Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Créer des liens/Projets de recherche internationaux

Répertoire des grandes infrastructures de recherche ouvertes à la collaboration internationale

Les infrastructures1 jouent un rôle crucial dans la compétitivité de la recherche, puisqu’elles représentent un facteur important d’attractivité et de rétention de la main-d’œuvre scientifique. Elles favorisent la coopération entre les chercheurs, puisque leur utilisation est partagée, au moyen de réseaux, par plusieurs équipes de recherche :

  • au Québec;
  • au Canada;
  • à l’international. 

Le ministère de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations a pris l’initiative de cibler les infrastructures de recherche d’envergure au Québec présentant un attrait important pour les chercheurs canadiens et étrangers. De cette initiative, est né un répertoire virtuel. 

Objectifs

  • Faire connaître le potentiel technologique du Québec en matière d’infrastructures de recherche ainsi que les regroupements et les organismes de recherche qui le détiennent.
  • Accroître la collaboration entre les chercheurs québécois et étrangers en favorisant l’utilisation des infrastructures à la fine pointe de la technologie et des expertises qui y sont associées.
  • Chercheurs étrangers
  • Délégations du Québec à l’étranger
  • Bureaux du Québec au Canada
  • Associations
  • Réseaux et regroupements de recherche,
  • Universités
  • Ministères et organismes étrangers avec lesquels le Québec a une coopération structurée.

Il est possible de soumettre une nouvelle infrastructure ou d'effectuer des modifications en formulant une demande écrite par courriel à repertoire.infrastructures@economie.gouv.qc.ca.

1. La définition d’une infrastructure de recherche aux fins du répertoire est la suivante :  tous les équipements et ensembles d’équipements, matériels spécialisés et installations nécessaires à la réalisation de travaux de pointe et au développement de hautes technologies (incluant les spécimens, logiciels et infrastructures informationnelles (bases de données et liens de communication)).