Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Guides et outils

Analyse de la dimension

Éco-innovation

Depuis 2008, au Québec, les émissions de GES par habitant (en tonnes d’équivalent CO2) ont peu changé. En 2013, les émissions de GES au Québec se chiffraient à 10,1 tonnes d'équivalent CO2 par habitant, soit moins que la moitié des émissions canadiennes par habitant (20,7). À  l’échelle internationale, en 2013, le Québec avait un taux d’émission similaire à celui de l’Autriche (9,4 tonnes), du Danemark (9,7 tonnes) et de la Norvège (10,6 tonnes).

Graphique – Émissions de gaz à effet de serre (GES) par habitant (en tonnes d’équivalent CO2), Québec, Ontario, Canada et quelques pays de l'OCDE, 2000-2013

Graphique représentant les émissions de gaz à effet de serre (GES) par habitant (en tonnes d’équivalent CO2) pour le Québec, l'Ontario, le Canada et quelques pays de l'OCDE, de 2000 à 2013.

Source : Conference Board du Canada, http://www.conferenceboard.ca/hcp/provincial-fr/environment-fr/ghg-emissions-fr.aspx (page consultée le 28 avril 2017).

En 2014, avec 0,15 tonne d’équivalent pétrole par 1 000 $ US de PIB, le Québec affichait une intensité énergétique supérieure à celle de l’Ontario (0,12) et du Canada (0,13), mais inférieure à l’intensité énergétique de la Saskatchewan (0,18). En 2013, à l’échelle internationale, le Québec affichait une intensité énergétique comparable à celle de la Finlande (0,14).

Graphique – Intensité énergétique (consommation totale d’énergie finale par unité de produit intérieur brut (PIB), mesurée en tonnes d’équivalent pétrole par 1 000 $ US de PIB), Québec, Ontario, Canada et quelques pays de l'OCDE, 2013

Graphique représentant Intensité énergétique du Québec, de l'Ontario, du Canada et de quelques pays de l'OCDE en 2013.

Source : Conference Board du Canada, http://www.conferenceboard.ca/hcp/provincial-fr/environment-fr/energy-intensity-fr.aspx (page consultée le 28 avril 2017).

En 2014, le Québec a produit 695,7 tonnes de déchets par habitant, se classant 5e parmi les provinces canadiennes, derrière l’Alberta (997,4), la Saskatchewan (838,9), le Manitoba (801,4) et Terre-Neuve-et-Labrador (785,8). De 2004 à 2014, la production de déchets par habitant du Québec a baissé de 160,8 tonnes, soit de 18,7 % par rapport à 2004, alors qu’elle atteignait 856,5 tonnes.

Graphique – Production de déchets (en tonnes), par habitant, Québec, Alberta, Manitoba, Saskatchewan, Terre-Neuve, 2002-2014

Graphique représentant la production de déchets, par habitant (en tonnes) du Québec, de l'Alberta, du Manitoba, de la Saskatchewan, et de Terre-Neuve, de 2002 à 2014.

Source : Statistique Canada et compilation du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI).

En 2012, au Québec, la proportion d’eaux usées traitées avant de les retourner dans l’environnement était de 86,3 % des eaux usées, ce qui plaçait la province en 6e position au Canada et était comparable aux pourcentages de pays comme la Suède (87,9 %) et l’Irlande (87,5 %).

Graphique – Proportion d’eaux usées traitées avant de les retourner dans l’environnement, Québec, Ontario, Canada et quelques pays de l'OCDE, 2012

Graphique représentant la proportion d’eaux usées traitées avant de les retourner dans l’environnement, au Québec, en Ontario, au Canada et dans quelques pays d l'OCDE, en 2012

Source : Conference Board du Canada, http://www.conferenceboard.ca/hcp/provincial-fr/environment-fr/waste-water-fr.aspx (page consultée en mai 2017).

En 2010, au Québec, le ratio des dépenses des entreprises pour la protection de l’environnement sur le PIB s’établissait à 0,36 %. À ce chapitre, le Québec se classait bien loin des provinces affichant les meilleurs bilans, soit l’Alberta (1,56 %), la Saskatchewan (1,25 %) et les provinces de l’Atlantique (0,59 %). À l’échelle internationale, la performance du Québec en ce domaine a été inférieure à celle de la France (0,85 %), de la Belgique (1,02 %) et de l'Allemagne (1,05 %).

Graphique – Ratio des dépenses des entreprises pour la protection de l’environnement sur le PIB, Québec, Ontario, Canada, France et Belgique, 2006-2010

Graphique représentant le ratio des dépenses des entreprises pour la protection de l’environnement sur le PIB pour le Québec, l'Ontario, le Canada, la France et la Belgique de 2006 à 2010.

Sources : Institut de la statistique du Québec, Eurostat.

En 2015, le Québec comptait 2,7 inventions en technologies de l’environnement brevetées à l'USPTO par million d’habitants, ce qui plaçait la province en 3e position au Canada, loin derrière l’Alberta (6,9) et l'Ontario (4,6). La performance du Québec en ce domaine a été inférieure à celle des États-Unis (7,7), du Japon (7,1), de l’Allemagne (6,6) et de la Corée (3,5), mais supérieure à celle du Royaume-Uni (2,3) et de la France (1,8). Toutefois, le nombre de brevets d’invention en technologies de l’environnement délivrés par l'USPTO par million d’habitants a progressé au Québec durant la période 2006-2015; il était de 1,0 en 2006.

Graphique – Nombre d'inventions en technologies de l'environnement brevetées à l'USPTO par million d'habitants, Québec, Ontario, Canada et quelques pays de l'OCDE, 2006-2015

Graphique représentant le nombre d'inventions en technologies de l'environnement brevetées au USPTO par million d'habitants, au Québec, en Ontario, au Canada et dans quelques pays de l'OCDE de 2006 à 2015.

Source : United States Patent and Trademark Office (USPTO).

Pour le nombre de brevets d’invention en technologies de l’environnement délivrés par l'USPTO par million d’habitants en 2015, le Québec comptait 2,2 inventions en technologies de l’environnement, ce qui le plaçait en 5e position au Canada.

L’adoption de technologies de pointe vertes demeure marginale à travers le Canada et particulièrement au Québec. En 2012, le pourcentage d’adoption de technologies de pointe vertes au Québec variait entre 2,4 % et 4,3 % selon la technologie utilisée. Les entreprises ontariennes ont fait légèrement mieux (entre 3,7 % et 6,6 %).

Graphique – Adoption de technologies de pointe vertes (en pourcentage, utilisation en cours), Québec, Ontario, Alberta, Reste du Canada et Canada, 2012

Graphique représentant l'adoption de technologies de pointe vertes (en pourcentage) dont l'utilisation est en cours, au Québec, en Ontario, en Alberta, dans le Reste du Canada et au Canada, en 2012.

Source : Statistique Canada.

Nous joindre
Direction de la coordination et des stratégies clients

Téléphone :
514 873-1767, poste 3223

Sans frais :
1 877 511-5889

Adresse postale :
393, rue Saint-Jacques, 4e étage
Montréal (Québec)
H2Y 1N9