Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Communiqué de presse

Entente Canada-Québec – Programme d’infrastructure du savoir

Le ministre Sam Hamad et le député Patrick Huot participent à l’inauguration du nouveau laboratoire hydraulique environnemental de l’Institut national de la recherche scientifique à Québec

Québec, le 4 novembre 2011 -  Le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et ministre responsable de la  région de la Capitale-Nationale, M. Sam Hamad, et le député de Vanier et  adjoint parlementaire à la présidente du Conseil du trésor, M. Patrick  Huot, ont participé aujourd'hui à l'inauguration du nouveau laboratoire hydraulique  environnemental de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS), à Québec,  en présence de M. François Picard, vice-président du comité exécutif de la  Ville de Québec.

Rappelons que le gouvernement du Québec et celui du Canada ont financé à parts égales ce projet de 13,5 M$ dans le cadre du Programme d'infrastructure du savoir, issu de l'entente Canada-Québec.

« Les investissements réalisés par notre gouvernement auront un effet positif considérable sur la qualité des installations de l'INRS, plus précisément sur celles du Centre Eau Terre Environnement. Ils permettront aux chercheurs de travailler dans un environnement scientifique favorable à la recherche, à l'innovation et au développement des connaissances. En attribuant ces sommes, le gouvernement démontre donc sa volonté de faire du Québec un endroit de prédilection pour la recherche, avec un nombre important de chercheurs et des infrastructures de recherche de calibre mondial. C'est avec fierté que nous soutenons la réalisation de tels projets qui contribuent au rayonnement du Québec sur la scène internationale », a souligné M. Hamad.

Le nouveau laboratoire de recherche, situé dans le Parc technologique du Québec métropolitain, comprend un canal mesurant 120 mètres de long, 5 mètres de large et 5 mètres de haut et muni d'un batteur à houle ainsi que d'un amortisseur de houle. Cet équipement permettra d'imiter les fluctuations de niveau des plans d'eau et des marées.

« En plus de renforcer le leadership de l'INRS sur le plan de la recherche scientifique, ces nouvelles installations profiteront à l'essor économique de la région. Les retombées seront multiples. D'une part, la mise en place de ces nouvelles installations à l'INRS incitera un plus grand nombre de chercheurs à venir travailler dans la région. D'autre part, grâce à ces équipements et à ces infrastructures, les chercheurs seront en mesure de simuler le dynamisme de tous les plans d'eau du Québec, ce qui facilitera la mise en œuvre de solutions concrètes », a déclaré M. Huot.

« La Ville est très fière d'accueillir sur son territoire une telle infrastructure de recherche, qui crée un environnement attractif pour les scientifiques du monde entier. C'est une réalisation bénéfique à la fois pour l'INRS et pour la Ville de Québec, qui se positionne de plus en plus comme un haut lieu de recherche en hydraulique », a précisé M. Picard, de la Ville de Québec.
La construction du laboratoire hydraulique environnemental servira à mieux comprendre les phénomènes d'érosion en bordure du fleuve, des rivières et des lacs dans le contexte des changements climatiques. Elle permettra aussi de concevoir des ouvrages servant à protéger les rives, à prévenir les embâcles ou à prévoir des corridors de migration pour les animaux.
« Avec cette infrastructure de recherche de classe mondiale, notre université dispose d'un atout indéniable pour élaborer, entre autres, des approches durables de gestion pour contrer l'érosion du littoral, et former une relève hautement qualifiée dans ce domaine. Grâce à cet appui financier, nos chercheurs pourront ainsi enrichir leurs connaissances et apporter des solutions concrètes et novatrices aux préoccupations de notre société. L'excellence des travaux de recherche de nos professeurs permet d'ailleurs à l'INRS de se classer première au Canada pour son intensité de recherche », a conclu M. Daniel Coderre, directeur général de l'INRS.

À propos du Programme d'infrastructure du savoir

Le Programme d'infrastructure du savoir est une initiative pancanadienne qui vise à stimuler l'économie par l'appui de projets d'amélioration dans des établissements d'enseignement postsecondaire. Près de 460 M$ ont été investis par le gouvernement fédéral au cours des deux dernières années dans les établissements d'enseignement supérieur au Québec. 

À ce montant s'ajoutent les investissements consentis par le Québec et ses partenaires, totalisant près de 621 M$, ce qui représente un investissement total de plus de 1 G$. Les projets consistent en de nouvelles constructions ainsi qu'en des travaux de maintien d'actifs, de rénovation, de réparation et d'entretien ainsi que, dans une faible proportion, d'acquisition d'équipements. Au Québec, près de 300 projets ont été sélectionnés.

Pour en savoir plus sur le Programme d'infrastructure du savoir, consulter le site www.ic.gc.ca/infrastructure-savoir.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

À propos de la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation (SQRI) 2010-2013

Intitulée Mobiliser, Innover, Prospérer, l'actualisation de la SQRI vise notamment à renforcer le leadership scientifique québécois. Elle contribuera aussi à accélérer l'innovation, la création de produits et la mobilisation pour mieux positionner les entreprises québécoises sur les marchés porteurs. Elle engage résolument le Québec sur la voie de l'économie verte, l'économie de demain.

En incluant la SQRI 2007-2010, plus de 2,3 G$ auront été injectés pour un effort total du gouvernement du Québec d'environ 11,5 G$, ce qui comprend les crédits d'impôt et les budgets de base des ministères.

Pour plus de renseignements sur les programmes et les services du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, visiter son nouveau site Web, plus complet, plus facile à consulter et plus efficace au www.mdeie.gouv.qc.ca.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

– 30 –

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :
TwitterFacebookLinkedInYoutube

Source(s) :

Harold Fortin
Attaché de presse
Cabinet du ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale
418 691-5650

Pierre Bouillon
Conseiller politique
Bureau du député de Vanier
418 644-3107

Paul-Christian Nolin
Attaché de presse
Cabinet du maire
418 641-6434

Renseignement(s) :

Jean-Pierre D’Auteuil
Responsable des relations avec les médias
Service des affaires publiques
Ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation
418 691-5698, poste 4868