Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Communiqué de presse

Budget provincial 2008-2009

Des gestes concrets pour la prospérité économique du Québec

Québec, le 14 mars 2008 - 

Le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et ministre du Tourisme, M. Raymond Bachand, se réjouit des nombreuses mesures budgétaires qui viennent appuyer les efforts des entreprises québécoises dans toutes les régions du Québec. « L'économie du Québec demeure solide. Les gestes posés par notre gouvernement favorisent la productivité, l'investissement et la diversification économique des régions. Il met aussi en place des mesures visant à répondre à nos besoins de main-d'œuvre, des mesures notamment de formation et d'intégration. Il s'agit d'un budget responsable incluant des gestes concrets pour la prospérité économique du Québec » d'indiquer le ministre Raymond Bachand.

Productivité, investissement et diversification

Ce budget crée un environnement fiscal qui n'a jamais été aussi favorable à la productivité, à l'investissement et à la diversification économique. La première priorité du budget est de stimuler les investissements privés par l'élimination immédiate de la taxe sur le capital pour les entreprises manufacturières. 14 300 entreprises de plus bénéficieront de cette mesure.

Non seulement l'investissement sera détaxé, il sera récompensé. Un nouveau crédit d'impôt à l'investissement de 5 % applicable à l'achat de matériel de fabrication et de transformation est introduit.

Ce crédit est majoré à des taux de :

  • 20 % pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Mauricie et les MRC d'Antoine-Labelle, de Pontiac et de la Vallée-de-la-Gatineau déjà couvertes par l'aide fiscale aux régions ressources.
  • 30 % pour le Bas Saint-Laurent ;
  • 40 % pour la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, la Côte-Nord, l'Abitibi-Témiscamingue et le Nord-du-Québec.

Il est à noter également que l'amortissement accéléré pour le matériel de fabrication et de transformation est prolongé de 3 ans. De plus, un nouveau crédit d'impôt pour les affaires électroniques correspondant à 30 % des salaires est également introduit. Cette aide fiscale sera disponible sur l'ensemble du territoire du Québec. Un nouveau programme, Communautés rurales branchées, est mis sur pied afin que toutes les régions aient accès à Internet haute vitesse. Nous procurons ainsi aux entreprises de toutes les régions les moyens de participer à la nouvelle économie.

Par ailleurs, il faut souligner l'ajout de 50 millions de dollars sur cinq ans afin de venir en aide à des MRC économiquement éprouvées. Également, la mise sur pied d'un crédit d'impôt remboursable pour les entreprises des nouvelles technologies de l'information, correspondant à 30 % des salaires des emplois liés à des activités innovantes, telles que les services-conseils et la conception de solutions de commerce électronique. Ce crédit sera disponible sur l'ensemble du territoire du Québec.

Le ministre Raymond Bachand a tenu à saluer tout particulièrement un investissement de 15 millions de dollars au nouveau programme Compétitivité-Innovation, qui contribuera à la modernisation des entreprises de transformation alimentaire. « Cette industrie québécoise est un moteur de développement économique, il faut appuyer nos transformateurs québécois dans leurs efforts d'innovation vers la productivité » d'exprimer le ministre Bachand.

Besoin en main-d'œuvre : formation et intégration

D'ici 2011, le Québec devra combler 700 000 emplois. Pour relever ce défi, ce budget introduit différentes mesures :

Pour améliorer les connaissances et les compétences :

  • des investissements supplémentaires de 250 M$ sur cinq ans seront réalisés dans nos universités, comme nous nous y étions engagés ;
  • des investissement supplémentaires de 150 M$ sur cinq ans sont réalisés pour la formation professionnelle et technique et pour l'établissement de nouveaux ponts entre les entreprises et les centres de formation.

Pour augmenter le nombre de personnes qui participent au marché du travail :

  • nous mettons en œuvre le Pacte pour l'emploi, une initiative sans précédent de formation. Des mesures totalisant 196 M$ sont contenues dans ce budget.

Pour que l'immigration continue d'accroître notre richesse collective :

  • nous haussons de 20 % des budgets consacrés à l'immigration, principalement afin de renforcer les programmes d'intégration au marché du travail et d'apprentissage du français.


Un nouveau crédit d'impôt remboursable pour la francisation est introduit, pour promouvoir et valoriser le français comme langue d'usage et faciliter l'intégration des immigrants dans les entreprises. Toutes les entreprises, y compris celles de 50 employés et moins, y auront droit. « Par le renforcement de l'usage du français comme langue de travail, nous affirmons notre ambition : que chaque Québécois participe à notre réussite et que notre réussite devienne elle-même le premier levier de l'affirmation de notre identité », d'exprimer le ministre Bachand.

Virage vers le développement durable

Le ministre Bachand s'est aussi dit très heureux qu'une aide supplémentaire ait été octroyée à la poursuite du virage vers le développement durable. Un investissement additionnel de 12 M$ est réalisé dans le cadre de la Stratégie de développement de l'industrie québécoise de l'environnement et des technologies vertes, dont les détails seront dévoilés sous peu. « Le Québec est déjà reconnu comme étant un leader nord-américain sur le plan de la protection de l'environnement et du développement durable, nous poursuivons donc notre plan d'action » a souligné le ministre Bachand.

En terminant, il est à noter que le budget du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation augmente de 29,1 M$, soit 3,8 %. « Le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation joue un rôle essentiel auprès de nos entreprises, il demeure donc un acteur clé du rôle de l'État dans notre économie » de conclure Raymond Bachand.

- 30 -

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l’Économie et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :
TwitterFacebookLinkedInYoutube

Source(s) :

Manuela Goya
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exporta
418 691-5650