Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Actualités

22 septembre 2017

Le virage numérique des détaillants québécois : accompagnement de 1 325 marchands

Le projet de virage numérique des détaillants québécois, auquel le Ministère a attribué une somme de 4,63 millions de dollars, prend son envol en septembre avec la formation d’une première cohorte de 40 détaillants de Montréal et de la Montérégie.

Les outils implantés dans le cadre du virage numérique des détaillants ont pour objectif de permettre la mise en œuvre de stratégies numériques chez les marchands qui comptent de 10 à 50 employés, et ce, afin de répondre aux nouvelles exigences de l’économie numérique.

Une équipe de 9 spécialistes du numérique s’affairera à offrir un accompagnement personnalisé aux 1 325 détaillants participants sur une période de quatre ans. Le Ministère a mandaté le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) pour mettre sur pied ce programme d’accompagnement.

Le programme d’accompagnement

Ce programme comporte deux volets :

  1. un bloc de 21 heures d’accompagnement pour réaliser le diagnostic de la capacité numérique de l’entreprise et son plan de transformation numérique, sélectionner un fournisseur numérique et implanter des solutions, incluant un site Web transactionnel. Une équipe de 9 spécialistes du numérique visiteront les détaillants participants à cet effet;
  2. une formation de deux jours portant sur la commercialisation et le marketing Web, offerte dans plusieurs cégeps de la province par la Fédération des cégeps.

La transformation numérique des entreprises pour combler les retards du Québec

Ce projet vise à combler le retard des détaillants québécois en ce qui a trait à l’appropriation et des outils numériques.

  • Environ 90 % des entreprises actives dans le secteur du commerce de détail au Québec possèdent un site Web informationnel. Cependant, seulement 14 % d’entre elles utilisent leur plateforme pour vendre des produits ou des services en ligne1;
  • Les consommateurs québécois achètent de plus en plus leurs produits et services en ligne. Malgré cela, les détaillants québécois tardent à investir dans les nouvelles technologies2.

Le rôle du CQCD

Organisme rassembleur de choix pour mener à bien ce projet, le CQCD est le principal porte-parole des détaillants, tant les petits que les grands. Il est un important partenaire du Ministère, avec qui il partage l’objectif d’améliorer la compétitivité du secteur québécois du commerce de détail.

Favoriser la réussite grâce à des partenariats

Afin de réaliser ce projet titanesque, le CQCD compte sur une pléiade de partenaires, comme :

  • le CEFRIO, qui assure un transfert d’expertise, la conception des outils de diagnostic numérique et la formation des accompagnateurs;
  • la Fédération des cégeps, laquelle veille à élaborer la formation sur la commercialisation et à offrir celle-ci aux marchands;
  • les chambres de commerce et les sociétés de développement commercial, qui voient à la promotion du projet ainsi qu’au recrutement et à la sélection des marchands participants.

Pour s’inscrire au programme

Communiquer avec le CQCD:

  • par téléphone au 514 842‑6681
  • par courriel à cqcda commercialcqcd.org.

 

Note 1 : CEFRIO, Indice du commerce électronique au Québec (ICEQ) – volet Entreprises, édition 2015, p. 5.
Note 2 : Institut du Québec, Le commerce en ligne au Québec : passer du retard à la croissance, édition 2015, p. 5.