Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Communiqué de presse

Stratégie maritime

Québec accorde jusqu’à 125 000 $ pour l’élaboration du plan de développement relatif à l’implantation de la zone industrialo-portuaire Contrecœur-Varennes

Contrecœur, le 15 septembre 2016 -  Le ministre délégué aux Affaires maritimes, M. Jean D'Amour, confirme que le gouvernement du Québec a signé une entente de collaboration avec la Ville de Contrecœur, la Ville de Varennes, la Municipalité régionale de comté de Marguerite-D'Youville, l'Administration portuaire de Montréal et la Communauté métropolitaine de Montréal en vue d'implanter la zone industrialo‑portuaire Contrecœur‑Varennes. Dans le cadre de cette entente, le gouvernement financera jusqu'à 70 % des dépenses associées à la réalisation du plan de développement afférent, et ce, jusqu'à concurrence de 125 000 $.

La signature de cette entente de collaboration mènera à la formation d'un comité local qui aura notamment pour mandat de délimiter la zone industrialo‑portuaire et de préparer un plan de développement industriel comprenant, entre autres, le repérage des marchés potentiels et des occasions d'attraction d'investissements, le tout en conformité avec les principes de développement durable.

« L'implantation de zones industrielles près des services portuaires ainsi que d'infrastructures routières et, souvent, ferroviaires représente un avantage compétitif considérable pour les entreprises qui s'y installent. Ce positionnement stratégique assurera entre autres une meilleure intégration des entreprises manufacturières aux chaînes d'approvisionnement mondiales, ce qui aura pour effet d'attirer des investissements au Québec, en plus d'accroître nos exportations », a indiqué le ministre Jean D'Amour. 

Le plan d'action 2015-2020 de la Stratégie maritime du Québec dispose notamment d'une enveloppe d'intervention de 300 millions de dollars, issue du programme ESSOR, pour soutenir des projets d'investissements privés dans les zones industrialo-portuaires. Une somme de 200 millions de dollars est également prévue par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports pour soutenir les projets d'infrastructures portuaires et intermodales consacrés au transport des marchandises.

« La position concurrentielle de la Montérégie, et par le fait même celle du Québec, se confirme à l'échelle nationale et internationale. J'ai la certitude qu'avec l'implantation de la zone industrialo-portuaire Contrecœur‑Varennes, nous avons un solide argument pour convaincre de jeunes femmes et de jeunes hommes de choisir un métier dans le domaine maritime et de contribuer activement à la vitalité de la communauté montérégienne », a mentionné la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Mme Lucie Charlebois.

« Le Québec est un endroit de choix pour investir, et notre gouvernement veut établir un réel partenariat Québec-régions. La Stratégie maritime s'y emploie, en étant audacieuse et profitable pour l'emploi, pour le développement économique de nos régions et des communautés et pour la protection environnementale d'un des plus beaux cours d'eau du monde », a conclu le ministre D'Amour.

Actuellement, le gouvernement du Québec finalise la signature d'ententes de collaboration afin de développer 16 zones industrialo-portuaires. L'implantation de telles zones constitue l'un des axes d'intervention autour desquels s'articule la Stratégie maritime du Québec.

À propos de la Stratégie maritime

La Stratégie maritime constitue, tout comme le Plan Nord, une initiative économique majeure pour le Québec. Elle vise une utilisation optimale et responsable du potentiel maritime québécois et comporte différentes mesures destinées à mettre en valeur le transport maritime, le tourisme et les ressources marines du territoire maritime. D'ici 2030, la Stratégie maritime engendrera des investissements de plusieurs milliards de dollars et entraînera la création de 30 000 emplois directs dans toutes les régions du Québec. Durant les cinq premières années, son plan d'action prévoit des investissements privés et publics de l'ordre de 2,9 milliards de dollars.

Pour en savoir plus au sujet de la Stratégie maritime, ou pour la consulter, visitez le www.strategiemaritime.gouv.qc.ca.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Pour plus d'information sur les zones industrialo-portuaires, consultez le www.economie.gouv.qc.ca/zones.

– 30 –

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :
TwitterFacebookLinkedInYoutube

Source(s) :

Marc Lapointe
Attaché de presse
Cabinet du ministre délégué aux Affaires maritimes
Tél. : 418 691-5650

Bianca Boutin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie
Tél. : 418 266-7181

Renseignement(s) :

Jean-Pierre D'Auteuil
Responsable des relations médias
Direction des communications
Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation
Tél. : 418 691-5698, poste 4868
Cell. : 418 559-0710