Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Communiqué de presse

Infrastructures de recherche et d’innovation : projet d’investissement de près de 5 M$

Près de 4 M$ octroyés au Centre des technologies de l’eau du cégep de Saint-Laurent

Montréal, le 5 septembre 2019 -  Le gouvernement du Québec attribue une aide financière de 3 908 548 $ au cégep de Saint-Laurent pour la construction d'un pavillon qui abritera le Centre des technologies de l'eau (CTE). En plus du hall d'essais, ce bâtiment comprendra des laboratoires, un atelier et des bureaux destinés au personnel et aux stagiaires. La somme consentie pour appuyer ce projet, évalué à 4 885 685 $, provient du volet 4 – Soutien au financement d'infrastructures de recherche et d'innovation du Programme de soutien aux organismes de recherche et d'innovation (PSO).

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, accompagné de la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, en a fait l'annonce aujourd'hui.

Actuellement, le CTE n'a pas de locaux consacrés à la recherche sur le campus du cégep et doit louer des espaces à l'extérieur. Le regroupement de ses principales activités dans un nouveau pavillon lui permettra d'augmenter significativement son efficacité, d'obtenir plus rapidement les résultats attendus par les clients et de mener à terme un plus grand nombre de projets de recherche.

Citations

« La recherche et l'innovation sont au cœur de l'activité économique québécoise parce qu'elles accroissent la compétitivité et la productivité des entreprises. Elles sont de puissants leviers qui poussent le Québec à se transformer et à s'adapter aux nouvelles conditions de l'économie mondiale. La qualité des infrastructures de recherche devient donc déterminante puisqu'elle favorise entre autres la rétention et le recrutement de chercheurs, une condition essentielle à la formation de la relève. Le gouvernement est fier de participer à la construction d'un nouveau pavillon qui permettra au Centre des technologies de l'eau de renforcer davantage la recherche et de finaliser encore plus de projets innovants. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière

« Le Centre des technologies de l'eau vise notamment l'enrichissement de l'enseignement en donnant aux étudiants des occasions de stage dans un milieu à la fine pointe de la technologie, de même qu'en permettant aux professeurs qui s'investissent dans des projets de maintenir à jour leurs connaissances et d'intégrer des exemples issus de la recherche dans leurs cours. Ce nouveau pavillon, qui regroupera les principales activités du centre de recherche, contribuera assurément au prestige du cégep de Saint-Laurent et pourrait rehausser l'intérêt de futurs étudiants pour les programmes techniques concernés. Cela représente une valeur ajoutée pour la région de Montréal. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« La compétitivité des entreprises et des organismes de recherche est fortement tributaire de leur capacité à bâtir des partenariats en recherche et développement et à adopter une approche collaborative pour suivre l'évolution rapide des connaissances et des marchés. Pour le milieu preneur et les partenaires, le regroupement des principales activités de recherche du Centre des technologies de l'eau en un seul lieu équivaut à un accroissement significatif de son efficacité. Ainsi, en lui donnant les moyens de poursuivre son développement, le cégep de Saint‑Laurent assume pleinement son rôle. »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean  

« Le rapatriement des activités de recherche du Centre des technologies de l'eau sur le campus du cégep de Saint-Laurent représente une excellente nouvelle, autant pour notre communauté collégiale que pour les entreprises et le milieu municipal. En effet, ce rapprochement favorisera la synergie de nos activités de recherche et d'enseignement visant une meilleure utilisation de l'eau. D'ailleurs, l'annonce d'aujourd'hui n'aurait pas été possible sans la collaboration exemplaire des équipes du ministère de l'Économie et de l'Innovation, du cégep et du Centre des technologies de l'eau. »

Mathieu Cormier, directeur général du cégep de Saint-Laurent

Faits saillants

  • En 2008, le cégep de Saint-Laurent.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. a mis sur pied le CTE.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. en vue d'offrir un service de recherche et développement dans le domaine des technologies de l'eau. Le Centre réalise majoritairement des mandats pour des entreprises privées et diverses organisations publiques.
  • Le CTE est un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) et ses activités de recherche, de développement et de transfert sont organisées autour de cinq champs d'expertise et d'intervention, soit : les procédés de traitement des eaux; la validation et l'optimisation des procédés; l'aide technique et le soutien à l'implantation de nouvelles technologies; la réduction de la consommation et le recyclage de l'eau; et les études de traitabilité.
  • Le cégep de Saint-Laurent est le seul établissement collégial à détenir une autorisation pour offrir le programme de diplôme d'études collégiales en technologie de l'eau, et ce, depuis 1969. Il propose également un programme d'attestation d'études collégiales en traitement des eaux, ainsi que de la formation continue dans le domaine de l'eau.
  • Répartis dans quinze régions du Québec, les CCTT sont des lieux de recherche technologique et sociale qui entretiennent des liens privilégiés avec les entreprises. Ils fournissent des services de recherche et développement, du soutien technique et de la formation.
  • Le PSO a pour but de consolider le système d'innovation québécois et ses composantes, d'augmenter la compétitivité des entreprises et de la société par l'innovation ainsi que de favoriser l'utilisation optimale ou concertée des résultats de la recherche sur les plans économique, social, environnemental et culturel.

– 30 –

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l’Économie et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :
TwitterFacebookLinkedInYoutube

Source(s) :

Mathieu St-Amand
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière
418 691-5650

Camille Lambert-Chan
Attachée de presse
Cabinet de la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal
418 643-6980

Bénédicte Trottier-Lavoie
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean
514 686-7100

Renseignement(s) :

Marilyne Audet
Responsable des relations médias
Direction des communications
Ministère de l'Économie et de l'Innovation
418 691-5698, poste 4743