Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

S'informer/Créneaux et pôles d'excellence

ACCORD, Agir ensemble pour être compétitif.

Transformation de l'aluminium

Secteur d’activité

Description

La région du Saguenay–Lac-Saint-Jean occupe une position stratégique 
en ce qui a trait à la production et à la transformation de l'aluminium 
au Québec. Son image de marque, Vallée de l'aluminiumMD, est protégée tant au Canada qu'aux États-Unis, en Europe et dans une partie 
du Moyen-Orient.

Près d'un million de tonnes métriques d'aluminium primaire, soit 32 % 
de la production canadienne, sont produites annuellement dans la région. Autour de ce noyau de production primaire se greffent une centaine d'entreprises actives dans la transformation de l'aluminium et la production d'équipements spécialisés. La Vallée de l'aluminiumMD représente plus de 2 600 emplois directs destinés à transformer 
le métal gris brut en divers produits à valeur ajoutée.

Composition

Le créneau Transformation de l'aluminium se compose de quatre filières de production, soit :

  • production de produits semi-finis en aluminium :
    • câbles,
    • blocs coupés,
    • plaques,
    • lingots d'alliages spéciaux,
    • etc.;
  • production de produits finis, fabriqués en aluminium, entièrement ou en partie :
    • vélos,
    • tubes,
    • ailes d'aéronefs,
    • remorques routières,
    • enseignes,
    • échangeurs de chaleur,
    • etc.;
  • fabrication d'équipements spécialisés pour l'industrie mondiale de la production d'aluminium :
    • caissons,
    • superstructures,
    • dégazeurs,
    • transporteurs de creuset,
    • logiciels de calcul de fournée,
    • etc.;
  • recyclage de l'aluminium et des résidus de fabrication :
    • granules d'aluminium,
    • carbone en vrac,
    • etc.

Les productions à fort contenu technologique ou qui nécessitent 
un savoir-faire important sont reconnues comme les éléments les plus porteurs pour le créneau. La présence dans la région de plusieurs centres de recherche de haut niveau, spécialisés dans la transformation de l'aluminium, facilite la mise en œuvre de cette orientation.

Occasions d'affaires

La prise en compte des aspects environnementaux et du développement durable par les différents acteurs de la société québécoise se traduit 
par une augmentation des besoins en produits d'aluminium. En effet, 
la volonté d'allègement dans l'ensemble des secteurs du transport 
et de la construction ouvre de nouvelles perspectives et de nouveaux marchés. Le créneau veille, avec les entreprises qui le composent, à saisir 
ces nouvelles possibilités et à en faire des occasions d'affaires 
et de développement.

Une structure efficace

Grâce aux relations étroites qu'entretiennent les entreprises entre elles, 
le créneau bénéficie d'une forte cohésion. La présence d'une chaîne d'approvisionnement complète facilite la réalisation de projets complexes. 

Toutes les opérations suivantes peuvent s'effectuer sur le territoire du créneau :

  • cintrage;
  • coupage;
  • usinage;
  • peinture;
  • soudage;
  • collage;
  • rivetage;
  • perçage;
  • traitement thermique;
  • assemblage;
  • montage;
  • intégration.

À l'international

Quelques entreprises régionales engagées dans la transformation 
de l'aluminium sont actives à l'international, dont certains équipementiers majeurs. Le créneau vise à accroître le nombre d'entreprises exportatrices et à les aider à occuper une position avantageuse sur 
les marchés internationaux.

Stratégie

Pour faire suite au renouvellement du créneau, une stratégie 
et un plan d'action, soutenus par les principaux acteurs régionaux de développement du secteur de l'aluminium, ont été élaborés.

Une nouvelle entente de mise en œuvre d'une durée de cinq ans 
a été signée le 24 mars 2012
par :

  • le gouvernement du Québec;
  • 
le comité régional ACCORD;
  • le comité de créneau;
  • la Conférence régionale des élus du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Vision

D'ici 2015, atteindre une masse critique d'entreprises 
rentables et performantes afin de positionner la région du 
Saguenay–Lac-Saint-Jean comme l'un des pôles mondiaux 
de la transformation de l'aluminium, et ce, en soutenant la croissance des entreprises existantes du territoire et en contribuant activement à l'implantation de nouvelles entreprises.

