Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Export Québec/Outils

Outils

Portrait des exportations du Québec

Banque de données sur les exportations

L'Institut de la statistique du Québec (ISQ) vous permet de produire des rapports sur mesure sur le commerce du Québec et du Canada avec plus de 200 pays.

Consulter la Banque de données.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.

Calepin - Le commerce extérieur du Québec

Le calepin est un aide-mémoire présentant l'évolution des exportations et des importations de biens et services du Québec sous forme de tableaux et de graphiques. Il identifie ses principaux partenaires commerciaux, ses principaux produits échangés ainsi que ses principaux marchés internationaux. Il donne aussi un aperçu de l'importance des échanges entre le Québec et les autres provinces canadiennes.

Dynamique des exportations de biens et de services du Québec sur les marchés extérieurs

Les exportations du Québec stagnent depuis 2000, en valeur et en volume. Les gains obtenus en milieu de décennie ont été effacés par la dernière récession.

Ces résultats contrastent avec ceux des années 1990 et sont nettement inférieurs à l'évolution des exportations mondiales durant les années 2000.

Le fait marquant aura été le recul majeur du Québec sur le marché américain au cours de la dernière décennie, en raison de la détérioration de son positionnement concurrentiel.

Le Québec a toutefois démontré une meilleure capacité d'adaptation sur le marché du reste du Canada et le marché international hors États-Unis. Le premier est redevenu son premier marché à l'exportation et le second, son nouveau marché en croissance.

Les perspectives du marché mondial s'améliorent, mais les gains pour l'industrie québécoise ne sont pas assurés.

Document

Avis sur l'accessibilité

Nos documents téléchargeables peuvent contrevenir aux règles de l'accessibilité Web. Si vous éprouvez de la difficulté à les utiliser, communiquez avec nous.

Faits saillants de l'activité des PME hors Québec

La mondialisation progresse à un rythme soutenu depuis le début des années 90. Elle se caractérise à la fois par :

  • une forte croissance du commerce mondial, plus de deux fois supérieure à celle de la production mondiale;
  • une explosion des investissements directs à l'étranger, dont la valeur du stock a été multipliée par huit;
  • une présence accrue dans le secteur des services, surtout par des investissements directs à l'étranger dans les services aux entreprises.

Trois facteurs clés président à son développement :

  1. l'évolution technologique, qui réduit, par de constantes améliorations dans les transports et surtout dans les technologies de l'information, la distance entre les économies,
  2. la libéralisation des marchés, qui élimine progressivement les contraintes à la frontière, et
  3. la concurrence entre les entreprises, et même entre les gouvernements, qui pousse les uns à se démarquer et les autres à suivre.

La mondialisation a été source de croissance économique pour l'ensemble de la planète, mais surtout pour les économies émergentes qui ont su adopter les façons de faire pour accélérer leur développement.

Ce faisant, elles sont devenues à la fois des concurrentes de plus en plus féroces sur les marchés internationaux, et progressivement des marchés de plus en plus dominants, porteurs de nombreuses occasions d'affaires.

En 2007, le Ministère a entrepris des travaux en vue de mieux cerner la problématique de l'internationalisation des entreprises québécoises, dans le but d'élaborer de nouvelles orientations.

Pour ce faire, le Ministère a tenu des consultations, il a réalisé une revue de la littérature ainsi que des études et des rapports de recherche, il a lui-même effectué diverses analyses et études, en plus d'avoir analysé différentes bases de données dans le domaine (Statistique Canada, enquêtes d'associations d'entreprises, etc.).

Le constat est assez frappant, en ce sens que le processus d'internationalisation des entreprises québécoises a connu un net ralentissement au cours des années 2000.

Bien qu'il existe des bases de données complètes et détaillées sur les exportations et les importations de biens et de services, on trouve très peu d'information sur les autres activités d'internationalisation des entreprises québécoises.

C'est la raison pour laquelle le Ministère a confié à l'ISQ le soin de réaliser une enquête détaillée visant à dresser un portrait clair et représentatif de l'internationalisation des entreprises au Québec, surtout celles des secteurs de la fabrication et des services qui ont de 20 à 500 employés.

Précédent
Plan économique du Québec - Mise à jour novembre 2017 Québécois, notre façon d'être canadien Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Le Québec dans le monde : s'investir, agir, prospérer Ensemble on fait avancer le Québec Stratégie maritime du Québec Le plan économique du Québec Propulser le Québec par l'électricité
Suivant