Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Communiqué de presse

Réponse aux mesures protectionnistes américaines

Québec satisfait des mesures annoncées par le gouvernement fédéral pour aider les industries de l'aluminium et de l'acier

Québec, le 3 juillet 2018 -  Le gouvernement du Québec est satisfait des mesures annoncées aujourd'hui par le gouvernement fédéral visant à appuyer les entreprises et les travailleurs des industries de l'aluminium et de l'acier. Ces mesures sont analogues aux actions posées par le gouvernement du Québec en réponse aux charges protectionnistes de l'administration américaine.

Pour être pleinement efficaces, les mesures du gouvernement du Québec et du gouvernement fédéral se doivent d'être arrimées. Le gouvernement du Québec compte mettre à contribution sa connaissance approfondie des industries québécoises de l'aluminium et de l'acier pour fournir rapidement l'aide aux entreprises et aux travailleurs qui en ont besoin.

En ce qui concerne la décision d'imposer des contre-mesures, le gouvernement du Québec considère qu'il s'agit d'une réponse nécessaire et proportionnée aux mesures protectionnistes américaines, qui sont une attaque frontale à l'économie du Québec. Le Québec entend continuer à travailler de concert avec le gouvernement fédéral et les autres provinces et territoires, notamment dans le cadre des contestations devant les instances de l'Accord de libre-échange nord-américain et de l'Organisation mondiale du commerce. L'objectif est partagé par tous : obtenir l'élimination complète et permanente des tarifs sur l'aluminium et l'acier.

C'est ce qu'ont confirmé aujourd'hui le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, la vice‑première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Christine St‑Pierre.

Citations

« Cette semaine, j'étais à Washington pour défendre les intérêts économiques des entreprises et des travailleurs québécois touchés par l'imposition des tarifs américains sur l'aluminium et l'acier. J'ai rappelé aux membres de l'administration Trump que les mesures protectionnistes appliquées par les États-Unis ont des conséquences à la fois sur l'économie américaine et québécoise. J'ai particulièrement insisté sur le fait que nos économies sont intégrées et que la stabilité de nos relations politiques et économiques permettra de maintenir la confiance des investisseurs de part et d'autre de la frontière. J'ai aussi réitéré l'importance du maintien intégral de la gestion de l'offre pour nos agriculteurs et nos producteurs laitiers. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Je réitère fermement que le gouvernement du Québec, en collaboration avec le gouvernement du Canada, continuera de faire front commun avec les représentants des secteurs québécois de l'aluminium et de l'acier, les syndicats et les différents ministères concernés jusqu'à ce que l'aluminium et l'acier canadiens et québécois soient entièrement et définitivement exemptés des tarifs imposés par les États-Unis. Rappelons que nous avons rendu disponible une somme de 100 millions de dollars par l'entremise du programme ESSOR afin d'accompagner les transformateurs et de nous assurer qu'ils ont les liquidités disponibles pour continuer à exporter. Nous allons poursuivre la défense de nos industries de l'aluminium et de l'acier coûte que coûte, et ce, pour les plus de 30 000 travailleurs et leur famille qui en dépendent. »

Dominique Anglade, vice‑première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Je rappelle qu'aux États-Unis, le Département de la défense, de nombreux élus et plusieurs industriels ont manifesté leur opposition aux tarifs sur l'aluminium et l'acier provenant de partenaires stratégiques des États-Unis, comme le Canada. Nous continuons d'ailleurs à multiplier les rencontres avec les représentants américains afin qu'ils fassent pression sur leur gouvernement pour éliminer ces tarifs complètement injustifiés et inacceptables. L'objectif du gouvernement du Québec consiste non seulement à obtenir une exemption permanente et complète de ces tarifs, mais également à démontrer les répercussions négatives qu'ils ont des deux côtés de la frontière. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides

Faits saillants

  • En avril 2017, l'administration américaine ordonnait au Département du commerce des États-Unis (DOC) de mener des enquêtes accélérées sur les répercussions des importations d'aluminium et d'acier sur la sécurité nationale. Le DOC a déposé ses rapports en janvier 2018, dans lesquels il analysait également les effets de ces importations sur les industries américaines de l'aluminium et de l'acier. Les conclusions de ces rapports ont été rendues publiques en février dernier.
  • Le 31 mai 2018, l'administration américaine a annoncé qu'elle mettait fin à l'exemption temporaire du Canada et du Mexique de l'imposition de tarifs. Par conséquent, depuis le 1er juin 2018, des tarifs de 10 % sur l'aluminium et de 25 % sur l'acier sont imposés sur les exportations canadiennes destinées aux États-Unis.
  • Rappelons que le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation a débloqué 100 millions de dollars en prêts et en garanties de prêts, par l'entremise du programme ESSOR, afin de soutenir les entreprises québécoises des industries de l'aluminium et de l'acier qui pourraient nécessiter une injection de liquidités à court terme en raison de la décision de l'administration américaine d'imposer des tarifs de 10 % sur l'aluminium et de 25 % sur l'acier exportés par le Canada aux États‑Unis.
  • Pour soutenir les travailleurs à risque dans les PME, la contribution financière d'Emploi-Québec a été haussée de 50 % à 85 % pour les coûts de formation des employés. 
  • Environ 50 % des importations d'aluminium primaire des États-Unis proviennent du Québec, et environ 60 % des exportations québécoises d'acier sont destinées au marché américain.
  • En 2017, les exportations québécoises d'aluminium vers les États-Unis représentaient plus de 7 milliards de dollars et plus de 90 % de l'ensemble des exportations québécoises d'aluminium.
  • En 2017, les exportations québécoises vers les États-Unis de produits sidérurgiques et de produits en acier fabriqués à partir d'acier acheté représentaient respectivement 788 millions de dollars et 291 millions de dollars.
  • Au Québec, la filière de l'aluminium génère près de 30 000 emplois, dont plus de 7 000 au sein de l'industrie primaire.
  • Le secteur de la fabrication de produits métalliques représente pour sa part 42 000 emplois, alors que les secteurs de la sidérurgie et de la fabrication de produits en acier à partir d'acier acheté génèrent plus de 3 200 emplois.

– 30 –

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :
TwitterFacebookLinkedInYoutube

Source(s) :

Joçanne Prévost Attachée de presse
Cabinet du premier ministre du Québec
418 643-5321

Kim Desert Attachée de presse adjointe
Cabinet de la vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique
418 691-5650

Ann-Clara Vaillancourt Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides
418 649-2319

Renseignement(s) :

Jean-Pierre D'Auteuil Responsable des relations médias
Direction des communications Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation
418 691-5698, poste 4868
Cellulaire : 418 559-0710