Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

S'améliorer/production

Système kanban

Le système kanban est un système de contrôle visuel (carte, étiquette, fiche, jeton ou contenant d’identification d’un produit, d’une matière première ou d’une composante) ayant pour but de faciliter la gestion des inventaires en déclenchant l’approvisionnement ainsi que la planification et l’ordonnancement de la production.

Gestion des inventaires

Seuls les matières premières, les pièces, les composantes ou les produits standards peuvent être gérés à l’aide d’un système kanban.

Dans le cas des matières premières, il s’agit généralement de réserver un espace ou un contenant pour chacune des matières premières ou des produits conservés en stock et d’y placer une petite carte (le kanban) qui signalera qu’il faut procéder à une commande du produit ou de la matière tout en maintenant une quantité minimale (seuil minimal correspondant aussi à la notion de stock de sécurité).

Par exemple, dans le cas d’un espace alloué à un certain type de feuilles d’acier, à supposer un seuil minimal de 10 unités, la carte pourrait être placée entre la dixième et la onzième feuille de manière à ce qu’un employé prenne la carte au moment de puiser dans l’inventaire. Mieux encore, on pourrait peindre une bande rouge à l’endroit où se trouve le seuil minimal afin que l’employé constate visuellement qu’il a atteint celui-ci.

De même, lorsqu’un produit prend peu d’espaces, on pourrait utiliser deux contenants, l’un devant et l’autre derrière servant de quantité minimale, et d’insérer la carte kanban entre les deux.

Lorsque le stock est inférieur au seuil minimal indiqué sur la carte (correspondant généralement à la quantité requise pour répondre aux besoins pendant la période de réapprovisionnement), l’employé prend cette carte et la fait parvenir à la personne responsable des achats. Celle-ci passe alors une commande d’une quantité égale au seuil minimal indiqué sur la carte kanban. Une fois la commande effectuée, l’acheteur remet la carte à la personne responsable de la réception des marchandises qui va, lorsque la commande sera reçue et la matière entreposée, la replacer dans l’espace ou le contenant qui lui est réservé.

Il est conseillé de réviser périodiquement les quantités minimales inscrites sur les cartes kanban lorsque la demande varie de façon importante (par exemple lors des saisons creuses). Un système kanban doit être simple et visuel. Il faut éviter également que les employés aient à recompter les articles chaque fois qu’ils puisent dans le stock.

Exemple de dépôt de stockage kanban

Cette image représente une étagère comportant des dépôts de stockage kanban à l’intérieur de ses cases.

Exemple de poste kanban

Cette image représente un pigeonnier avec des cartes de couleurs.

Planification et ordonnancement de la production

Le système kanban peut aussi être utilisé pour contrôler la production sur demande (flux de production tiré). Dans le cas d’un flux tiré, c’est le procédé client, en aval, qui contrôle le débit de production du procédé fournisseur, en amont.

Souvent, à la sortie du procédé fournisseur, on trouve un dépôt de stockage avec des emplacements ou des contenants standardisés pour les pièces où une carte (le kanban) leur est associée.

Sur les cartes, on retrouve les renseignements du produit, tels que le nom du produit, le code du produit, la quantité par contenant, le procédé fournisseur et le procédé client. 

Exemple de carte kanban

Lorsque le client vient prélever un contenant dans le dépôt, il retire la carte associée au contenant et la place dans un poste kanban indiquant au procédé fournisseur ce qu’il faut produire et en quelle quantité. Le déclencheur du procédé fournisseur (signal) peut être aussi simple qu’un échange de contenants (le client rapporte des contenants vides et repart avec des contenants pleins).

Par conséquent, on ne fabrique les pièces dans le procédé fournisseur qu’au signal représenté dans le schéma de fonctionnement ci-dessous. De plus, lorsqu’un produit a besoin d’être assemblé et emballé ou de se déplacer entre plusieurs postes de travail, on peut procéder sur la base « premier arrivé, premier sorti ». Par exemple, les employés commencent par les cartes arrivées au dépôt kanban en premier.

Exemple de processus kanban entre un client et un fournisseur

Cette image représente un processus kanban entre un client et un fournisseur. Un poste kanban avec carte et un dépôt kanban sont illustrés. Le processus se déclenche lorsque le client retire une carte du poste kanban.

1. Le stock de sécurité vise à réduire les risques de pénurie (et de ventes perdues) en absorbant les variations tant au niveau de la demande qu’au niveau du délai de livraison. Habituellement, on détermine celui-ci à partir de données historiques, en calculant la différence entre les variations maximales et la moyenne.

Contactez
Direction du développement des entreprises

Téléphone :
1 866 463-6642

Adresse postale :
380, rue Saint-Antoine Ouest, tour sud, 4e étage
Montréal (Québec)
H2Y 3X7

Télécopieur :
514 873-9912

Voir plus d'informations
Précédent
Québécois, notre façon d'être canadien Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Le Québec dans le monde : s'investir, agir, prospérer Budget 2017-2018 Ensemble on fait avancer le Québec Stratégie maritime du Québec Le plan économique du Québec Propulser le Québec par l'électricité Plan Nord
Suivant