Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Les sous-secteurs

Services de télécommunication

Faits saillants en 2016
Services de télécommunication
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Nombre d’emplacements avec employés 592
Nombre d’emplois 30 426
Revenu 12,7 G$
PIB réel ($ enchaînés de 2007) 6,3 G$
Investissement en R-D (préliminaire de 2013) 91 M$
Exportations internationales 540 M$

Aperçu de l’industrie québécoise

En 2016, l’industrie québécoise des services de télécommunication comptait 592 emplacements, employait plus de 30 000 personnes et réalisait des recettes de 12,7 milliards de dollars.

Au Québec, l’industrie des services de télécommunication se compose d’un nombre réduit de grandes entreprises propriétaires de réseaux (opérateurs) et d’un grand nombre de petites entreprises fournisseurs de services.

Les opérateurs de réseaux détiennent et exploitent les infrastructures de réseaux de télécommunication, et agissent comme fournisseurs de services de gros et de détail. Ces opérateurs sont :

  • BCE (Bell);
  • Cogeco;
  • Rogers;
  • Telus;
  • Vidéotron.

Les fournisseurs de services non propriétaires de réseaux utilisent les réseaux des opérateurs pour offrir des services aux particuliers et aux entreprises. En effet, la déréglementation du secteur a permis l’éclosion de compagnies concurrentes dont la qualité du service est en constante évolution.

L’offre de l’industrie des services de télécommunication se décline en cinq principaux segments :

  • Services de téléphonie fixe et mobile;
  • Services de télédiffusion;
  • Services d’accès Internet;
  • Services connexes, y compris l’hébergement de données et les services de messagerie électronique;
  • Services de câblage structuré.

Une industrie stratégique pour le développement économique et pour la connectivité de la société

L’industrie des services de télécommunication met en place les infrastructures nécessaires au bon fonctionnement des communications. Ainsi, elle contribue activement à accroître la productivité et la compétitivité des entreprises des autres secteurs industriels.

Cette industrie crée et maintient des emplois partout au Québec. Les grands opérateurs sont présents dans toutes les régions qu’ils desservent et dans lesquelles ils possèdent des infrastructures de réseaux. Plusieurs prestataires de services sont aussi des coopératives desservant des communautés restreintes et régionales.

De plus, l’industrie des services de télécommunication investit massivement dans la modernisation des infrastructures de ses réseaux, avec des dépenses en immobilisations annuelles correspondant à plus de 23 % de son chiffre d’affaires1 pour l’année 2016.

En 2016, presque tous les foyers québécois (99 %) avaient accès à la large bande résidentielle (5 Mbps ou plus en téléchargement), d’après le CRTC.

Marché mondial et tendances

Selon l’organisation IDATE2, le marché mondial des services de télécommunication devrait connaître une croissance faible dans les prochaines années. Évalué à 1 130 milliards d’euros (1 696 milliards de dollars canadiens) en 2016, ce marché devrait atteindre près de 1 200 milliards d’euros (1 800 milliards de dollars canadiens) en 2019, ce qui correspond à une croissance annuelle moyenne de 2 %.

Malgré cette faible croissance, le trafic des données ne cessera d’augmenter – on prévoit qu’il va presque tripler de 2016 à 20213. Plusieurs technologies sont actuellement en développement pour répondre à cette demande, dont la technologie 5G (en remplacement de l’actuelle 4G), qui offrira des débits de 10 Gbps. Cette nouvelle infrastructure favorisera le déploiement de l’Internet des objets et les technologies de réseaux définis par logiciels (software defined networks – SDN), qui apporteront plus de flexibilité et de capacité aux réseaux de télécommunication.

1. Source : CRTC, Rapport de surveillance sur les télécommunications 2017.

2. IDATE, Digiworld Yearbook 2016.

3. Cisco Visual Networking Index, 2016-2021.

Nous joindre
Direction des technologies de l’information et des communications

Où nous trouver?

Téléphone :
418 691-5698, poste 5957

Sans frais :
1 866 680-1884

Adresse postale :
710, place D'Youville, 9e étage
Québec (Québec)
G1R 4Y4

Télécopieur :
418 643-6947