Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Plans d'action

Oser entreprendre : Plan d'action gouvernemental en entrepreneuriat 2017-2022

  • Accélérateur : organisme ou structure qui soutient, sur une courte période, les entreprises en démarrage axées sur la croissance à l’aide de formations, de mentorats et de financement de courte durée.
  • Coach d’entrepreneur : expert dans un ou des domaines de gestion particuliers; ses services ne s’apparentent donc pas à ceux d’un consultant « classique ».
  • Coaching entrepreneurial : accompagnement personnalisé et privilégié qui se fonde sur une relation d’affaires entre le coach, qui est rémunéré pour son service, et l’entrepreneur, qui cherche à développer et à améliorer ses compétences et sa performance.
  • Création d’entreprises : sur une période de deux années consécutives, une entreprise est considérée comme nouvelle ou créée si elle avait au moins un employé salarié au cours de la deuxième année, mais aucun durant la première année.
  • Entrepreneur : créateur d’une entreprise qui exploite de nouveaux produits, processus ou marchés. Il peut également être l’acquéreur ou le repreneur d’une entreprise existante dont il assure le développement. Il peut agir seul ou avec des associés au sein d’une équipe entrepreneuriale.
  • Entrepreneuriat : l’acte de prendre le risque d’investir des capitaux et d’assumer la responsabilité d’une équipe afin de réaliser des activités économiques créatrices de valeur. En ce sens, l’entrepreneuriat est l’acte de créer une nouvelle entreprise, mais aussi de reprendre une entreprise existante.
  • Entrepreneurs de la diversité : dans le cadre du PAGE, il s’agit d’entrepreneurs qui appartiennent à des minorités ethnoculturelles, soit un groupe social partageant la même origine ethnique ou la même culture, englobé dans une collectivité plus large dont l’origine ethnique et la culture sont différentes.
  • Entreprise : structure économique et sociale comptant au moins un employé salarié et travaillant de façon organisée à la production de biens ou à la prestation de services pour des clients.
  • Entreprise à forte croissance : petite ou moyenne entreprise qui enregistre des bonds considérables de son chiffre d’affaires sur plusieurs exercices consécutifs et qui crée des emplois.
  • Entreprise mère : entreprise d’accueil dans laquelle le projet intrapreneurial prend place. Cette entreprise permet donc à l’intrapreneur d’utiliser ses ressources technologiques, humaines et financières afin de faciliter le démarrage de son projet et d’augmenter ses chances de réussite.
  • Financement participatif (ou crowdfunding, sociofinancement) : processus qui permet à une personne ou à une entreprise de recueillir de petites sommes auprès d’un grand nombre de personnes, par Internet. L’objectif est de réunir des fonds suffisants pour réaliser un projet précis. Il existe différents types de financement participatif, notamment les dons, la prévente de produits ou le financement participatif en capital (définition de l’Autorité des marchés financiers).
  • Incubateur : organisme ou structure qui offre des services d’accompagnement aux entreprises innovantes en démarrage, dans le but d’améliorer leurs chances de succès. L’aide spécialisée qui est offerte aux entreprises est un accompagnement d’affaires. Dans certains cas, elle comprend l’accès à des infrastructures de laboratoire, à des équipements scientifiques ou à un soutien financier.
  • Incubateur corporatif : incubateur d’entreprises qui est soutenu financièrement par des entreprises d’envergure.
  • Intrapreneur : personne qui est en tête du projet intrapreneurial et qui veille à sa réussite.
  • Intrapreneuriat : concept selon lequel il y a création, dans une entreprise existante, d’un projet d’affaires innovant et vecteur de croissance, piloté par un employé de cette entreprise. Le projet peut être le développement d’un nouveau produit, la mise sur pied d’un comité, l’élaboration d’une stratégie innovatrice, etc. Dans le cadre de ce projet, l’intrapreneur bénéficie de l’appui financier, technique ou humain de l’équipe en place.
  • Mentorat : relation d’accompagnement libre, confidentielle, exempte de conflits d’intérêts et basée sur la confiance et le respect mutuels. Le mentorat pour entrepreneurs consiste à jumeler un entrepreneur mentoré avec un entrepreneur mentor qui a plus d’expérience et qui a déjà réussi un projet d’entreprise. Le mentorat n’est pas un service de consultation ni de coaching professionnel à titre bénévole, mais bien une forme d’accompagnement, sur le plan personnel, pour guider l’entrepreneur dans ses décisions.
  • Propriétaire d’entreprise : entrepreneur ou travailleur indépendant ayant au moins un employé salarié.
  • Startup : entreprise ayant une ambition mondiale et étant à la recherche d’un modèle économique qui lui assurera une croissance forte et rapide (sur une période de un à trois ans). Ce type d’entreprise vit une situation de risque où les probabilités de réussite ne sont pas connues et ne peuvent être raisonnablement estimées. La startup est souvent une entreprise créée depuis moins de deux ans. Il peut toutefois s’agir aussi d’une entreprise plus âgée qui entreprend une transformation et qui se dote d’un nouveau modèle d’affaires. Sa valeur repose en tout ou en partie sur les technologies numériques et leur appropriation dans tous les secteurs.
  • Taux de création d’entreprises : sur une période de deux années consécutives, pourcentage d’entreprises nouvelles ou créées, par rapport au nombre total d’entreprises actives au cours de cette période.