que diffusion de la documentation requise et accès à celle-ci;
  • d’obtenir l’engagement des membres de l’organisation pour la mise en œuvre et la validation des nouveaux éléments du système qualité.

3. Mettre au point le système de gestion de la qualité

Cette troisième étape consiste à appliquer simultanément tous les éléments du nouveau système qualité pendant une certaine période et à effectuer des ajustements au besoin.

Le coordonnateur de la qualité de l’entreprise ou le consultant désigné par celle-ci pour l’accompagner dans l’implantation d’un système qualité devront réaliser un audit préparatoire. Cet audit permettra de s’assurer de la conformité du système de gestion de la qualité avec la norme ISO 9001:2008. 

4. Faire certifier la conformité du système de gestion de la qualité

Afin de faire certifier la conformité du système de gestion de la qualité, il faut d’abord que l’entreprise choisisse un registraire. Les registraires sont accrédités par le Conseil canadien des normes (CCN). Il est recommandé d’obtenir au moins deux offres de services détaillées de registraires et d’exiger des références.

Après avoir choisi un registraire, l’entreprise doit lui soumettre la documentation requise et procéder à la révision de cette dernière si nécessaire. Par la suite, un audit qualité devra être réalisé en entreprise, en prenant soin de corriger les non-conformités décelées. Finalement, le registraire devra délivrer un certificat de conformité à l’entreprise.

5. Poursuivre la démarche pour maintenir la certification

La poursuite de la démarche constitue la dernière étape, indispensable pour que l’entreprise puisse conserver sa certification, qui est renouvelée tous les trois ans.

C’est pourquoi il est nécessaire que le registraire effectue des audits internes et de maintien sur une base régulière en vue de permettre l’évolution et l’enrichissement du système qualité de même que l’amélioration continue des processus.

Éléments de la norme ISO/FDIS 9001:2008
1 Domaine d’application 7.2 Processus relatifs aux clients (titre uniquement)
1.1 Généralités 7.2.1 Détermination des exigences relatives au produit
1.2 Périmètre d’application 7.2.2 Revue des exigences relatives au produit
2 Référence normative 7.2.3 Communication avec les clients
3 Termes et définitions 7.3 Conception et développement (titre uniquement)
4 Système de management de la qualité 7.3.1 Planification de la conception et du développement
4.1 Exigences générales 7.3.2 Éléments d’entrée de la conception et du développement
4.2 Exigences relatives à la documentation 7.3.3 Éléments de sortie de la conception et du développement
4.2.1 Généralités 7.3.4 Revue de la conception et du développement
4.2.2 Manuel qualité 7.3.5 Vérification de la conception et du développement
4.2.3 Maîtrise des documents 7.3.6 Validation de la conception et du développement
4.2.4 Maîtrise des enregistrements 7.3.7 Maîtrise des modifications de la conception et du développement
5 Responsabilité de la direction (titre uniquement) 7.4 Achats (titre uniquement)
5.1 Engagement de la direction 7.4.1 Processus d’achat
5.2 Écoute client 7.4.2 Informations relatives aux achats
5.3 Politique qualité 7.4.3 Vérification du produit acheté
5.4 Planification 7.5 Production et préparation du service (titre uniquement)
5.4.1 Objectifs qualité 7.5.1 Maîtrise de la production et de la préparation du service
5.4.2 Planification du système de management de la qualité 7.5.2 Validation des processus de production et de préparation du service
5.5 Responsabilité, autorité et communication (titre uniquement) 7.5.3 Identification et traçabilité
5.5.1 Responsabilité et autorité 7.5.4 Propriété du client
5.5.2 Représentant de la direction 7.5.5 Préservation du produit
5.5.3 Communication interne 7.6 Maîtrise des équipements de surveillance et de mesure
5.6 Revue de direction (titre uniquement) 8 Mesures, analyses et amélioration (titre uniquement)
5.6.1 Généralités 8.1 Généralités
5.6.2 Éléments d’entrée de la revue 8.2 Surveillance et mesure (titre uniquement)
5.6.3 Éléments de sortie de la revue 8.2.1 Satisfaction du client
6 Management des ressources (titre uniquement) 8.2.2 Audit interne
6.1 Mise à disposition des ressources 8.2.3 Surveillance et mesure des processus
6.2 Ressources humaines (titre uniquement) 8.2.4 Surveillance et mesure du produit
6.2.1 Généralités 8.3 Maîtrise du produit non conforme
6.2.2 Compétence, formation et sensibilisation 8.4 Analyse des données
6.3 Infrastructures 8.5 Amélioration (titre uniquement)
6.4 Environnement de travail 8.5.1 Amélioration continue
7 Réalisation du produit (titre uniquement) 8.5.2 Actions correctives
7.1 Planification de la réalisation du produit 8.5.3 Actions préventives
Contactez
Direction du développement des entreprises

Téléphone :
1 866 463-6642

Adresse postale :
380, rue Saint-Antoine Ouest, tour sud, 4e étage
Montréal (Québec)
H2Y 3X7

Télécopieur :
514 873-9912

Voir plus d'informations
Précédent
Québécois, notre façon d'être canadien Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Le Québec dans le monde : s'investir, agir, prospérer Budget 2017-2018 Ensemble on fait avancer le Québec Stratégie maritime du Québec Le plan économique du Québec Propulser le Québec par l'électricité Plan Nord
Suivant