Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Communiqué de presse

Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste

Le Québec accueille favorablement la signature d’une entente de principe, mais compte poursuivre la défense des intérêts québécois

Québec, le 24 janvier 2018 -  Le gouvernement du Québec accueille favorablement la conclusion d'une entente de principe entre les négociateurs en chef des dirigeants des onze pays membres de l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP). L'annonce a été faite en marge de discussions qui se déroulent actuellement au Japon.

Les Parties se sont entendues sur les éléments fondamentaux de l'Accord, qui devra ensuite être signé par les chefs d'État des onze pays membres.

Le PTPGP, qui renforcera et facilitera l'accès des entreprises québécoises à des marchés asiatiques très développés, comme le Japon, et en forte croissance, comme la Malaisie ou le Vietnam, vise différents domaines, par exemple le commerce de biens, les investissements, l'agriculture, les marchés publics, la mobilité des personnes et la propriété intellectuelle. Grâce à cet accord, le Québec pourra diversifier ses exportations, notamment vers des marchés en forte croissance, ce qui générera des bénéfices importants pour son économie.

Le PTPGP procurera un avantage concurrentiel aux entreprises québécoises sur ces marchés. Les secteurs de l'aluminium, des pièces automobiles, des produits du plastique, des produits forestiers et des produits agroalimentaires pourront notamment profiter de baisses de tarifs douaniers.

Par ailleurs, le gouvernement reste mobilisé afin de diversifier les marchés d'exportation du Québec et de protéger les intérêts économiques des Québécois. En ce sens, il demeure vigilant et préoccupé à l'égard d'un accès accru des produits sous gestion de l'offre au marché canadien. Il sera essentiel que le gouvernement fédéral mette en place des programmes de compensation adéquats pour ce secteur.

Citations :

« Cet accord contribuera de façon significative à la diversification des exportations du Québec et favorisera les entreprises québécoises sur les marchés en forte croissance de la région Asie-Pacifique. Le gouvernement du Québec entend suivre de près la mise en oeuvre de cet accord afin de continuer à défendre les intérêts du Québec. »

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Ce nouvel accord nous permet de continuer à diversifier nos marchés en offrant à nos producteurs bioalimentaires des occasions d'affaires très intéressantes dans des pays à fort potentiel commercial. Le Québec poursuivra ses représentations auprès du gouvernement fédéral afin de s'assurer que les programmes de compensation nécessaires sont mis à la disposition des acteurs des secteurs agricole et alimentaire qui subiront les effets de cet accord. Il est important de mentionner que nous continuons de suivre de près les renégociations de l'Accord de libre-échange nord-américain afin de conserver un environnement d'affaires stable avec notre principal partenaire commercial, les États-Unis. »

Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Faits saillants :

  • Le PTPGP regroupe l'Australie, le Brunei Darussalam, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, le Vietnam et le Canada. Il représente près de 15 % du PIB mondial et réunit environ 500 millions de consommateurs.
  • En 2016, les exportations du Québec vers les pays du PTP-11 totalisaient 4,3 milliards de dollars, ce qui représente plus de 5 % de ses exportations internationales.
  • Ces marchés offrent un bon potentiel pour les exportateurs québécois, car les pays partenaires de l'Accord ont importé, en 2016, des produits pour une valeur de 1 969,6 milliards de dollars.
  • Cet ambitieux accord commercial accorderait au Québec un accès à des marchés avec lesquels le Canada ne possède pas d'accord commercial, comme le Vietnam, la Malaisie, l'Australie, le Japon et la Nouvelle-Zélande.

– 30 –

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l’Économie et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :
TwitterFacebookLinkedInYoutube

Source(s) :

Gabrielle Tellier
Attachée de presse
Cabinet de la vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique
418 691-5650

Mathieu Gaudreault
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec
418 643-7295

Renseignement(s) :

Jean-Pierre D'Auteuil
Responsable des relations médias
Direction des communications
Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation
418 691-5698, poste 4868
Cellulaire : 418 559-0710