Forces du créneau

La région possède de nombreux atouts, notamment :

  • la présence de quatre grandes alumineries, ce qui fait du 
Saguenay–Lac-Saint-Jean le territoire ayant la plus forte concentration d'activités de transformation d'aluminium au Québec;
  • un système régional d'innovation structuré avec des centres de recherche et développement (R-D) de haut calibre comptant plus de 300 chercheurs;
  • une offre de formation technique et spécialisée complète allant 
de l'enseignement au secondaire jusqu'à l'université et comprenant 
des études à la maîtrise et au doctorat en génie et en sciences;
  • un nombre important d'entreprises spécialisées dans l'assemblage et le montage de pièces et d'équipements 
en aluminium;
  • des partenaires socio-économiques mobilisés, capables 
de travailler ensemble pour faciliter la réalisation de projets liés 
à la transformation de l'aluminium;
  • une expertise poussée et un savoir-faire pointu en matière d'aluminium grâce à la présence d'un réseau de firmes 
et d'entreprises spécialisées (génie-conseil, équipementiers, métallurgistes et autres);
  • la disponibilité de capitaux pour les étapes de prédémarrage 
et de démarrage grâce à divers fonds régionaux privés.

Principaux axes de développement

Quant au plan d'action, il s'articule autour de six axes de développement :

  1. Entreprise
    Aider à l'implantation de nouvelles entreprises et faciliter l'expansion et la consolidation des entreprises existantes.
  2. Financement
    Améliorer l'accessibilité aux divers soutiens 
financiers offerts.
  3. R-D, innovation et transfert
    Augmenter l'utilisation des différentes structures et infrastructures de R-D de la région par les petites 
et moyennes entreprises (PME).
  4. Formation et main-d'œuvre
    Augmenter les compétences techniques de la main-d'œuvre et susciter l'intérêt des jeunes 
pour les métiers liés à l'aluminium.
  5. Utilisation du matériau
    Travailler en collaboration avec tous 
les partenaires québécois du secteur de l'aluminium pour promouvoir l'utilisation judicieuse de l'aluminium.
  6. Entrepreneuriat et organismes de soutien
    Contribuer activement 
à l'amélioration de l'environnement d'affaires de la région et favoriser la collaboration des entreprises en ce qui a trait à la réalisation 
de projets communs et structurants.

Objectifs d'affaires

  • Implantation d'au moins 5 nouvelles entreprises de transformation 
de l'aluminium sur le territoire.
  • Augmentation de 30 % du nombre d'emplois au sein du créneau (référence 2008).
  • Investissement d'au moins 20 M$ en mesures de soutien liées 
à la transformation de l'aluminium.

Réalisations

Voici les réalisations les plus marquantes du créneau :

Coordination

La Société de la Vallée de l'aluminium.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. (SVA) assure la gestion 
du créneau d'excellence Transformation de l'aluminium. Le conseil d'administration de cet organisme joue également le rôle de comité 
de créneau.

Principaux partenaires

  • Bureau de Développement économique régional de Rio Tinto Alcan (BDER)
  • Centre d'entrepreneuriat et d'essaimage de l'Université 
du Québec à Chicoutimi (CEE-UQAC)
  • Centre de métallurgie du Québec (CMQ)
  • Centre de recherche sur l'aluminium (REGAL)
  • Centre québécois de recherche et de développement de l'aluminium (CQRDA)
  • Centre de recherche de Rio Tinto Alcan (CRDA)
  • Centre universitaire de recherche sur l'aluminium (CURAL)
  • Centre des technologies de l'aluminium (CTA) du Conseil national 
de recherches Canada (CNRC), site Saguenay
  • Humanis (formation continue offerte par le Cégep de Chicoutimi)
  • Organismes socio-économiques régionaux :
    • Investissement Québec (IQ)
    • 
Développement économique Canada (DEC)
  • Réseau TRANS-AL
  • SERDEX International
  • Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

La région

Saguenay–Lac-Saint-Jean

  • 277 209 résidents en 2015 (3,35 % de la population du Québec);
  • superficie de 95 762 km2;
  • principales villes (2015) :
    • Saguenay (145 745 habitants),
    • Alma (31 011 habitants),
    • Dolbeau-Mistassini (14 218 habitants),
    • Saint-Félicien (10 291 habitants),
    • Roberval (10 023 habitants);
  • 5 municipalités régionales de comté (MRC) et territoires équivalents;
  • 128 000 emplois recensés en 2015;
  • 2,1 G$ de ventes de biens fabriqués destinées aux États-Unis en 2012.

Pour plus d'information

Direction régionale du Saguenay–Lac-Saint-Jean
3950, boulevard Harvey, 2e étage
Saguenay (Québec) G7X 8L6
Téléphone : 418 695-7971
Courriel

Créneau d'excellence Transformation de l’aluminium
100, rue Saint-Joseph Sud, bureau 205
Alma (Québec)  G8B 7S8
Téléphone : 418 669-0003

Démarche ACCORD

Ce créneau d'excellence est issu de la démarche ACCORD, une stratégie gouvernementale de développement économique régional.

Précédent
Plan d'action numérique en éducation et en enseignement supérieur Transporter le Québec vers la mobilité : Politique de mobilité durable - 2030 Budget 2018-2019 Plan économique du Québec - Mise à jour novembre 2017 Le plan économique du Québec Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Ensemble on fait avancer le Québec Stratégie maritime du Québec
Suivant