Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Communiqué de presse

Droits antidumping préliminaires

« La plainte de Boeing est toujours injustifiée et nous entendons le démontrer »

Québec, le 6 octobre 2017 -  Le gouvernement du Québec estime injustifiée la décision du Département du commerce américain (DOC) d'imposer des droits antidumping préliminaires de 79,82 % à Bombardier pour la vente des avions de la C Series aux États-Unis.

La ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, estime que cette décision est insensée  et sans fondement. Soulignons que le 26 septembre 2017, le DOC a aussi imposé des droits compensateurs préliminaires de près de 220 % à Bombardier. 

Rappelons que le 27 avril 2017, Boeing a déposé une requête auprès du DOC et de la U.S. International Trade Commission (ITC) visant précisément les aéronefs de la C Series de Bombardier vendus aux États-Unis.

Boeing reproche à Bombardier d'avoir vendu des appareils de la C Series à Delta Airlines à un prix plus bas que celui du  marché, grâce aux subventions gouvernementales. Mentionnons toutefois que Boeing n'a pas soumissionné sur la commande de Delta Airlines. En 2016, Bombardier et Delta Airlines ont signé une entente ferme pour la vente et l'achat de 75 avions CS100 avec option d'achat  sur 50 autres appareils. Les premières livraisons sont prévues en 2018. Une enquête a donc été enclenchée par le DOC le 17 mai 2017.

Citation

« En agissant de la sorte, Boeing veut de toute évidence bloquer la concurrence, ce qui menace de causer à terme un préjudice sérieux à  notre industrie aérospatiale, de même qu'à celle des États-Unis, car près de la moitié des pièces d'appareils de la C Series sont produites par des fournisseurs américains. Nous considérons toujours que la plainte de Boeing est sans fondement et nous allons continuer de le démontrer. Nous ne ménagerons aucun effort pour défendre, en collaboration avec le gouvernement fédéral, les travailleurs de l'industrie aérospatiale québécoise afin d'assurer la protection des intérêts du Québec. Si la détermination finale du DOC, attendue en 2018, est la même, le Québec se servira de ses recours en vertu des accords de commerce internationaux, notamment l'ALENA et l'OMC. »

Dominique Anglade, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

Au cours des dernières semaines, plusieurs voix se sont élevées contre l'attaque de Boeing envers Bombardier, estimant que cette plainte nuit à l'industrie, aux transporteurs, aux consommateurs et aux travailleurs des deux côtés de la frontière.

Faits saillants

  • L'industrie aérospatiale est fondamentale pour l'économie du Québec. Elle représente environ 40 000 emplois au sein de quelque 200 entreprises générant plus de 14 milliards de dollars de ventes annuelles.
  • Le programme C Series devrait générer plus de 30 milliards de dollars américains en activités au cours de son existence, en plus de soutenir près de 23 000 emplois dans de nombreux États américains.
  • En aérospatiale sur le territoire américain, Bombardier est présent au Kansas (centre d'essais en vol et usine d'assemblage de jets légers), en Virginie Occidentale (service après-vente), en Arizona (service après-vente) et au Texas (formation et service après-vente). En ce qui a trait au C Series, Bombardier collabore avec différents fournisseurs américains, dont Honeywell, Spirit Aerosystems, Parker, Rockwell Collins et UTC Aerospace Systems.

– 30 –

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :
TwitterFacebookLinkedInYoutube

Source(s) :

Gabrielle Tellier
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique
418 691-5650

Renseignement(s) :

Jean-Pierre D'Auteuil
Responsable des relations médias
Direction des communications
Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation
418 691-5698, poste 4868
Cellulaire : 418 559-0710