Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Le secteur

Grands enjeux

Compétitivité

  • Le commerce électronique transforme les modèles d’affaires traditionnels en ce qui a trait à la vente aux consommateurs (B2C) et entre entreprises (B2B) dans tous les secteurs industriels du Québec.
  • Les géants du Web (Google, Facebook, Amazon, eBay, Microsoft) imposent leurs modèles d’affaires et exigent des entreprises québécoises qu’elles rehaussent leur compétitivité sur le marché. Pour relever ce défi de taille, les entreprises locales doivent repenser leurs façons de faire de manière à tirer pleinement profit du commerce électronique.

Expérience client

  • L’adoption d’une stratégie omnicanal, soit la capacité de maintenir la même expérience client peu importe le canal de distribution, constitue l’un des facteurs clés de succès pour tirer pleinement profit du commerce électronique. Les entreprises doivent être d’autant plus créatives et capables de proposer des solutions pertinentes pour répondre aux attentes élevées de leurs consommateurs, qu’il s’agisse :
    • de prix compétitifs;
    • de transactions en ligne sans embûches;
    • de livraisons dans de courts délais.

Exportation des ventes

Équité fiscale

  • Le commerce électronique bouleverse les modèles traditionnels de la vente au détail et suscite de nouveaux enjeux quant à la perception des taxes.
  • Pour y répondre, le gouvernement du Québec a mis en place, en novembre 2017, un Plan d’action pour assurer l’équité fiscale.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.. Celui-ci comporte certaines dispositions relatives au commerce électronique, soit :
    • renforcer les contrôles douaniers;
    • percevoir la TVQ auprès des sociétés canadiennes hors Québec.

Logistique

  • La gestion de la chaîne logistique soutenant le commerce électronique est un enjeu important pour les entreprises effectuant des ventes en ligne, selon un portrait effectué par le CEFRIO.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.. Parmi les principaux défis :
    • les consommateurs sont influencés par les pratiques logistiques performantes des grandes entreprises telles qu’Amazon et imposent un standard de qualité élevé;
    • la majorité des entreprises qui vendent en ligne (71 %) disposent d’un seul centre de distribution (ou entrepôt), puisque leur volume d’expéditions lié au commerce électronique demeure faible. Une entreprise sur deux (50 %) fait moins de cinq expéditions par semaine.
  • Pour répondre aux attentes toujours plus grandissantes des consommateurs, les entreprises en ligne doivent rendre plus efficaces leurs opérations logistiques en commerce électronique. Elles doivent investir dans les technologies nécessaires ou externaliser leurs activités logistiques, afin de se recentrer sur leur offre de produits distinctifs et sur un marketing fort.

Sécurité des données des utilisateurs

  • La collecte et la gestion des données personnelles de clients par les entreprises constituent un enjeu de sécurité important, si ces données ne sont pas protégées adéquatement. Des individus malveillants ou des pirates informatiques peuvent tenter d’accéder aux serveurs stockant ces renseignements personnels afin de se les approprier ou de les détourner. L’actualité récente fait état de plusieurs piratages de données personnelles qui ont eu lieu même dans les industries et les entreprises possédant des standards très élevés en matière de sécurité.
  • Afin de répondre à cet enjeu, la Stratégie nationale de cybersécurité.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. a été mise en œuvre en 2018 par le gouvernement du Canada. Malgré cette initiative, la pénurie d’experts en cybersécurité est problématique. La promotion des programmes de formation en cybersécurité s’avère donc importante, afin d’y attirer de nouveaux talents.
Nous joindre
Direction du commerce et des boissons alcooliques

Téléphone :
514 499-2189

Sans frais :
1 866 680-1884, poste 2189

Adresse postale :
380, Saint-Antoine Ouest
04-NE
Montréal (Québec)
H2Y 3X7

Télécopieur :
514 873-7408